- Pourquoi la Vierge pleure-t-Elle?


- Miracles à Naju


- Signification des signes à Naju


- Qui est Julia Youn?

- Cinq parcours 
d’exercise spirituel pour la sanctification


- Le Témoignage
et l'
Expérience de sa foi, Julia


- Les témoignages de Julia au cours de la veillée de prières du premier samedi
 

- La douleur de Julia
comme âme de
victime

 

 

Messages spirituels inspirés de Maman Julia et sa prière de guérison,
Jeudi Saint (le 18 avril 2019) à Naju en Corée su Sud

 

bullet03_glitter.gif  Que soit loué Jésus! Que soit louée la Sainte Mère !


Aujourd’hui c’est un jour saint pour les prêtres, car c’est le jour où Jésus a établi « le Sacrement de l’Eucharistie » et « le Sacrement du Sacerdoce ». Applaudissons bien fort nos prêtres pour les féliciter. (Applaudissements) Inclinons-nous profondément devant eux. Voici pour vous.

 

 

Merci Jésus, merci! Merci Jésus, merci!

Je vous remercie du fond de mon coeur Jésus !

Merci, merci Jésus !

Je Vous remercie du fond de mon coeur Jésus !

Merci Père, merci! Merci Père, merci!

Père, je vous remercie du fond du coeur !

Merci Père, merci ! Merci, merci Père !

Père, je vous remercie du fond du coeur !

 


Pères, nous vous remercions! La Sainte Mère a répandu tout son amour aujourd’hui, en hauteur, en profondeur et en largeur, ensemble avec Jésus, en envoyant son immense amour sur le Pape, les cardinaux, les évêques, les prêtres, les religieux et sur chacun de nous aujourd’hui. Elle a pressé tout son corps. Jésus a dit: « Que signifie la Dernière Cène? C’est une fête d’amour et de partage. » Nous avons été invités à ce jour de grâce, à la fête de l’amour et du partage. Et vous avez répondu en disant « Amen ». Félicitations! Chers pèlerins, que Dieu vous bénisse avec d’abondantes grâces.

 

Je n’ai pas pu dormir de toute la nuit, et c’est avec difficulté que je suis restée consciente jusqu’à ce que je vienne ici. Cependant j’ai offert vers le haut en sacrifice cette terrible condition pour chacun de vous même lorsque j’ai perdu connaisance. J’espère que vous irez tous bien aujourd’hui (grâce à mes souffrances). (Amen !)

 

Le fait que la Sainte Mère exsude de l’huile parfumée en pressant son corps tout entier pour nous donner son parfum est un signe d’amour, d’amitié et de sa présence. J’espère donc que vous recevrez tous cet amour aujourd’hui. En ce jour précieux, nous devons tous nous repentir.

 

C’est pourquoi c’est très important que nous le ressentions. Je vous ai dit tant de fois auparavant que le fait de ressentir est important, c’est bien ça ? A quel point ressentez-vous les choses dans votre vie quotidienne ? Bien qu’Ils aient déversé un amour abondant sur nous, si nous ne le ressentons pas, nous pourrions penser : « Est-ce qu’Ils m’aiment vraiment ? Lorsque nous rencontrons la souffrance, nous pensons ainsi parfois : « Ah, je pense que le Seigneur et la Sainte Mère ne m’aiment pas. Pourquoi me haissent-ils moi seulement? » Mais si vous le ressentez, vous pouvez penser ainsi: « Oh, Ils m’aiment tant qu’Ils me permettent cette souffrance comme (si c’était de) l’amour. » (Amen !)

 

Parfois nous ne ressentons pas à quel point nous sommes pécheurs et à quel point nous sommes en état de grâce. Il y avait une soeur nommée Kim Maria. Tous les jours, elle me suivait, y compris la pèriode où je travaillais pour le mouvement charismatique. Mais bien qu’elle écoutait les sermons des prêtres ou participait à des retraites, elle ne pouvait rien ressentir. Comme elle ne pouvait pas le sentir, un jour, lors d’une ‘’confession annuelle’’, elle m’a dit : « Dis donc Julia, il faut que j’aille me confesser mais je ne sais pas ce que je dois confesser. Mais je savais tout ce qu’elle avait fait de mal. Elle se disputait avec son mari si bien que tous ses enfants viviaient éloignés et le mari venait souvent voir ses enfants en tremblant de peur parce que le couple se bagarrait souvent. De nos jours, les enfants n’aiment pas que leurs parents restent ensemble avec eux pendant longtemps, n’est-ce pas ?

