- Pourquoi la Vierge pleure-t-Elle?


- Miracles à Naju


- Signification des signes à Naju


- Qui est Julia Kim?

- Cinq parcours 
d’exercise spirituel pour la sanctification


- Le Témoignage
et l'
Expérience de sa foi, Julia


- Les témoignages de Julia au cours de la veillée de prières du premier samedi
 

- La douleur de Julia
comme âme de
victime

 

 

Extraits du témoignage de Julia Kim et de sa prière de guérison,
le 3 janvier 2015

(Nous avons médité en voyant la vidéo de Maman Julia qui a fait le témoignage
et sa prière de guérison au 3 janvier 2015 pendant la Réunion de la prière,  
le premier samedi, le 7 janvier 2017)

 

https://www.youtube.com/watch?v=nwsJyCGo4cU


bullet03_glitter.gif  Loué soit le Seigneur! Louée soit la Sainte Mère! 

C’est le premier samedi du premier mois de la Nouvelle Année.

Que chacun de vous reçoive d’abondantes grâces du Seigneur et de la Sainte Mère en ouvrant grand votre cœur et en étant heureux tout au long de l’année.

Je disais donc que nous devrions rester encore plus éveillés pour prier. Beaucoup de catastrophes ont lieu ici là. Vous savez bien que personne ne sait quand Dieu le Père viendra nous prendre pour être en Sa Présence.

Mais je suis certaine et je vous promets que nous serons certainement sauvés, même si vous êtes exposés à une crise extrêmement dangereuse et que vous êtes incapables de faire quoique que ce soit (pour vous protéger vous-mêmes en raison de la rapidité de la crise).

Parce que vous faites partie de ceux qui font des efforts pour vivre en accord avec la volonté du Seigneur et de la Sainte Mère qui sont apparus à Naju et qui sont présents parmi nous.

Vous serez guéris du mal de dos, aujourd’hui. En constatant mes souffrances intenses et inhabituelles au dos, j’ai même de la difficulté à marcher maintenant, je suis persuadée que les personnes qui ont mal au dos seront guéries. Notre Dieu Père vous guérira sûrement en répondant à votre « Amen » qui atteindra Son Trône.

Comme Pierre Kim l’a expliqué il y a peu de temps, j’étais vraiment incapable de me lever (pour aller à la Chapelle de l’Adoration sur la Montagne de la Sainte Mère). Mais j’avais l’intention d’y aller en ce dernier jour de l’année, qu’importe pour moi d’avancer lentement ou de m’évanouir en chemin. Alors j’y suis allée et pendant que je priais le rosaire, je suis tombée en extase. La Sainte Mère m’a dit : « Regarde l’état du monde actuellement ! » C’était devenu pire qu’avant, un monde sans lois, cette terrible situation va au-delà de ce que peut saisir l’esprit humain.    

Cela surpasse le bon sens, les êtres humains commettent des crimes si facilement. Vous savez que le crime ne signifie pas seulement tuer des gens en utilisant des couteaux ou des armes, mais aussi tuer par les paroles qui sortent de notre bouche. Ces péchés sont si pernicieux. Notamment les péchés sacrilèges contre Dieu, ceux qui sont commis tout spécialement par des personnes choisies, le clergé et les religieux qui sont supposés faire connaître aux gens le Seigneur et la Sainte Mère. Le monde actuel s’écoule ainsi.

C’est pourquoi, nous, au moins, qui sommes supposés connaître le Seigneur et la Sainte Mère, nous devrions rester éveillés et prier, alors, le châtiment qui va tomber sur ce monde se changera en une coupe de bénédictions. Dieu l’a promis. Donc maintenant, nous devons nous armer des Cinq Spiritualités.

En ces temps, les gens commettent des crimes si naturellement. Mais il y a des personnes qui vivent une vie de souffrance et qui vivent même dans une situation pire que la mort.

Mais pour vous qui connaissez l’amour du Seigneur et de la Sainte Mère de Naju (qui sont apparus à Naju et y sont présents) et qui faites des efforts pour mener une bonne vie en rejetant le péché, Dieu écoute les prières de vos petites âmes et vous accordera une coupe de bénédictions au lieu de la coupe de Sa colère. Je le crois fermement.

Quand nous allons de l’avant vers le Ciel en prenant beaucoup d’âmes à bord de Marie, l’Arche du Salut, sans regarder en arrière, sans jeter de coup d’œil de côté et sans descendre de l’Arche, alors les démons s’enfuiront et le triomphe du Cœur Immaculé de Marie viendra définitivement. Restons donc vigilants et prions. A présent, une nouvelle année a commencé.

