1985

1986

1987

1988

1989

1990

1991

1992

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2005

2006

2007

2008

2010

2011

2014

2015

2016

1er janvier 2007 -  Par ma petite âme qui obéit joyeusement et le plus fidèlement.

3 février 2007 - Seront inscrits dans le Live de la Vie Eternelle.

3 mars 2007 - Je conduirai au Ciel, vous subissant toutes sortes de persécution.

7 avril 2007 - Je ne vous abandonnerai pas comme des orphelins, pas même une seule âme des                          enfants qui répondent, 'Amen' et suivent Moi et ma Mère.

5 mai 2007 - Enlevez d'abord les poutres de l'opiniâtreté égocentrique de vos propres yeux.

2 juin 2007 - Dieu le Père aussi est ému.

30 juin 2007 - Une seule Eglise (catholicisme) qui ont été remises vers le bas par les apôtre et par                           l'Evangile.

7 juillet 2007 - manière astucieuse et flatteuse qui contentent leurs désirs inutiles et mondains ...

 

4 août 2007 - même le torrent de pluie qui verse comme une chute d'eau en les flots de la                         Miséricorde qui tombent comme une cascade ...

 

15 août 2007 - Puisque je(Notre Dame) serai un pilier solide pour mes petites âmes ...

 

1 septembre 2007 - Il s'avérera bientôt que leur conduite est considérée comme un versement                                     d'une tasse d'eau pour éteindre le feu dans 'un chariot de feu'.

 

19 octobre 2007 - Il s'avérera bientôt que leurs actes auto-contradictoires sont considérés                                      comme la supercherie.

 

24 novembre 2007 - Ceux qui Me repoussent et blasphèment contre l'Esprit Saint,
                                 seront condamnés.

 

 

1 décembre 2007 - Prenez l'épée de l'Esprit et transmettez avec énergie les
                                  messages d'Amour.

 

8 décembre 2007 - La grande récompense se prépare au Ciel.


15 décembre 2007 - Heureux vous qui ne vous compromettez pas avec les lâches !


25 décembre 2007 - En vous rappelant que l'Enfant Jésus doit verser des larmes

 


 
Message du 1er janvier 2007

Une spéciale veillée nocturne de prière, de Nouvel An a été organisée sur la montagne de la Vierge à partir de 8h dans la soirée du 31 Déc. 2006. À 0 h du matin, le premier jour de 2007, tous les pèlerins se sont réunis devant la petite salle d'adoration qui se trouve sur la Montagne de la Vierge et ont allumé un feu de camp d'un coeur rempli d'espoirs du nouvel an. Voyant les flammes d'un feu qui montent, les participants sont unis dans un esprit et ont crié:

"Pour le Triomphe du Coeur Immaculé de la Vierge!" Nous avons sincèrement prié de consumer toutes nos mauvaises habitudes et souillures sordides du monde  avec les flammes embrasées du Saint-Esprit pour que nous vivions à nouveau d'une vie de Résurrection. Nous avons récité le chapelet avec ferveur, circulant autour du feu de camp et la petite salle d'adoration, nous promettant pour la nouvelle année, que nous ne descendrions pas de l'Arche de Salut de Marie ou ne regarderions pas en arrière mais mettrions en pratique les messages d'amour du Seigneur et de la Vierge et priant que la Vierge de Naju serait officiellement approuvée cette année pour que tous les enfants du monde soient sauvés.

Un grand halo lumineux et clair a apparu soudainement autour de la lune comme s'il nous bénirait tous. A ce moment, une vive lumière a brillé venant de la statue du crucifix de Jésus sur la Colline du Calvaire. Quand je l'ai regardée, Jésus vivant, a apparu si doux et vêtu d'une longue robe blanche et un manteau de couleur ivoire, et Il nous a bénis tous en souriant. La Vierge, dans toute sa beauté est aussi apparue comme Notre-Dame de Naju, portant une robe blanche et un manteau bleu. Elle a agi la main en souriant du côté droit de Jésus.

Tandis que je récitais le chapelet avec un prêtre dans la petite salle d'adoration, j'ai entendu la voix affectueuse de Jésus.

JÉSUS :  "Mes enfants bien-aimés! 
Je vous remercie. À cette heure où même de nombreuses âmes qui sont appelées, manquent de respect par leur égoïsme, se divertissent dans les banquets de fin d'année, mangent, boivent, dansent dans le monde des ténèbres spirituelles, vous offrez aimablement non seulement du froid mais aussi toute votre vie le dernier jour de l'année qui se termine et le premier jour de la nouvelle année et renouvelez vos bonnes résolutions. Mon Sacré-Coeur et le Coeur Immaculé de Ma Mère souffrent de fortes douleurs pour la conversion des pécheurs, mais sont soulagés par vos prières unies à vos aimables offres qui sont remplies de sacrifices et de pénitences.