 

Un jour, il devait aller voir cet enfant-là, puis le lendemain un autre enfant. C’était dur pour lui de faire le tour des enfants. Moi, je le savais mais elle m’a dit : « Je ne sais pas ce que je dois confesser.  » Alors je lui ai répondu : « Oh, Tu n’as rien à confesser ? » Elle me répondit : « Non, je n’ai rien à confesser. » Alors je lui ai demandé : « De quand date ta dernière confession ? » Elle répondit : « L’année dernière lors de la ‘’confession annuelle ». Je lui ai rétorqué : « Ah bon. Disons que tu as étendu des chemises blanches après le lavage. Tu les a laissées dehors si longtemps. Ne vont-elles pas être poussiéreuses ? Elles sont devenues poussiéreuses, n’est-ce pas? » Elle m’a répondu: « Ah, elles sont devenues poussiéreuses! »

 

 «Oui! Si tu nettoies une pièce qu’une seule fois, continuera-t-elle de rester propre ensuite? » Alors elle me répondit : « Je devrais la nettoyer à nouveau pour pouvoir y dormir. » Je lui dis alors : « D’accord ? » Mais je ne pouvais pas lui parler de son histoire avec son mari. Je lui dis donc : « Ma soeur, tu te confesses lors de la ‘’confession annuelle’’. Alors, entre temps tu peux avoir fait de mauvaises choses. Parfois c’est avec les enfants ou bien avec le mari. On ne peut pas s’entendre avec les autres 365 jours par an. » Elle m’a répondu : « Eh bien, j’ai des choses à confesser ! »

 

“Oh, tu en as donc à dire des choses, n’est-ce pas? Oui, si je me confesse tous les jours, je vois les choses dont j’ai besoin de me confesser à nouveau le lendemain. Alors, elle me dit : « Oui, tu as raison ! je vais y aller et demander à Joseph de me pardonner. » Je lui ai demandé adroitement : « Il y a eu quelque chose entre toi et Joseph ? » Elle répondit : « je me suis disputé avec lui parce qu’il est radin. Puis j’ai entendu qu’il restait dans la maison de mes enfants. » Alors je lui ai dit : « Il ne faut pas seulement penser à la faute de Joseph. Nous devons aussi considérer la chose d’une autre perspective, pas uniquement avec nos propres critères. » Elle me répondit : « Oh, je vois ! Je dois aller le voir et lui demander pardon demain. »

 

J’ajoutais: « Pas seulement cela. Ce serait mieux que tu lui demandes pardon et le ramènes à la maison pour que vous puissiez voir ensemble la résurrection du Seigneur. »Elle dit : « Je dois le faire. » Elle m’avoua qu’elle avait découvert et réalisé qu’elle avait beaucoup de choses à se faire pardonner. Donc elle est allée voir son mari pour lui demander pardon.

 

Chers pèlerins, ce n’est pas uniquement l’hitoire de Maria Kim, mais c’est aussi notre histoire. Vous qui êtes rassemblés ici, vous n’êtes pas comme cela mais quand nous menons une vie égoïste, c’est là que nous vivons sans avoir de sentiment, quoique nous fassions, sans avoir recours aux Cinq Spiritualités, et c’est la raison pour laquelle nous accusons les autres au lieu de dire : « C’est de ma faute. »

 

Si je suis simplement assise et que mon mari me lance un verre qui se casse sur mon genou. Et si le verre se brise, cela doit être vraiment douloureux et causer une hémorragie. Cela pourrait même casser mes os. Mais avec les Cinq Spiritualités, même dans ce cas-là, nous pouvons l’accepter comme si c’était de ma faute. « Oui c’était de ma faute, si je n’avais pas été là, je n’aurais pas été atteinte par le verre. Donc, c’est de ma faute. » Mais ce n’est pas toujours le cas pour les autres personnes, sauf pour vous qui êtes ici Donc si nous acceptons tout comme étant de notre faute, il y a beaucoup de choses pour lesquelles nous devons demander pardon.

 

Donc, je lui ai suggéré de demander pardon (à son mari) ainsi qu’à ses enfants et deles amener ensemble pour se confesser. Elle me dit : « Oh, je t’ai suivi en t’écoutant quotidiennement jusqu’à l’homélie des prêtres et les lectures des bénévoles mais je nesavais pas que j’avais vécu si loin (de Dieu). » Elle a fini par le ressentir. C’est im-portant de le ressentir. Qu’importe qu’il soit tard. Chers pélerins, ça va si vous le réalisez maintenant. Ainsi finalement, elle s’est confessée, elle et sa famille. Elle a vule Christ ressuscité et depuis elle a vécu heureuse.  