En fait, nous devrions devenir de petits enfants, simples. Sinon, comment pourrions-nous entrer dans le Royaume des Cieux ? Prions pour ces personnes afin qu’elles aillent au Ciel.

Parce que ceux qui font connaître Dieu aux gens sont en train de Le clouer et Le blesser encore plus gravement, les deux Cœurs de Notre Seigneur et de la Sainte Mère brûlent au point de devenir de la suie de charbon de bois. Qui pourrait donc recoudre leurs cœurs qui sont comme un volcan aux flammes violentes ?

Oui, il s’agit de vous. Amen !!! Maintenant ce monde est recouvert de ténèbres. La civilisation matérialiste a progressé à un haut niveau. Elle est devenue un monde qui mérite certainement une punition divine en matière spirituelle. En voyant ce monde, Dieu élève Son bras très haut pour envoyer le châtiment, alors la Sainte Mère, en versant des larmes, le retient pour l’empêcher de retomber. J’ai vu la scène.

La juste colère de Dieu le Père est devenue violente au point qu’en voyant ce monde, Il regrette d’avoir créé les êtres humains et Il est sur le point de le punir. Des catastrophes ici et là dans le monde en sont la conséquence. Même moi, en voyant ce monde, (je pense) vraiment qu’il mérite ce châtiment. Parfois même, je voudrais dire (au Père) : «Oui Père, Vous devriez plutôt envoyer le châtiment. »

Mais même s’il en advient de la sorte, vous qui suivez le Seigneur et la Sainte Mère, vous serez sauvés quelle que soit la crise et amenés au Ciel.

Nous devons donc rester éveillés tout le temps. Nous ne devrions pas restrer assoupis. Il y a tant de mauvaises habitudes occupées en nous.

L’orgueil, la colère, etc. que de mauvaises habitudes ! Nous devons les arracher à la racine. Non pas d’une manière simple, mais (en pratiquant) les prières de la vie. Vous savez que le Seigneur et la Sainte Mère continuent de nous le rappeler. Toutefois, nous ne sommes pas encore habitués aux prières de la vie.

Par exemple, en rangeant cette chose-là, il ne s’agit pas seulement de donner une belle apparence extérieure (à cette chose), mais de rendre droites nos âmes : on devrait prier ainsi en étendant le linge : « Oh, Seigneur ! Je Vous en prie, rendez droite mon âme tordue ». Beaucoup de mes proches même ne sont pas habitués à pratiquer les prières de la vie. Les prières de la vie (transformer tout en prières) devraient tisser notre vie quotidienne.

“Oh, je dois pratiquer les prières de la vie”. Oui, je dois les pratiquer, je dois les pratiquer. Pas de cette manière. Si nous faisons un effort violent, nous pourrons les pratiquer. C’est parce que nous ne sommes pas éveillés que nous n’arrivons pas à le faire. La prière de la vie si elle est bien pratiquée ne nous laissera jamais pris par surprise, pas même une minute. Si nous nous armons vraiment des prières de la vie, nous resterons vigilants dès le moment où nous nous levons jusqu’au moment où nous nous couchons.  

Ainsi en restant un seul instant sans être vigilant, nous faisons les choses machinalement, comme par exemple pendre vilainement le linge, remettre à plus tard le rangement des chaussures en désordre, etc. … La Sainte Mère m’a dit : « Dites aux gens de votre famille. Ce n’était pas facile de choisir une famille. » Dès ma tendre jeunesse, j’avais l’habitude de bien ranger, et en faisant ainsi, je gardais à l’esprit le fait de vivre avec droiture.

Même lorsque j’allais dans d’autres maisons pour rendre visite, j’avais l’habitude de ranger les choses. Les gens disaient de moi en reconnaissant mon passage : « Ah, Hongseon (le nom coréen de Julia Kim) est passée par là. » Cela me fait pitié de voir quelqu’un qui a tant de difficultés à bien faire les choses simples.

Je me suis mariée avec Julio Kim, l’aîné d’une fratrie de huit enfants. Mes beaux-parents m’ignoraient. Mais, j'allais vraiment bien avec mes beaux-frères. Ils m’appelaient : « Nuna = Soeur ». (C’est un surnom amical que les frères emploient pour nommer leurs sœurs aînées en Corée.) C’était même connu dans le voisinage. Ils disaient : « Oh, ce n’est vraiment pas de l’amour fabriqué. Comment peut-elle faire si bien les choses pour sa belle-famille ? »

Plus tard, mon beau-père tomba malade et devint paralysé. C’est pourquoi j’aménageai dans la maison de mon beau-père à Naju, là où se trouvait le lieu de travail de mon mari. Il y avait 16 membres dans cette famille : la grand-mère de mon mari, mes beaux-parents, un oncle avec même ses amis puis leurs fils et leurs filles qui allaient au lycée et à l’université.