Je sais bien comment avec ferveur vous transmettez les messages d'amour de Moi et de Ma Mère afin de suivre Moi et Ma Mère en cette époque dangereuse et entaché d'erreurs, offrant gracieusement des difficultés, des douleurs, de la fatigue, parfois toutes sortes d'insultes et d'humiliations, et de hontes insupportables. En vous rappelant toujours que tous vos mérites des sacrifices qui sont sur le point de mourir ne deviendront jamais vains mais s'accumulent comme trésors devant Mon Trône dans le Royaume des cieux, ne soyez trop inquiets, ni impatients mais allez de l'avant plus courageusement.

Comme je vous accompagnerai et protégerai, vous qui êtes appelés par ma petite âme qui travaille toujours pour Moi avec Ma Mère, ne pesez pas ou ne jugez pas même une chose insignifiante avec des pensées humaines mais offrez tout dans votre vie en le transformant en prière. Si vous faites des efforts de marcher sur le chemin de la perfection et des vertus saintes en transformant à chaque moment  toute votre vie en prière comme je l'ai enseigné par ma petite âme choisie par Moi, je travaillerai en vous avec Ma Mère même si vous êtes indigne et imparfait et vous laisserai jouir du bonheur éternel dans le Royaume de Dieu.

Mes bébés bien-aimés! Quand vous faites connaître l'amour enflammé de Mon Coeur Sacré et Coeur Immaculé de Ma Mère, vous subissez les souffrances, mais rappelez-vous toujours que, si vous Me suivez dans l'unité entre vous, ce que vous avez perdu dans le monde se transformera en joie éternelle en Me gagnant même si vous perdez tout en ce monde. De plus, rappelez-vous cela, comme Ma Mère, qui est infiniment humble, était choisie en tant que Mon Aide, vous tous avez été aussi choisis en tant qu'aides de Ma Mère par ma petite âme qui obéit joyeusement et le plus fidèlement (à Moi et Ma Mère). N'oubliez pas que, si vous déployez la force de l'amour et transmettez (les messages) courageusement en vous donnant héroïquement et entièrement à moi avec fidélité, dévouement, le Royaume des Cieux sera sûrement à vous.

Mes enfants bien-aimés qui ont été appelés et ont répondus "Amen"!
Il n'est pas encore trop tard. Prenez dès maintenant un nouveau départ. Ce jour pour commémorer un Miracle Eucharistique étonnant que je vous ai donné Moi-même par Mon Sang Précieux afin que ça devienne un démarreur qui entraînera et rafraîchira vos coeurs, Je vous bénis avec Mon Amour infini, avec lequel j'ai livré Mon corps entier ainsi que Ma Mère affectueuse espérant que vos âmes et corps seraient guéris, en couvrant de l'eau de la miséricorde et d‘huile parfumée comme une bruine même ces enfants qui sont venus ici par curiosité."

Après avoir fini la veillée nocturne de prière, le prêtre qui a prié avec les pèlerins a plongé son doigt dans l‘huile parfumée et l'eau de la miséricorde couvertes sur le dôme acrylique de la petite salle d'adoration, et montré aux pèlerins et témoigné pour la confirmation. (l‘huile parfumée et l'eau de la miséricorde couvertes sur le dôme étaient visibles aux yeux de tous.)
 

 
 
Message du 3 février 2007  

Ce Premier Samedi, beaucoup de difficultés inattendues avaient lieu dès l'aube du jour, et j'ai offert toutes ces souffrances pour le bien-être spirituel et physique du Père Saint, le chef de l'Eglise, pour tous les pèlerins qui viennent à la Vierge de Naju, et pour la conversion des pécheurs. Vers 8h 30 du soir, j'ai récité le chapelet avec les pèlerins d'un coeur plein de dévotion, sacrifices et offres sincères, en marchant sur le Chemin de la Croix. Au moment où je prononçais les paroles du Troisième Mystère Douloureux, je suis entrée dans la petite salle d'adoration.  Pendant que je méditais sur le mystère du Seigneur portant la couronne d'épines, j'ai vu devant moi le Seigneur, Crucifié qui versait misérablement du sang. J'ai eu si peur que j'ai failli tomber en arrière.