 

Eh bien voilà, notre chemin pour mener une vie heureuse, ce sont les Cinq Spiritualités! Chers pèlerins, cela fait 34 ans depuis les apparitions de Jésus et de Notre Dame à Naju. Et depuis, des miracles inimaginables et infinis d’amour extrême et le plus sublime ont été réalisés. Beaucoup de signes d’amour nous ont été accordés. Quel est le signe de l’amour? C’est parce que, peu importe à quel point Ils ont parlé, nous n’acceptons toujours pas la Parole de Jésus et de Notre Dame. « Tu as cru parce que tu m’as vu.” Thomas a cru seulement après avoir mis son doigt dans Son côté. Voilà la faiblesse humaine.

 

Donc, je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un ici portant cette sorte de faiblesse, mais en temps qu’être humain, on porte une telle faiblesse, quand on ne croit qu’en voyant les miracles innombrables qui ont été réalisés à Naju. Je ne peux pas les compter tous. Quand vous priez le Chemin de Croix, beaucoup d’entre vous prient pieds-nus. Ca va si vous gardez vos chaussures. Si c’est trop douloureux pour vous de marcher pieds-nus, vous pouvez mettre vos chaussures. Je ne vous demande pas de les enlever.

 

Mais Jésus et la Sainte Mère prient pieds-nus le Chemin de Croix. Moi, je l’ai vu, mais vous, vous ne l’avez pas vu. Alors comment le savez-vous ? Parce que Jésus marche pieds-nus, pas après pas, et Il verse son Sang sur le chemin. (Amen!)

 

N’est-ce pas? (Amen!) Oui, Il a marché pieds-nus. C’est pourquoi sa peau tombe. La peau contient des poils. Ensemble avec les morceaux de chair, même les poils de Jésus sont tombés. Lorsque nous prions la prière du Rosaire en faisant une procession le long du Chemin de Croix, Jésus et la Sainte Mère sont avec nous tout au long du chemin. N’y aura-t-il que Jésus et la Sainte Mère ? Les saints et les anges sont aussi toujours ici avec nous.  

 

Vous ne pouvez pas les voir, mais Jésus et Notre Dame sont là avec vous ensemble avec les anges et les saints. Donc, même si vous ne pouvez pas les voir de vos propres yeux, ne pensez pas : « Pourquoi est-ce que je ne peux pas les voir ? » Pensez qu’ils sont ensemble avec vous. Ils sont ensemble avec vous lorsque vous priez la prière du Chemin de Croix. C’était le 9 avril 2009, un Jeudi Saint. Récemment, je souffre telllement que je ne peux pas me joindre à vous pour la prière d’introduction. Pendant que les Pères et les bénévoles prient, je suis à la maison avec de l’eau bénite. Mais en ce jour-là, j’étais aussi ensemble sur la montagne.

 

A présent, il y a la Chapelle de l’Adoration du Précieux Sang. Mais à ce moment-là, nous nous réunissions là pour prier. Le Lait maternel, l’Huile parfumée, l’Huile parfumée de couleur dorée et l’Eau de Grâce nous ont été accordés. Beaucoup (de ses signes) nous ont été donnés en s’écoulant. Nous nous sommes beaucoup réjouis. Mais comme nous ne pouvions pas rester là, nous sommes montés sur le Mont Calvaire puis nous sommes redescendus après avoir fini de prier.  

 

Losqu’on marche tout le long (du Chemin de Croix), je prie pour que personne ne soit blessé, même la moindre partie du corps. Quand j’étais revenue ici, j’ai prié à nouveau. J’ai même prié sur les enveloppes. J’ai prié pour que le Seigneur exauce les prières des offrants.

 

Mais ce jour-là, après avoir fini toutes les prières, je suis retournée à la Chapelle de l’Adoration du Précieux Sang. La porte était vérouillée mais je l’ai déverouillée puis je suis rentrée à l’intérieur. O mon Dieu, absolument tout (les signes), l’épais lait maternel, l’huile parfumée, l’huile parfumée de couleur dorée et l’eau de grâce avait disparu. Que signifie les parois de la Chapelle nettoyées ? Cela signifie qu’Elle lave et essuie les âmes et les corps de chacun de vous et qu’Elle ouvre ce qui est bloqué en vous. (Amen!) Cela vaut également pour aujourd’ hui. Chers pèlerins, recevez toutes ces grâces ! (Amen)

 

La Sainte Mère a bien pu le nettoyer en ordonnant aux anges de le faire, mais à la place, elle l’a déversé en chacun de nous pour nous nourrir. De tels signes continuent à avoir lieu depuis de nombreues années.Un jour, Elle m’a accordé du lait maternel dans ma chambre d’attente. Mais c’est devenu propre aussitôt. Parfois, Elle me l’a laissé tomber goutte à goutte directement sur vous. Mais Elle le transfuse aussi à chacun de vous pour que vous vous releviez. Aujourd’hui puissiez-vous tous obtenir les bénédictions.