Puisque mon beau-père était paralysé, je prenais soin de lui tout en portant mon bébé dans le dos. Je ne me suis jamais plainte de la difficulté du travail ménager. A cette époque, nous n’avions pas d’approvisionnement en eau (l’eau du robinet). Je devais aller au village chercher l’eau à pied.

Le matin, tout le monde se lavait la figure avec l’eau. Comme j’avais vécu dans des conditions d’hygiène dès mon enfance, lorsque j’ai vu qu’ils remettaient la gourde au sol après avoir utilisé l’eau pour se laver le visage, je nettoyais la partie inférieure de la gourde puis la remettais à sa place. Vous pouvez imaginer combien j’étais occupée et comme je travaillais dur.

Une autre personne la remettait par terre et je répétais les mêmes gestes pour la garder propre, tout cela en nourrissant mon petit bébé et en changeant ses couches. Peu après, je devais bouillir les herbes médicinales pour mon beau-père.

Ensuite, je préparais des repas dans des boîtes pour les étudiants de la famille.

Je devais puiser de l’eau avec des sceaux dans un large bassin plusieurs fois par jour. Je faisais la vaisselle et lavais le linge avec cette eau. Les gens disaient que ma serpillère était plus propre que les torchons des autres personnes. Après avoir fini tous les travaux ménagers, il était minuit. Alors j’allais rendre visite à la mère de ma belle-mère qui était âgée de plus de quatre-vingt-dix ans pour lui faire des massages. Les gens autour de moi disaient que je le regretterais sûrement si je me mariais avec Julio (car Julio avait une grande famille).

Même lorsque j’étais fatiguée, mon coeur était rempli de joie parce que je pouvais mettre en pratique l’amour. Bien que je ne connaissais pas Dieu à cette époque, j’agissais ainsi. Nous qui connaissons Dieu, nous devrions vivre avec un tel cœur sans se haïr les uns les autres pour des choses insignifiantes. Je ne suis pas censée me vanter. Comme la Sainte Vierge me l’a demandé : « Parle aux gens de la famille dont tu t’es occupée », je vous en parle à l’occasion de cette nouvelle année pour que vous vous réveilliez.

Lorsque mon beau-père a eu un accident vasculaire célébral, je me suis occupée de lui avec la plus grande sincérité. Même si de nos jours, on peut guérir ces accidents vasculaires célébraux avec des médicaments, à l’époque, c’était impossible et il est devenu paralysé.

J’ai vendu mes bijoux de mariage pour l’emmener dans une clinique chinoise dont on disait grand bien. Je broyais moi-même les herbes médicinales les unes après les autres avec la plus grande sincérité et le nourrissais avec. Alors, il a été entièrement guéri en six mois. !

Je n’ai jamais dit à personne, pas même à mon mari Julio quelque chose comme : « J’ai passé un moment pénible avec mon beau-père. » C’est la première fois dont je vous en parle. En ce temps-là, je dressais les tables pour cette grande famille qui possédaient trois maisons. Après qu’ils aient mangé, je devais débarrasser les tables. Je le faisais toute seule.

Je cuisinais bien le riz grillé. Lorsque j’en donnais à mon beau-père en lui disant : « Servez-vous, père », (il me répondait) « Pose ça ici et vas-t-en ! ». Je pensais que le Seigneur enlevait la honte que j’avais dans mon cœur. Et je lui disais à nouveau : « Régalez-vous mon père ! ». « Sors d’ici ! » (me criait-il). « Oui, père ! » (lui disais-je). Quand il fut presque guéri de son accident vasculaire célébral, il sortit pour se promener.

Je mis ses chaussures soigneusement devant lui et il me cria : « Laisse-moi faire et sors ! ». « Oui, père ! », lui répondis-je. Je pris même sa canne et la lui donna mais il me cria : « Laisse-la et vas-t-en ! ».

Mais comme je restais derrière lui jusqu’à l’entrée principale en lui disant: « Passez un bon moment, père. » il me répondait : « Disparais de ma vue ! ». Je continuais à agir ainsi avec amour bien que je ne connaissais pas Dieu. C’est pourquoi, vidons-nous de nous-mêmes et continuons à mettre en pratique l’amour !