Comme je ne pouvais voir Jésus plus longtemps, j'ai regardé la statue du crucifix de Jésus sur la Colline du Calvaire. Soudainement, Sa Poitrine s'ouvrit et la splendide lumière multicolore rayonnant du Sacré Coeur éclairait les pierres souillées de Précieux Sang. La lumière magnifique et multicolore émanant aussi des pierres tachées de sang brillait sur tous les pèlerins réunis sur la montagne de la Vierge. À ce moment, les petites pierres là-dessous se déplaçaient et faisaient des bruits! Elles me semblaient danser, remplies de joie. Pendant que je les regardais, j'ai entendu la voix affectueuse et aimable du Seigneur.

JÉSUS : "Ma petite âme bien-aimée qui offre aimablement toutes les douleurs qui t'arrivent! Les atroces douleurs que tu offres pour la conversion des pécheurs ne seront jamais vaines. J'accorderai des gr âces débordantes sur les enfants qui visitent ce lieu en vertu de tes offres gracieuses par les sacrifices, que tu as joyeusement offertes, sachant bien que, plus nombreuses sont aussi les souffrances qui te harcèlent quand les enfants dont tu as offerts reçoivent des grâces abondantes ou s'approchent d'une nouvelle naissance.

Mes enfants bien-aimés qui ont répondu "Amen" à l'appel de Ma Mère! J'accorde la lumière de tout mon amour et pitié pour vous, qui priez ici, sur les supplications de Ma Mère et voyant aussi le coeur de ma petite âme, que j'ai préparée et ai choisie, qui est remplie de sacrifices, amour, et des offres gracieuses accompagnées des atroces douleurs pour la réparation.

Moi et Ma Mère avions fait impatiemment appel sérieux pour sauver tous les enfants du monde, montrant même l'amour le plus pur et suprême et des signes nombreux et miraculeux sans précédent, mais de nombreux enfants n'acceptent pas les messages de l'amour donnés par ma petite âme, se plaignent pour des riens (des maux de tête, des contusions, des égratignures) loin de les offrir. Pendant ce temps, vous avez répondu "Amen" à l'appel de Ma Mère et priez de tout votre coeur. A vous qui venez à Moi (par votre exemple et vos prières) que ne donnerais-Je pas?

Mes enfants bien-aimés! Beaucoup d'enfants cherchent la guérison physique, mais il y a quelque chose plus importante que celle-ci. Quand vous acceptez aussi sans réserve dans vos coeurs l'Amour sans limite de Ma Mère qui vous aime tellement, et mon Amour infini avec Lequel Je veux sauver tous mes enfants par les mérites infinis de mes souffrances sur la Croix et l'Amour de mon Sacré-Coeur enflammé, les noms de vous tous qui êtes venus nous voir Moi et Ma Mère seront inscrits dans le Livre de la Vie Eternelle. Tenez, j'accorde en abondance Mes bénédictions infinies sur vous tous qui êtes rassemblés et priez ici où Moi et Ma Mère vous accompagnent."

Quand Jésus a fini de parler, j'ai vu une ombre de quelqu'un passant sur le dôme de la petite salle d'adoration et je me suis demandée si c'était Jésus. Mais je levais la tête pour Le regarder et je ne pouvais voir.
 

 
Message du 3 mars 2007 - Premier Samedi :

Le Premier Samedi de Mars et le saint temps de carême, vers 8h 40 du soir, j'ai récité le chapelet de tout mon coeur avec les pèlerins en faisant le Chemin de la Croix et, au moment où je prononçais les paroles du Deuxième Mystère  Douloureux, je suis entrée dans la petite salle d'adoration.

Quand nous sommes arrivés au 3e Mystère Douloureux, méditant sur le Seigneur de souffrance portant la couronne d'épines, il y avait une lumière éclairée provenant du Crucifix de Jésus sur la Colline du Calvaire, et j'ai regardé. J'ai vu une masse de feu qui brûlait avec de grandes flammes dans le Sacré-Coeur de Jésus sur le Crucifix.

Quand nous récitions un dernier «Gloire au Père» à la fin de notre prière du chapelet, la lumière du Sacré-Coeur de Jésus a éclaboussé fortement en faisant du bruit. Une forte lumière me renversa et répandait aussi sur tous les pèlerins qui priaient. Quand je suis tombée, et je me serais fait très mal si la , Vierge, vêtue d'un manteau bleu, n'était pas venue vers moi, comme si Elle volait, pour me soutenir, je ne me suis pas du tout blessée. Quand je suis levée et ai regardé Jésus sur la Colline du Calvaire, Il était réellement vivant et souriant. Très surprise, je continuais à Le regarder, Il parla avec gentillesse et douceur.