 

Comment Jésus vient-Il à nous? Il vient à nous quand nous ouvrons nos coeurs et que nous mettons en pratique l’amour. Et parfois Il nous met à l’épreuve. Un jour, quand je travaillais dans un salon de coiffure, un bras comme ça manquait (à un homme). Il ouvrait la porte ainsi en utilisant un crochet. Son visage était déformé comme celui d’un lépreux. Donc, toutes les coiffeuses et les clients s’échappaient par la sallle de bains là-bas. On avait tellement peur qu’il nous frappe avec son crochet.

 

Je me suis approchée de lui en lui prenant la main et j’ai dit : « Oh mon Dieu, cela doit-être si dur pour vous, n’est-ce pas ? » Comme il était surpris, il est resté planté comme ça. Je lui ai donc donné 1000 wons. A l’époque, c’était le prix pour une coupe de cheveux.

 

« Ce serait plus joli de ne pas tenir comme ça votre crochet mais plutôt de cette manière-là. » C’était un homme plus âgé que moi mais j’ai continué de lui parler : « Pourriez-vous maintenir ce crochet vers le bas comme ceci (pour supprimer toute la crainte des gens) ?  O mon Dieu, il a accepté de le faire quand j’ai agi par amour. (Amen !) Alors, à cette époque, vous pouviez acheter une paire de gant pour 100 ou 200 wons. Mais je lui ai donné 1000 wons pour qu’il achète une paire de gants.

 

Si les gens sont effrayés et prennent la fuite en le voyant, il aura le coeur brisé. Si les gens sont terrorisés, ils ne pourront pas le traiter avec amour. Ils seront effrayés par (l’apparence de cet homme) : « S’il me frappait avec son crochet ? »

Ceux qui fuient commettent un péché. Et lui qui a pénétré (dans le salon de coiffure) a aussi péché. Donc, pour éviter de pécher, je lui ai dit : « Ce serait mieux de prendre ces 1000 wons pour acheter une pair de gants et de les porter avec un joli visage.» Alors il a répondu:« Je vais le faire. » A ce moment précis, un parfum de belles roses a imprégné la pièce. C’était devant (la statue de) Notre Dame qui verse des Larmes. Je ne connaissais pas le parfum de roses. Il est alors sorti dehors. Quand les clientes et les coiffeuses nous entendirent rire et parler, elles ont jeté un coup d’oeil de l’endroit où elles étaient, puis se sont mises à sortir l’une après l’autre.  

 

Une cliente est entrée dans le salon de coiffure moins d’une minute après (après que l’homme soit sorti). Elle me dit : « Le client qui vient juste de sortir, il ressemble à un étranger qui est élégant ! Est-ce qu’il s’est fait couper les cheveux ici ? » Alors, je lui ai répondu : « Non, que voulez-vous dire par là ? » Elle dit : « Oh, il y avait là un bel étranger là-bas. » Je suis donc sortie en vitesse mais il était parti. Qui pensez-vous que c’était?  (Jésus!)  

 

C’est Jésus. Jésus vient à nous de cette manière. Il ne vient pas toujours avec une couronne dorée et un carrosse doré. Il vient aussi à nous habillé comme un clochard. Un jour, alors que j’étais en train de coiffer une cliente dans mon salon de coiffure, une vieille dame est entrée. Elle me dit : « J’ai entendu dire que le propriétaire de ce salon de coiffure est une jolie jeune femme et qu’elle coiffe si bien. Je n’ai pas d’argent donc je ne peux pas être coiffée. Puis-je seulement m’asseoir et regarder comment vous faites? » Je lui répondis : « Bien sûr, vous pouvez le faire. »

 

Les autres coiffeurs la fuyaient même sans lui dire bonjour, laissant entendre qu’il s’agissait d’une mendiante. Mais je l’ai traitée chaleureusement et lui ai donné un siège pour s’asseoir. Puis je lui ai remis une somme de 5000 wons dans sa main. Après l’avoir coiffée, je lui ai chuchoté à l’oreille : « Revenez plus tard. » Elle dit : « Oh, cette jeune femme est non seulement jolie mais aussi généreuse. » Elle est sortie joyeusement. Je suis sortie pour lui dire au revoir.