 J’aimerais partager avec vous un épisode à ce moment-là. Après avoir exécuté tous les travaux ménagers, alors que je faisais un massage à la mère de ma belle-mère pour l’aider à s’endormir, elle me demanda : « D’où viens-tu dans ce monde ? Bien que tu aies été élevée par une veuve, tu sais bien montrer du respect aux personnes âgées. Tu es venue ici pour ta mère (en indiquant sa propre personne) ! (Julia répondit :) « J’ai seulement fait ce que j’étais supposée faire. » « Oh, tu parles aussi aimablement ! »

Comme elle aimait l’alcool, j’en achetais pour elle et lui préparais des plats agréables. Un jour, après avoir pris soin de la mère de ma belle-mère jusqu’à ce qu’elle s’endorme, mon mari Julio revint ivre à la maison. Son visage était couvert de sang et son pantalon déchiré. Cependant je n’ai pas demandé ce qui s’était passé. Nous aussi, nous ne devrions pas nous immiscer dans la vie des autres même s’ils ont fait des erreurs ou des fautes.

Et cela pas uniquement dans la relation de couple entre homme et femme mais aussi avec ses camarades, nous devrions tous nous recouvrir mutuellement d’amour.

(Retour à l’épisode) Quoiqu’il en soit, son visage était abîmé. Et comme mon bébé se réveillait toujours la nuit, j’ai dû rester debout toute la nuit en m’occupant du bébé. Le lendemain matin, je dressais à nouveau la table pour le petit déjeuner, remplit les boîtes à déjeuner, les envoya à l’école et tricota masque de mon mari avec ma main. Je n’ai jamais été attristée en le regardant. Il regardait si aimablement dans mes yeux. Aimons-nous tous les uns les autres!

Mon beau-père vécut trois ans après sa guérison. Un jour, je lui ai amené ma famille. Nous avons eu le temps de discuter avec lui avec lui tout au long de la soirée. Toutes les insultes et les mauvais traitements qu’il m’avait infligés fondirent (comme neige au soleil).

A ce moment-là, il ne me criait plus de la sorte: « Fiche le camp d’ici ! », mais il me parlait comme si j’étais un membre de sa famille. Je me disais : « A présent il m’a accepté comme un membre de sa famille ». Du seul fait qu’il m’ait parlé si gentiment pendant un moment, j’étais tellement heureuse.

Chers pèlerins! Nous devons RESSENTIR (l’amour) ! C’est parce que nous ne ressentons pas l’amour que nous nous plaignons toujours.

Cette nuit-là, j’étais très heureuse dans mon cœur d’avoir mon propre père. Je me sentais si bien en rentrant à la maison, mais c’est le jour où il est décédé.

C’était la première et la dernière fois qu’il me souriait. Même s’il ne m’avait souri qu’une journée seulement, mon cœur était rempli de joie. C’est ainsi, chers pèlerins !

N’essayez pas de trouver le bonheur dans un endroit lointain. Le bonheur est sûrement dans votre main. Mais le problème c’est que les gens tendent à penser au malheur.

Chers pèlerins, soyons toujours heureux.

Bien que je n’avais aucune idée sur la manière de transformer ma vie quotidienne en prières, je nettoyais tout dans ma vie quotidienne, mettais tout en ordre en ayant dans le cœur, les prières de la vie.

Comment pouvons-nous mettre en pratique la transformation de nos vies en prières ? Il ne faut rien négliger, pas même la chose la plus insignifiante. Par exemple, quand nous trouvons l’habit d’une personne qui est déchiré, il ne faut pas dire : « Ah, que dois-je faire ? », mais prier : « Oh, mon Jésus, déchire mon égo … ».

Si quelqu’un marche sur votre jupe longue, ne négligez pas de prier. D’ailleurs, tous ceux qui assistent à la scène devraient prier ensemble: « Jésus ! Je Vous prie d’écraser mon égo ! »

Ecoutez un autre exemple. Si un accident a lieu et que vous dites en gardant rancune: « Et puis zut ! Pourquoi le Seigneur et la Sainte Mère m’ont-ils laissé avoir cet accident» alors qu’ils avaient dit : «Je vous protègerai sûrement si vous êtes confrontés à une crise imminente.» alors vous perdez la grâce.

Si au contraire vous dites: « Oh Jésus, merci ! Vous m’avez protégé d’un plus grand accident que celui-ci ! », cela fera une grande différence bien que la situation est la même. Si vous avez des maux de tête douloureux, offrez-les gracieusement vers le haut en priant : « Oh Jésus, j’offre cette maladie douloureuse au Seigneur et à la Sainte Vierge pour obtenir la guérison de notre famille. » C’est ainsi qu’on transforme sa vie en prières.

