Avant-propos

Préface


Témoignage

 

Introduction

 
Prière commençante  

Première  Station

 

Deuxième  Station
 

Troisième Station

 

Quatrième Station
 

Cinqième Station
 

Sixième Station
 

Septième Station
 

Huitième Station
 

Neuvième Station
 

Dixième Station
 

Onzième Station
 

Douzième Station
 

Treizième Station
 

Quatorzième Station
 

Quizième  Station

 

Prières

 
Source miraculeuse
 

 

Douzième Station : Méditons sur Jésus qui meurt sur la croix.
 

  Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons,
 Parce que vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.
 


 

 Mon très cher Seigneur qui est la Victime offerte en Sacrifice de Réconciliation, offrant tout Son Corps pour le salut de l'humanité !

 

Le Seigneur infiniment saint, a bien pardonné à ses bourreaux, et il a même prié pour eux : "Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font". (Luc 23: 34)

En blessant nos voisins, nous nous blessons mutuellement à cause de la jalousie, l'envie, la rancoeur, la haine, la trahison, la colère, le malentendu, le coeur en meurtrissures et les circonstances inévitables. Pourtant, Seigneur, ayez pitié de nous pour que nous puissions nous repentir de tous nos péchés que nous avons commis jusqu'ici, et pardonner à nos ennemis et même les aimer, méditant sur l'amour du Seigneur Qui a pardonné même à ceux qui Vous ont fait du mal et tué.
 

Lorsque le larron qui était à la droite de Jésus, condamné à mourir crucifié, supplia Jésus avec pleine confiance, en disant : "O Jésus, quand Tu reviendras en Roi, veuille sans faute Te souvenir de moi". Le Seigneur lui a répondu : "En vérité, Je te le dis, aujourd'hui même, tu seras avec Moi au Paradis." (Luc 23: 42-43) et il a obtenu le Royaume des Cieux.
 

Quand nous nous considérons comme pauvres et incompétents, et même si nous voulons nous tuer, désespérant et cédant à un sentiment de frustration ou au découragement, aidez-nous(pécheurs) à nous repentir entièrement de nos péchés, par les mérites de la Passion sur la Croix pendant laquelle une lance a traversé son Côté et a pénétré son Coeur, et par l'amour infinie avec lequel le Seigneur a été cruellement cloué à la Croix pendant trois heures, versant pour nous les pécheurs jusqu'à la dernière goutte de Son Sang et d'Eau tandis qu'Il était pendu, entouré de toutes sortes de haines et d'insultes. Aidez-nous ainsi à devenir de petites âmes simplement selon la volonté de Dieu et de la Vierge comme le larron qui était à la droite de Jésus, condamné à mourir crucifié, supplia Jésus avec pleine confiance, pour que nous puissions entrer dans le Royaume des Cieux au dernier jour (Méditez un moment.)
 

"Mes petites âmes bien-aimées ! Tandis que Moi qui étais Crucifié mourais misérablement au milieu de mes souffrances les plus aiguës, l'humiliation que Ma nature humaine a soufferte, était vraiment extrême. Mais ce n'était ni une haine ni des insultes, mais un Amour infini du Seigneur pour le salut de l'humanité." (Message du Seigneur (5 août 1986) N.142 des journaux intimes de Julia Chemin de l'amour vers mon Bien-aimé)

En nous rappelant toujours de ces paroles du Seigneur, nous deviendrons de petites âmes qui réparent pour les insultes faites au Seigneur et consolent la Vierge, en offrant généreusement nos vies entières, en les transformant en prières.
 
 

Amen.
 

Notre Père . . . Je vous salue, Marie . . . Gloire au Père . . .
 

Sainte Mère, daignez imprimer sur mon coeur les blessures de mon Jésus crucifié.
 


Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés pour tous pays.