JÉSUS : Ma chère petite âme!
Je fais descendre la lumière de l'amour qui brûle avec de grandes flammes dans Mon Sacré-Coeur sur toi qui fais des efforts pour offrir gracieusement d'effroyables souffrances d'agonie pour la sanctification du clergé et la conversion des pécheurs et aussi sur tous les enfants qui prient avec toi.

Tous mes chers enfants qui sont réunis ici et ont répondu 'Amen' à l'appel de Ma Mère! Si vous avez quelques-uns considérés comme vos ennemis, pardonnez-les pendant que vous priez maintenant. Alors, la lumière de Mon amour immense qui est le plus pur et suprême que j'ai versé pour vous, vous pénétrera et renouvellera.


Au moins vous que J'ai choisis ne devriez pas gâcher un travail étant entravés par la loi mais, vous armant de messages d'amour et de prière vécue (transformant vos vies en prières) que Moi et Ma Mère vous avons donnés, faites vos meilleurs efforts pour que de nombreuses âmes puissent être libérées de la voie qui conduit à l'enfer et jouir au Ciel du Bonheur éternel, abaissez-vous davantage pour que vous puissiez devenir mes petites âmes humbles qui savent rendre grâce pour les grâces reçues et que vous puissiez renaître avec l'amour.


Chers enfants! Quand j'ai guéri dix lépreux il y a deux mille ans, seul l’un d’entre eux, le bon Samaritain, retourna sur ses pas pour aller dire merci à Jésus glorifiant Dieu à haute voix. C'est pareil à cette époque. Sur combien de mes chers enfants Moi avec Ma Mère, avons- nous accordé les grâces de la conversion et les a guéri spirituellement et physiquement même en montrant de nombreux signes à Naju en Corée, qui est ma fille puînée, par ma petite âme humble qui est appelée à la grande mission?


Même la plupart de mes petites âmes qui sont appelées au Royaume des Cieux Nous implorent et s'accrochent à Nous comme à des bouées de sauvetage quand ils sont dans l'épreuve. Et après avoir reçu les grâces qu'elles demandaient, leur gratitude est bien brève, elles retournent à leur vie misérable s'alliant au démon de l'orgueil, sont prêtes à franchir les portes de l'enfer, largement ouvertes, Moi et Ma Mère souffrons des douleurs de Nos Coeurs déchirés en milles morceaux.


Mes enfants bien-aimés! Le temps approche. Il n'est plus temps d'hésiter ou temporiser, dépêchez-vous de M'aider pour que Je puisse finir le travail que J'ai commencé. Je préfère les enfants qui offrent généreusement de nombreuses souffrances et font une commission à ceux qui s'asseyent à la table et dominent le monde. Je veux que, au moins vous qui sachiez cela, vous réveillez vite et allez de l'avant, courageusement pour sauver ce monde souillé de mal.


Mes enfants bien-aimés qui ont été appelés! Puisque vous avez participé à la souffrance pour Moi et Ma Mère, subissant toutes sortes de persécution pendant que Moi et Ma Mère avaient subi toutes sortes d'épreuves, ainsi, comme Mon Père M'a donné l'autorité royale, Je vous conduirai au Ciel et vous ferai partager l'amour, mangeant et buvant à Ma table."


Quand Jésus eut fini de parler, il a levé haut son bras droit et a donné sa bénédiction énonçant "Tenez! Recevez la bénédiction de mon plus pur et suprême amour", et, Il disparut. Je ne vis plus que son image sur le Crucifix.

 

 
Message du 7 avril 2007  - Veillée Pascale

La Veillée Pascal, je ressentis des douleurs si atroces dans tout mon corps par la flagellation partout subie et la couronne d'épines fort enfoncée le vendredi saint. Pourtant j'ai offert ces douleurs et je me suis vouée à la prière pour que tous les pèlerins puissent éprouver la joie de la Résurrection. Avec les pèlerins, j'ai prié les Mystères Glorieux du saint Chapelet en faisant le Chemin de la Croix pour célébrer la Veillée de victoire glorieuse de notre Seigneur qui a vaincu la mort, et ressuscité, et préluder au triomphe du Coeur Immaculé de la Vierge. Lors de la récitation du troisième mystère glorieux du Saint Rosaire, Jésus sur le Crucifix de la Colline de Calvaire a rayonné des lumières si puissantes de Saint-Esprit sur tous les pèlerins réunis sur la montagne de la Vierge que le crucifix s'est laissé ébranler violemment, et Jésus a commencé à parler.