Quand de nombreuses personnes se plaignent de petites douleurs insignifiantes comme des maux de tête ou des contusions, les démons tendent un piège pour emporter leurs cœurs. Finalement, nous devrions vivre une vie de gratitude qui ne tarisse jamais, en disant : « Oh ! mes os auraient pu être brisés et je n’ai qu’une contusion ! Merci Seigneur ! Merci Mère bénie ! »

Si vous avez le bras gauche cassé, vous devriez dire : « Oh, merci Jésus. Je Vous suis reconnaissant d’avoir sauvé mon bras droit ! » Si vous vous êtes cassé l’épaule, vous devriez dire : « Merci Seigneur d’avoir épargné mes pieds, ainsi je peux encore marcher ! » Il y a tant de choses pour lesquelles nous pouvons rendre grâces si nous avons la volonté de le faire.

Chers pèlerins, restez proches de et portez l’eau bénie aussi avec vous. Tout d’abord, et quoique vous fassiez, aspergez l’eau bénie. Quand vous prenez la voiture, aspergez aussi d’eau bénie (pour vous protéger). Humectez votre main d’eau bénie pour faire le signe de la Croix. Au lever chaque matin, aspergeons d’eau bénie et cela tout le temps.

Savez-vous quelle est la force de l’eau bénie de Naju ? Il y avait une femme de Busan qui était possédée par les démons. Cela paraissait impossible de les chasser. Les prêtres qui étaient ici s’aspergèrent d’eau bénie eux-mêmes, puis essayèrent de la délivrer. Mais ça ne réussit pas. Alors j’ai passé de l’eau bénie de Naju à un prêtre et il s’en servit. Juste après, elle était entièrement délivrée des démons qui criaient : « Oh, c’est trop chaud ! ».

Avant de vous laver le visage, faites le signe de Croix. Savez-vous quelle est la signification du signe de Croix ? Nous appelons le nom de Dieu ! « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, Amen. Oh Seigneur, je suis en train de me laver le visage, mais changez cette eau en le Sang Précieux que Vous avez versé, et lavez mon âme ! » Pourquoi ne priez-vous pas ainsi en vous lavant les cheveux ou en prenant un bain ?

Lorsque nous sommes dans les toilettes, prions : « Seigneur, maintenant je laisse sortir ce qui n’est plus utile à mon corps. Enlevez toutes les choses nuisibles de mon âme et aussi de l’âme de mon voisin, tout spécialement de l’âme ceux que je n’aime pas, de celle de mon mari, de ma belle-mère, de ma belle-fille, etc. Enlevez toutes leurs mauvaises habitudes. »

Nous devrions nous armer nous-mêmes en transformant notre vie quotidienne en prières. On peut tout offrir vers le haut avec des prières. Dès qu’une mandarine est pourrie, toutes les mandarines en contact avec elle seront pourries. Nous devrions méditer cela. De même si une personne est pourrie, ses voisins pourriront avec l’odeur pourrie. Nous ne vivons pas seul, mais tous ensemble. Personne ne peut vivre seul.

Chacun de nous possède ses propres talents, c’est pourquoi nous devrions penser que chaque personne est précieuse. Même si quelqu’un a mal agi, nous devrions penser à ses bons côtés et lui donner des conseils si nécessaire pour corriger ses actes répréhensibles. Chacun d’entre nous devrait accepter les conseils des autres. Mais nous devons donner des avertissements avec AMOUR. Ce n’est pas donner des avertissements que de dire : « VOUS AVEZ MAL AGI ! », ce n’est que réprimander. Même avec nos enfants, nous devrions les discipliner avec amour.

Notre amour est sec. Ne soyons pas avares en ce qui concerne l’amour. De retour des Etats-Unis en Corée, j’ai donné aux pèlerins de Naju un devoir parce que le coréen est très austère au sujet de l’amour. Je leur ai raconté de dire : « Je t’aime » à leurs maris ou à leurs femmes dans leurs foyers, alors l’amour reviendra sûrement chez eux. Il y avait une femme qui n’arrêtait pas de se battre avec son mari et elle était sur le point de divorcer. Elle essaya de dire à son mari : « Je t’aime … », mais c’était trop dur pour elle.

Un jour qu’il était revenu saoul à la maison, elle essaya de lui dire : « Mon chéri, je t’aime ... » mais l’odeur de l’alcool était terrible. Elle était sur le point de renoncer quand elle se souvint de mes paroles, « Julia m’a donné un devoir ». Alors elle essaya à nouveau : « Mon chéri …  je t’aime ! » « Quoi ? Tu as perdu la tête ? », lui rétorqua-t-il. C’était naturel puisqu’ils ne s’entendaient pas. C’était si dur pour elle, mais elle avait pris la résolution d’essayer de lui dire au moins trois fois par jour.