 

Mais elle avait simplement disparu. J’ai marché aux alentours pour la chercher mais elle n’était plus là. Lorsque dans la déception je suis rentrée au salon de coiffure, j’ai constaté qu’elle avait laissé le billet de 5000 wons sur le siège où elle était assise. Qui était-elle donc? (La Sainte Mère!) La Sainte Mère et Jésus viennent à nous sans dire un mot et ils sont toujours avec nous. Chers pèlerins, prenons un nouveau départ! (Amen!)

 

Le reste de notre vie. Si vous pensez qu’il sera court, il sera court. Et si vous pensez qu’il sera long, il sera long. Vous pouvez prendre un nouveau départ dès maintenant. (Amen!) Ne vous inquiétez jamais de ce vous avez fait de mal. Vous pouvez commencer dès maintenant! Si vous frappez à la porte? (Ouvre-toi!) Elle s’ouvre. Si vous avez à demander quelque chose, demandez-le. Même Jésus nous a dit de demander, n’est-ce pas ? Nous devons demander. Si vous ne faites que rester tranquille, cela ne nous sera pas donné. Nous devons demander.  

 

Comme je l’ai dit auparavant, je ne me vante pas. S’il y a quelque chose qui a été bien fait, c’est Jésus qui l’a fait. Je n’ai rien fait de moi-même. J’ai seulement été utilisée comme un instrument pour un moment. Donc, si nous mettons en pratique l’amour, même si la personne devant nous n’est ni Jésus ni la Sainte Mère, nous faisons plaisir à Jésus et à la Sainte Mère.

 

Ce que Jésus pense, voilà ce qui est le plus important ! C’est le repentir! (Amen!) Le Seigneur qui aime le pécheur même le plus mauvais a dit : « Que signifie la Dernière Cène ? » La Dernière Cène, c’est une fête d’amour et de partage. Ne vous accordera-t-il pas ce que vous désirez à vous qui êtes invité à cette fête ?

 

A présent, demandez à Jésus (Amen!)  « Quel père parmi vous donnerait à son fils un scorpion alors qu’il demande un oeuf ? C’est vrai? Donc, nous devons vraiment demander. « Oh, qu’est-ce qui ne va pas avec mon mari ? » « Qu’est-ce qui ne va pas avec ma femme ? » « Qu’est-ce qui ne va pas avec ma belle-mère? » « Qu’est-ce qui ne va pas avec mes enfants? » Non, pas comme ça.   

 

Au moins, vous qui êtes ici, et qui confessez votre amour du Seigneur et de la Sainte Vierge, vous devez recoudre les Coeurs déchirés de Jésus et de la Sainte Mère aujourd hui. Si vous avez fait quoique ce soit de mal, lavons maintenant Ses pieds avec nos larmes de repentence puis versons l’huile parfumée sur Ses pieds.  

Nous ne devons pas seulement oindre Jésus avec de l’huile parfumée. Si nous renouvelons notre vie en nous repentant et continuons de vivre une vie de repentance, cela signifie que nous versons de l’huile parfumée sur les pieds de Jésus. Alors, présentons-nous nous nous-mêmes au Seigneur aujourd’hui afin de pouvoir renaître tous et d’être à nouveau de petits Jésus adorables. Alors le Seigneur et la Sainte Mère viendront à nous et embrasseront chacun de nous.

 

 

Comme aujourd’hui c’est précisément ‘’le jour des prêtres’’, vous devez prier beaucoup pour eux. A travers les prêtres, Jésus Lui-même nous pardonne nos péchés. Les prêtres agissent en tant que ministres de Jésus parce qu’ils ont été désignés comme délégués de Jésus. Ne pensez donc pas que vous vous confessez à un prêtre en tant que personne humaine. Nous nous confessons à Jésus en personne.

 

Quand vous vous confessez à un prêtre, Jésus est debout derrière lui. Jésus me l’a montré. Donc, ne critiquez pas les prêtres pour ce qu’ils ont mal fait, mais nous devons prier pour le bien de nos prêtres. Nous ne savons pas quelle sera la longueur de notre vie. Jetez un coup d’oeil sur le monde. Combien de choses catastrophiques sont en train d’avoir lieu.

