Avant-propos

Préface


Témoignage

 

Introduction

 
Prière commençante  

Première  Station

 

Deuxième  Station
 

Troisième Station

 

Quatrième Station
 

Cinqième Station
 

Sixième Station
 

Septième Station
 

Huitième Station
 

Neuvième Station
 

Dixième Station
 

Onzième Station
 

Douzième Station
 

Treizième Station
 

Quatorzième Station
 

Quizième  Station

 

Prières

 
Source miraculeuse
 

 

Sixième Station :  Méditons sur sainte Véronique qui essuie le visage de Jésus.
 

  Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
      Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.

 

 Le Seigneur de l'Amour Qui porte la croix jusqu'à la fin pour la conversion des pécheurs malgré du sang et de la sueur ruisselant sans cesse qui couvraient Ses yeux !

 

Nous sommes tous appelés dans la vie quotidienne pour essuyer la sueur de sang du Seigneur et les larmes de sang de la Vierge, mais nous, remplis de colère et de passions déchaînées, et dominés par l’envie et la jalousie, offrons la joie au diable, en nous haïssant et en ne nous pardonnant pas. Que le Seigneur et la Vierge ont grand mal au coeur !
 

Les soldats fouettent Jésus, Lui donnent les coups de pieds, Lui crachent dessus, et la foule Le lapide, mais Sainte Véronique s'est frayée un chemin à travers la foule, s'approche courageusement du Seigneur sans se soucier du respect humain et de la crainte des critiques, et essuie le visage de Jésus couvert de sang et de sueur, elle nettoie Ses yeux aveuglés par le sang qui coule de son front blessé par la couronne d'épines, fort enfoncée. Aidez-nous à rester toujours éveillés pour que nous soyons les apôtres du Sacré Coeur du Seigneur et du Coeur Immaculé de la Vierge qui Les consolent (le Seigneur et la Vierge) comme Sainte Véroniques, témoignant plus vigoureusement de la force de l'amour, en toute loyauté et héroïsme, sans nous soucier du respect humain et de la crainte des critiques. (Méditez un moment)
 

"Si vous avez compris, que même maintenant, je verse des sueurs de sang et des larmes de sang pour vous, alors vous aussi essuyez maintenant mes sueurs de sang avec votre vie. Agir ainsi c'est vraiment mener une vie de pénitence et de réparation." (Message du Seigneur, le 27 mai 1992)
 

Amen.
 

Notre Père . . . Je vous salue, Marie . . . Gloire au Père . . .
 

Sainte Mère, daignez imprimer sur mon coeur les blessures de mon Jésus crucifié.

 


Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés pour tous pays.