Lorsque son mari partit travailler, elle le salua avec amour : « Mon chéri, je t’aime. Bonne journée ! » Elle n’avait jamais fait une telle chose auparavant. Bien qu’au début, elle paraissait insensée, elle poursuivit.

Dans la journée, elle l’appelait au téléphone pour lui dire : « Je t’aime. » Quand il retournait à la maison, elle lui disait : « Mon chéri, je t’aime. Comment s’est passée ta journée ? » Elle continuait d’agir ainsi mais parfois elle se sentait contrariée et pensait le quitter. Cependant elle persévéra dans cette pratique.

Plus tard, lui aussi l’appelait de son lieu de travail pour lui dire: « Ma chérie, je t’aime ! » Le véritable amour finit par se réaliser. (Amen !) A présent, ils vivent une vie de jeunes mariés.

Chers pèlerins, ne soyez pas avares avec l’amour. Plus vous aimez, l'amour est plus douce. mais l'amour est doux. c’est plus amer que le fiel aussi. Savez-vous pourquoi ? Parce que nous devons couvrir les défauts des autres d’amour. Si votre mari ou votre femme commet l’adultère, ce sera douloureux…

Mais nous devons continuer d’aimer ! Alors l’amour reviendra sûrement tel l’écho. Assurez-vous de cet amour-écho et pratiquez l’amour de tout votre cœur ! Néanmoins, si nous ne pouvons pas être aimés par des êtres humains, nous pouvons être aimés par Dieu au centuple, par milliers, par centaines de milliers ! Croyez-le !

Ainsi, en se souvenant d’une personne qui était gentille avec moi, sans penser à moi-même, qu’importe si elle m’a frappé ou injurié, tout le monde est précieux pour nous. C’est parce que nous ne nous souvenons plus que cette personne nous avait traité gentiment que nous passons parfois notre temps à nous battre avec les autres. Mais nous devrions être des interprètes les uns pour les autres en nous aimant les uns les autres.

A présent, en saluant la nouvelle année, rejetons toutes les mauvaises choses qui sont en nous et pardonnons-nous mutuellement les uns aux autres. Quel grand nombre de prières de la vie pouvons-nous ainsi pratiquer ! Nous pouvons même les mettre en pratique lorsque nous arrachons nos cheveux gris. Nous ne devons rien laisser passer. Vous pouvez prier comme cela : « Jésus, enlevez complètement les choses fanées de nos âmes. »

Quand nos cheveux tombent: « Oh, Jésus, je vous remercie. Vous enlevez autant de mauvaises choses de mon âme ! » (Amen !) Nous pouvons remercier le Seigneur de la sorte. Mais il y a beaucoup de choses que nous laissons passer. Nous pouvons le faire en nettoyant les poubelles. Nous pouvons prier en voyant les gens se nettoyer les dents avec un cure-dents après les repas. Ne laissez passer aucune occasion même à ces moments-là.

Tout peut se transformer en prières, pas seulement en ce qui me concerne. « Jésus, je vous en prie, enlevez toutes les mauvaises choses, toutes les choses qui ne sont pas nécessaires à mon âme. » Nous pouvons prier pour que Jésus enlève ce qui est inutile non seulement de mon âme mais aussi de l’âme d’autres personnes. Ainsi cette prière est différente d’une prière éjaculatoire.

Mais nous pouvons pratiquer “les prières de la vie”, même après le temps passé.

Nous pouvons ainsi transformer en prières toute les choses que nous avions oubliées au moment où nous nous en souvenons. C’est très, très important. Même si nous oublions de pratiquer “les prières de la vie” en nous coupant les cheveux, en ayant une permanente ou un brushing dans un salon de coiffure pour hommes, nous pouvons le faire instantanément : « Ah ! J’ai oublié de le faire en écoutant les autres ! » « Oh, Jésus ! Je suis désolée. A chaque fois que je me coupe les cheveux, je t’en prie, … » Lorsqu’on a fait une permanente, on peut demander au Seigneur de décorer en toute beauté les personnes dont le caractère est rigide.

Je vous ai dit de vous maquiller en respectant l’ordre suivant: « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen. » Ne laissons pas passer les nombres aussi, nous pouvons transformer notre vie quotidienne en prières ardentes en l’appliquant à toutes choses. Nous devrions réaliser qu’on a manqué de vigilance en ne pratiquant pas les prières de vie car ce n’est vraiment pas difficile du tout. Si nous sommes vigilants, nous pouvons pratiquer les prières de la vie.