 

Telles des attaques injustifiées. Nous ne savons pas quand cela nous arrivera, n’est-ce pas ? La cathédrale de Notre Dame était en feu. Il y a quelques jours, un incendie s’est déclaré dans un appartement et un homme a brutalement tué les gens qui essayaient de s’échapper des flammes. Donc, nous ne savons pas quand ni comment nous serons touchés. Mais nous devons fermement croire que le Seigneur et la Sainte Mère nous protègent. (Amen!)

 

Chers pèlerins, ayez toujours sur vous de l’eau bénite. Aspergez l’eau bénite. Quand vous vous levez chaque matin, aspergez l’eau bénite dans toute la maison. Alors vous serez certainement protégés de tout danger. Regardez, la maison de la Soeur Raphaella à Go-Sung. Un grand incendie s’est déclaré à 5 minutes de sa maison. Or, seule sa maison n’a pas pris feu. Le Seigneur et la Sainte Mère l’ont protégée du feu pour elle. Ne pensez jamais à ce que les autres disent, et nous devons suivre le Seigneur et la Sainte Mère. Amen! (Amen!) Donc, nous sommes en train de prendre un nouveau départ dès maintenant.

 

Ainsi, nous ne sommes pas ressuscités seulement à Pâques, mais nous devons ressusciter chaque jour. (Amen!)  Pensez toujours à ‘’C’est de ma faute’’ à moi seul. Ne regardez pas les fautes des autres. Pensez d’abord aux poutres qui sont dans votre oeil; si vous essayez d’enlever le grain minuscule qui est dans l’oeil des autres personnes, cela ne fera que provoquer des blessures. Tout cela parce que nous ne nous sommes pas repentis nous-mêmes.

 

Donc nous devons tous nous confier à Eux pour enlever les poutres de notre oeil d’abord. C’est pourquoi vous devez vous donner à votre mari. Un mari ne doit pas être hautain, mais il doit s’abaisser lui-même et aimer sa femme. Aimez votre belle-mère. Aimez votre belle-fille. Aimez vos enfants. Si nous pensons que chaque individu a de la valeur, le monde deviendra beau. (Amen !)   

 

Jouissons du Ciel dans ce beau monde. Si vous êtes armés des Cinq Spiritualités et que vous les mettez en pratique, nous serons sur le chemin pour aller au Ciel ! Amen! Je vous remercie.

 

 

Méditons les Messages d’Amour de Jésus et de la Sainte Mère.

 

A présent, c’est le Message d’Amour qui vous a été donné aujourd’hui. Voici le Message d’Amour de Jésus le 4 avril 2004.

 

« Mon cher clergé et tous les enfants du monde qui avez répondu à mon apppel en disant ‘’Amen’’, je désire que vous au moins, que j’ai choisis, vous deveniez d’humbles et de petites âmes et que vous vous unissiez à mon amour avec lequel je veux sauver tous les enfants avec les mérites infinis des souffrances sur la Croix et l’amour de mon Sacré-Coeur. Alors, acceptez totalement dans votre coeur l’amour débordant de ma Mère avec lequel elle vous aime profondément puis ne faites plus qu’un avec mon Coeur. Que l’infinie bénédiction, l’amour et la paix soient toujours avec vous qui êtes venus ici me recherchant avec ma Mère. » Amen!

 

Voici le Message d’Amour de la Sainte Mère le 28 mars 2002.

 

« Mes enfants qui avaient été appelés parce que je vous aime particulièrement. J’espère que vous au moins, qui êtes supposés connaître le Seigneur et me connaître, gagnerez la victoire sur le diable qui distrait vos pensées, perpétuerez le Mystère Pascal de la Dernière Cène et le Mystère de la Résurrection, resterez vigilants et prierez en transformant vos vies en prières à tout moment, déploierez plus vigoureusement le pouvoir de l’amour et offrirez vers le haut votre loyauté totale de manière héroique afin que tous soient sauvés et parviennent donc au Ciel.

 

A présent, recevez l’encouragement, la consolation et la bénédiction de l’amour du Seigneur qui est devenu votre vrai Père ensemble avec ma bénédiction, moi qui suis votre vraie Mère et alors exultez de joie, d’amour et de paix. » Amen !

 

 

Metez vos mains sur votre Coeur et repentissez-vous de tout ce que vous avez fait jusqu’ici pour que vous puissiez accepter l’amour de Jésus et de la Sainte Mère et demandez à Jésus de nous pardonner.

