VOD

 

Pour sauver l'humanité tout entière, maintenant encore, Je suis cloué à la croix et Je verse mon sang pour vous. Ce sang d'amour n'a pas été versé en vain. Je suis un donneur de sang pour laver vos souillures sordides. Je suis si affligé de voir que les âmes me reçoivent dans leur coeur par habitude et avec un manque total de sensibilité alors que mon sang précieux est un médicament très efficace qui, par les mains des prêtres, ouvre les yeux des âmes malades et réveille celles qui sont endormies. Je désire verser tout mon amour dans toutes les âmes du monde. Aidez-les à prendre part au banquet du paradis.
Message : Fête-Dieu 5 juin 1988

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Père a senti une forte pulsation et la chaleur du Corp de Jésus vivant.

 

 

 

"Ma petite âme !
C'est pour vous que J'ai subi les moqueries, que J'ai été flagellé, frappé, couronné d'épines, que Mon Sang a coulé et que Je suis mort crucifié. J'ai accepté de mourir, non seulement pour vous, mais aussi pour Mes bourreaux et les plus grands pécheurs pour qu'ils se repentent et soient sauvés ; afin que vous soyez tous, un jour, unis dans la très Sainte Trinité. Que pourrai-Je vous donner de plus, à vous qui vous unissez dans la prière pour Me consoler ? Si vous réalisiez mieux que Mon Coeur humain bat toujours au rythme des vôtres, vous Me seriez plus intimement unis, vous seriez plus familiers avec Moi. Méditez profondément Mes plaies, demeurez en Moi, Vous recevrez alors en abondance le don de force pour accomplir la mission souveraine que Je vous ai confiée."  (Message du 1er juillet 1996)