Nous pouvons transformer tout en prières, même en allant au lit, en se réveillant, en faisant des exercices ou quoique ce soit. Si nous offrons tout aimablement vers le haut sans aucune exception en prières de vie, nous jouirons du bonheur éternel au Ciel au Dernier Jour. Celui qui reste éveillé sera monté au ciel. Jésus a dit que c’est plus difficile d’entrer au Ciel qu’à un chameau d’entrer par le trou d’une aiguille. Oui, c’est difficile.

Comment aller au Ciel si nous mentons toujours, remettons tout en question, rationalisons ou nous excusons même si on nous a dit de ne pas agir ainsi un seul jour ? Alors tout ce que vous aurez fait de bien jusqu'à présent va s’effondrer.

Nous devons tout d’abord nous corriger. Nous devons le faire. ien, nous ayons salué de nouveau une nouvelle année d’espérance longuement attendue. Rapprochons-nous à nouveau de Jésus et de la sainte Mère après avoir rejeté toutes les mauvaises choses qui étaient en nous. Amen !

Méditons les Messages d’Amour de Jésus et de la Sainte Mère.

Le Message de Jésus du 3 mars 2007

«Mes très chers enfants qui ont été appelés!
Même la plupart de mes petites âmes qui ont été appelées au Ciel, se cramponnant à Moi et Ma Mère en priant ardemment comme si elles s’accrochaient à une bouée de sauvetage, et bien, lorsqu’elles reçoivent la grâce qu’elles ont demandée, elles ne sont reconnaissantes que pour un instant, et ensuite elles retournent à leur vie misérable en joignant leurs forces à celles du démon de l’orgueil et elles entrent fréquemment par la porte grande ouverte de l’enfer. Et cela donne aux Cœurs de ma Mère et au Mien des douleurs d’avoir le cœur déchiré en milliers de morceaux, en dizaines de milliers de morceaux.

Parce que vous avez participé à mes souffrances pour Moi et l’amour de Ma Mère en recevant toutes sortes de persécutions pendant que Moi et Ma Mère supportions toutes sortes de procès, Je vous mènerai au Ciel et vous ferai partager l’amour en mangeant et buvant à Ma table, comme Mon Père M’a donné l’autorité royale. »

Le Message de la Sainte Mère du 4 janvier 1998

« A tous les enfants du monde !
Si tous les enfants du monde n’acceptent pas mes paroles en dépit du fait que je leur ai donné mes larmes, des larmes de sang et des signes de temps paisibles et sans souci, la destruction arrivera sur eux comme un voleur dans la nuit. Je veux au moins que vous qui dites me connaître, restiez vigilants et priiez sans compromission avec le monde, en suivant les paroles de cette Mère, en réparant à la hâte et consolant mon Cœur Immaculé déchiré en faisant des sacrifices et des réparations afin que le mal puisse se transformer en bien. Même si Satan semble avoir apporté successivement la ruine, vous verrez mon Cœur Immaculé achever la victoire en reconstruisant la place qui avait été détruite par Satan à l’aide de mon invisible présence et avec votre aide à vous qui êtes mes aides. Quand le Christ reviendra à nouveau en ce monde, vous qui me suivez et me faites connaître, vous apparaîtrez dans la gloire avec le Christ. »

Amen!

Et bien, fermez vos yeux et remettez-vous à Jésus et à la Sainte Mère. Et venez à Jésus avec tous ceux auxquels vous ne pouvez pas pardonner. Tout d’abord, pardonnons-nous nous-mêmes, demandons pardon en premier et pardonnons aux autres si vous avez de la difficulté à pardonner à quelqu’un à qui vous voulez pardonner ou bien si vous pensez que vous ne pouvez pas pardonner à l’autre parce qu’il n’a pas le cœur ouvert. Offrez votre cœur à Jésus et à la Sainte Mère.

Nous, qui sommes indignes, nous voulons aujourd’hui être totalement dissous dans l’amour de Jésus et de la Sainte Vierge. Nous voulons être submergés, entièrement dissous et unis dans le Sacré-Cœur de Jésus et le Cœur Immaculé de la Sainte Vierge. Comme l’unité entre les êtres humains est brisée et que le manque de confiance entre eux fait des ravages, ils ne veulent plus vivre selon la Volonté de Jésus, mais ils vivent liés par le monde séculier, se haïssant, se jugeant mutuellement, provoquant des discordes et professant des mensonges.

Mais ce sont de petites âmes qui sont rassemblées ici. Je Vous en prie, ne délaissez pas les prières de ces enfants. Ravivez le feu d’amour vacillant (de ces âmes) avec le feu du Saint Esprit afin qu’elles s’enflamment vigoureusement. Il y a tant de choses que nous ne pouvons pas faire de nous-mêmes. Mais, pour le Seigneur, rien n’est impossible. C’est pourquoi, permettez à ces enfants d’être guéris de leurs maladies qu’on ne peut pas guérir dans des hôpitaux. (Amen !)