 

Une âme errante qui a perdu son chemin, Père, acceptez-la !

Des blessures profondes dans mon coeur, je veux être guérie

L’âme blessée, je Vous la laisse Père

Mon âme souillée, Père, je Vous prie de la dissoudre

Père, avec le Précieux Sang que Vous avez versé

Père, avec ce Précieux Sang que Vous avez versé

Je Vous en prie, nettoyez mes affreux immondices

Je Vous en prie, corrigez toutes mes mauvaises habitudes

Père, nettoyez mes affreux immondices

Je Vous en prie, guérissez mon âme malade

Quand j’étais en train de souffrir de contradictions et d’anxiétés,

Ma Maman est venue embrasser mon âme

Toutes les peines du passé ont disparu complètement

J’étais née à nouveau avec l’Amour de la Sainte Mère

Sainte Mère, avec Votre Amour sublime,

Sainte Mère, avec Votre Amour sublime et le plus pur

Je vous prie de me revêtir de vos vertus

de me mener à la perfection

Sainte Mère, faites naître en moi vos saintes vertus,

et laissez-moi vivre au Ciel. Amen

 

Père, Dieu! Merci pour nous avoir invités en ce saint jour des prêtres afin que nous priions ensemble. Je Vous prie de bénir indéfiniment vos prêtres. Laissez les prêtres être tous ceux qui sont les plus dissous dans les Sacrés-Coeurs du Seigneur et de la Sainte Mère. Laissez-les devenir des prêtres qui donnent Votre don spécial pour montrer seulement la gloire de Dieu au monde entier. En faisant ainsi, je Vous prie de montrer Votre gloire au monde entier.

 

 

Le monde est corrompu. Le monde est totalement dans le gouffre. Mais depuis que Vous avez invité spécialement Vos bien-aimés ici aujourd’hui, faites que malgré notre indignité, nous soyons vigilants, spirituellement et physiquement en santé pour que au moins nous puissions travailler pour la gloire du Seigneur et le triomphe de la Sainte Mère. Bénissez nos chemins à chaque pas que nous faisons et bénissez les lèvres des prêtres et laissez-les s’armer des Cinq Spiritualités afin qu’ils puissent apporter l’amour du Seigneur et de la Sainte Mère pour le salut de tous.

 

Alors, que le Seigneur soit honoré, que la Sainte Mère soit réconfortée et que chacun de nous, nous ne cessions d’être reconnaissants. Que le monde soit sauvé grâce aux Cinq Spiritualités.

 

Au Nom de Notre Seigneur Jésus-Christ, par le Coeur Immaculé de la Sainte Mère, nous prions avec ferveur pour que nous puissions tous ressusciter à nouveau. Amen !

Ceci est le Message d’Amour de Jésus du 1er mars 2018.

« Mes chers enfants! Ceux qui font obstruction à la vérité et répandent l’erreur se frapperont sûrement la poitrine et gémiront au dernier jour, mais si vous mettez en pratique les Messages d’Amour que Moi et Ma Mère vous ont donnés, si vous vous armez en transformant chaque chose dans votre vie en prière en l’offrant gracieusement en offrande vers le haut, non seulement vous jouirez du bonheur éternel dans le prochain monde mais vous recevrez également tout en ce monde. » Amen !

Voici le Message d’Amour de la Sainte Mère du 10 mars 2011.

« Tous mes enfants bien-aimés, vous qui suivez mon Fils Jésus ainsi que Moi-même, vous ne devez pas vous inquiéter mais manifester le pouvoir d’Amour plus vigoureusement et travailler de manière héroique et plus loyale. Si vous qui êtes appelés mes vrais fils et mes vraies filles, il vous faut seulement ne pas tourner votre dos, et alors vous serez protégés et gardés par mon Fils Jésus et mon manteau indépendemment des calamités de la nature qui vont avoir lieu, et le dernier jour, vous serez escortés par les anges au Ciel qui est le Royaume du Seigneur qui n’est rempli que de joie, d’amour et de paix et vous jouirez de la vie éternelle. » Amen!

Que les Messages d’Amour de Jésus et de la Sainte Mère se réalisent pour chacun de vous comme cela vient d’être annoncé.

Fermez vos yeux et remettez-vous entièrement au Seigneur et à la Sainte Mère. Toute ma peine, toute ma détresse, toute ma tristesse, toutes mes maladies, Même si nous ne savons pas quelle maladie particulière nous avons avec nous parmi les 12,420 maladies existantes, le Seigneur nous guérira si nous offrons en sacrifice toutes nos souffrances avec beauté et les confions au Seigneur.

Bien que nous soyons faibles et indignes, le Seigneur a personnellement appelé et choisi chacun de nous. Alors, comme des enfants qui sont appelés, que nos vies changent  et que nous devenions des instruments pour travailler pour la gloire de Dieu.

Seigneur, nous sommes sujets à beaucoup de blessures dans ce monde séculier. Nous vous en prions, guérissez toutes nos blessures aujourd’hui. Nous allons prendre un nouveau départ. (Amen!) Même si quelqu’un nous afflige et blesse, je Vous en prie d’implanter dans notre esprit (la spiritualité de) Semchigo, en considérant que nous sommes aimés par cette personne et aidez-nous à l’offrir gracieusement en sacrifice. Puis apprenez-nous comment rester silencieux.

Jésus, dirigez-nous pour que nous ne disions que ce que nous devons dire et que nous ne disions aucune chose inutile. Bénissez nos lèvres et nos langues pour toujours. Jésus, étendez Vos mains au pouvoir divin et posez-les sur chacun de nous. Pour chacune de nos cellules, de la tête jusqu’aux doigts de pied, nous vous prions de nous opérer avec le pouvoir du Saint Esprit.    

Jésus, qu’y a-t-il que vous ne puissiez pas faire? Non seulement pendant le temps où vous étiez sur terre, mais aussi aujourd’hui, les morts reviennent à la vie, les mourants survivent, les malades sont guéris (à Naju).

Pendant la vie de Jésus sur terre, la fille de Jaïrus a ressuscité, le fils de la veuve a ressuscité, Lazare qui était mort est revenu à la vie. Lazare était mort et sentait la pourriture depuis déjà quelques jours, mais lorsque Jésus a dit avec ces paroles « Lazare, sors ! », alors Lazare est sorti de la tombe avec ses mains liées et ses pieds liés avec les bandes d’enterrement. Jésus, je Vous en prie,  donnez-nous Votre seule parole : « Mes fils et mes filles bien-aimés, soyez guéris ! » (Amen)

Jésus, Vous faites des miracles sur tous ces enfants, le miracle étonnant d’Amour qui m’a guérie. Faites de nous Vos instruments pour que nous Vous donnions au moins un minimum d’aide et que nous Vous consolions. Puis accomplissez Votre miracle d’Amour, nous utilisant comme Vos instruments. Enfin, que le Seigneur soit honoré et que la Sainte Vierge soit réconfortée et que chacun de nous soit sans cesse reconnaissant.

Oh Seigneur, Vous qui connaissez toute la tristesse de ce pécheur,
lavez les péchés de mon passé avec Votre Précieux Sang.
Serrez dans vos bras ce pécheur égaré.
Seigneur,Vous êtes le Seul sur lequel on peut compter.

Ce pécheur en agonie errait,
Jésus et la Sainte Mère m’ont appelés.
C’est en disant C’est de ma faute et Amen que je suis venue à Jésus.
C’est en pratiquant Les Prières de la Vie
et La Vie Consacrée avec Semchigo.

Ce pécheur que je suis se plaint en disant: “Je suis seule! Je suis triste ! "
C’est avec l’Offrande de ma vie en répondant Amen

que je suis là pour voir la Sainte Mère.

Lorsque je mets en pratique Semchigo, Les Prières de la Vie et,

et C’est de ma faute Vraiment, Les Cinq Spiritualités,
c’est c’est mon repos, mon sabbat.

Ce pécheur que je suis et qui n’a pas réalisé son péché d’autrefois.
Mais à présent, dans une spiritualité grâce
à laquelle j’accepte tout comme étant de Ma faute,

Je mettrai en pratique Les Cinq Spiritualités
du Seigneur et de la Sainte Mère.

En pratiquant Les Prières de la Vie, je mènerai une vie de Amen.

Maintenant, tous mes lourds péchés, toutes mes plaies sont guéris.
Le Précieux Sang de Notre Seigneur et

 les Larmes de Sang de la Sainte Mère m’ont sauvés la vie.
Je me convertirai en pratiquant la spiritualité de

La Vie Consacrée, Les Prières de la Vie et de Amen.

C’est par la pratique de Semchigo et
C’est de ma faute que je serai armée des Cinq Spiritualités.

Je vais mettre en pratique Les Cinq Spiritualités. Amen.

 

Messages spirituels inspirés de Maman Julia et sa prière de guérison,
Jeudi Saint (le 18 avril 2019) PDF : Cliquez