Guérissez toutes nos blessures. (Amen!) Nous avons été blessées à de nombreuses reprises quand nous étions enceintes. Nos caractères ont été endommagés en raison de nombreuses blessures. Jésus, faites que nous renaissions toutes d’un doux amour. Faites fondre notre caractère bien trempé. Débarrassez-nous de nos haines. Retirez notre égo prononcé. L’orgueil se répand même chez nos voisins. Seigneur, prenez le contrôle de nos vies afin que nous puissions déraciner totalement notre orgueil aujourd’hui. Car cet orgueil continue à se répandre malgré nos efforts répétés pour le supprimer.

Lavez et essuyez nos âmes ainsi que nos corps qui sont souillés, malades, épuisés et mélangés de blessures puis débouchez les parties obstruées avec le Précieux Sang provenant des Cinq Blessures et des Sept Blessures de Jésus, avec les Larmes, les Larmes de Sang, l’Huile Parfumée, le Lait Maternel et l’eau de grâces de la Sainte Vierge afin que, escortés par les anges, nous puissions jouir du bonheur éternel auprès du Seigneur et de la Sainte Vierge à leur table au Dernier Jour. Et cela, après avoir travaillé seulement pour la gloire du Seigneur et le triomphe du Cœur Immaculé de la Sainte Vierge le reste de notre vie en étant guéris.

 Il y a beaucoup de souffrances dans nos vies. Mais nous ne Vous demandons pas d’enlever les obstacles qui sont devant nous. Accordez-nous le pouvoir et le courage de les surmonter avec sagesse, et inspirez en nous la sagesse, le discernement puis la connaissance du Saint-Esprit. Faites-nous renaître avec l’amour afin que les flèches de feu lancées par le diable ne nous fassent pas de mal.

Tous les démons capitulent devant l’amour. Faites que nous soyons armés d’amour. Changez nos cœurs de telle sorte qu’ils puissent couvrir d’amour les personnes qui nous détestent, d’un amour plus large que l’univers, plus profond que la mer et plus haut que le ciel. Amen !

Faites que nos cœurs deviennent comme la chair afin qu'il puisse revenir en arrière, cependant, elle est pressée. Alors nous ne serons pas blessés et nous naîtrons de nouveau. Donne-nous des esprits positifs. Bannissez toutes nos pensées négatives.

Changez nos cœurs si souvent inconstants et au-delà de tout contrôle de notre part. Enlevez toutes nos mauvaises habitudes en les touchant l’une après l’autre, puis étendez sur nous la main toute puissante que seul Jésus possède. Jésus, faites-nous renaître spirituellement. Alors, nos maladies physiques disparaîtront d’elles-mêmes.

Mais accordez-nous la force de pouvoir offrir gracieusement les souffrances vers le haut, si elles nous sont données, et que nous rendions grâces pour tout. Touchez les parties malades (de nos âmes et nos corps) avec vos mains. Jésus opère nos corps et nos âmes avec le Saint-Esprit. Jésus nous guérit sans exception spirituellement et physiquement afin que nous puissions expérimenter la joie, l’amour et la paix pour le reste de notre vie puis travailler pour la Gloire de Dieu et le triomphe du Cœur Immaculé de la Sainte Vierge. Alors nous pourrons rendre gloire au Seigneur, consoler la Sainte Mère. Que nous vivions une vie de gratitude qui ne tarisse jamais.

Mes frères et sœurs bien-aimés,
pourquoi ne pouvez-vous pas pardonner ?
Si nous pardonnons aux autres, Dieu nous pardonnera.
Chargée de toutes mes agonies, j’implore le Seigneur
pour qu’il me pardonne, me sauve,
et que je puisse jouir de la vraie paix pour toujours.

Chers frères et sœurs,
pourquoi ne vous repentez-vous pas vraiment de vos péchés?
Le repentir avec les larmes provoque des miracles.
Je confie entièrement tous mes conflits au Seigneur.
Soyez guéris, recevez des grâces et jouissez de la vie éternelle.

Bien qu’une pauvre âme tachée
de blessures devienne malade et fatiguée, perd la voie et erre,
si vous réalisez des miracles avec la force de l’amour,
ils seront fascinés dans l’amour du Seigneur et de la Sainte Mère.

Qui voudrait avoir une famille sans amour ?
Nous avons vécu dans des familles arides.
En confessant toute ma peine au Seigneur,
Je vivrai d’amour, d’amour, d’amour. Amen !

Cliquez : Extraits du Témoignage de Maman Julia, le 3 jan 2015 (PDF)