JÉSUS:  "Ma Chère petite âme! Je souhaite sauver tous en descendant l'Esprit Saint selon ton intention de prières remplies d'amour avec lequel tu as médité sur le Mystère du Salut gagné par les infinies douleurs de la Croix et participé à Ma Passion pour que le clergé soit sanctifié et même des pécheurs les plus pires dont la nature humaine était perdue, puissent recevoir la grâce du repentir.


Mes enfants bien-aimés qui ont répondu à l'Appel de Moi et ma Mère disant 'Amen' et qui se sont précipités ici! Comment est-ce que je ne peux exaucer vos prières, comme vous priez de tout coeur et avec sincérité? Je ressens maintenant beaucoup de tristesse dans mon coeur, car en ce moment même, bien qu'il y ait beaucoup d'ecclésiastiques, de religieux et beaucoup de Mes enfants qui commémorent et célèbrent Ma Résurrection, ils le font seulement d'une manière superficielle. Cependant, en rassemblant toutes les prières que vous offrez généreusement et sincèrement, accompagnées de vos sacrifices, vos pénitences, Je les offrirai devant la Justice de Dieu qui exige compensation, et les transformerai en une coupe de bénédictions au lieu d'une coupe des châtiments de Dieu qui descendra sur vous du monde. 


Mes enfants bien-aimés!

Si vous n'étiez pas morts, vous ne serais pas ressuscités. Dans ce temps critique de la séparation du bon grain de l'ivraie, vous serez sûrement sauvés par une nouvelle résurrection, si vous suivez véritablement la volonté de Moi et ma Mère qui avons criés au point de faire saigner nos gorges, même vous donnant des signes nombreux et miraculeux sans précédent, dans la vérité que 'Je n'étais pas mort, Je ne serais pas ressuscité'.


Mes enfants! si vous répondez: 'Amen' à l'Appel, de Moi et ma Mère et mettez en pratique les messages de l'amour qui vous ont été donnés par ma petite âme, Je vous sauverai tous en étant toujours avec vous au milieu de dangers imminents et de crises très grandes et en vous soutenant et protégeant même dans les plus anodines circonstances. Donc ne vous inquiétez pas trop, n'ayez aucune crainte. Je ne vous abandonnerai pas comme des orphelins, pas même une seule âme des enfants qui répondent, 'Amen' et suivent Moi et ma Mère.

 

Même si quelques épreuves devaient vous arriver, vous serez renforcés et protégés par l'amour de l'Esprit Saint que Je vous fais descendre aujourd'hui. Offrez-vous donc entièrement avec une intention pure jusqu'à vos pensées, coeurs, et âmes pour que vous puissiez faire de bonnes Pâques. Je vous accorde tous d'infinies bénédictions."

 

 
Message du 5 mai 2007 (Premier Samedi )

Vers 8h 30 du soir, nous avons commencé à réciter le chapelet, bougies à la main  tout en faisant le Chemin de la Croix sur la montagne de la Vierge. Arrivés à la salle de l'Adoration (reposoir), nous avons offert la prière de clôture en chantant l'hymne a la Vierge en regardant sa statue. Pendant ce temps, j'ai soudain noté le bord de robe flottante de la Vierge et je l'ai trouvée transformée en la Vierge vivante.

En même temps, la lumière puissante rayonnée du Crucifix sur la Colline du Calvaire, et l'image de Jésus sur le Crucifix se sont aussi transformées en Jésus. Jésus est descendu de la Croix et est resté à gauche de la Vierge. Jésus et la Vierge ont tous levé les deux mains pour nous bénir. Jésus rayonnait la lumière de la piété, alors que la Vierge répandait l'eau de la miséricorde comme des rosées sur tous ceux qui priaient. La Vierge a commencé à parler d'une voix pleine de tendresse et d'amour intimes. 


LA VIERGE: " Ma fille bien-aimée!

Mes enfants bien-aimés qui se sont précipités ici répondant 'Amen' à mon Appel! Merci. Mon Fils Jésus et moi envoyons des bénédictions infinies sur vous tous qui sont venus ici et prient pour féliciter et honorer mon Fils Jésus et moi.

À cette heure où les nombreux enfants de ce monde dangereux qui sont tombés dans la grande corruption cherchent le plaisir, vous vous êtes recueillis et priez ensemble en ce lieu saint où mon Fils Jésus a marché avec vous, versant Son Sang. Avec la lumière de la pitié divine et les flots de la Miséricorde et de l'amour maternels de cette maman, Jésus et moi avons l'intention de vous sauver en enlevant complètement les souillures sordides qui ont rendu vos âmes et corps sales.
 

Mes enfants bien-aimés! Dieu est juste, mais est l'Amour lui-même et est infiniment miséricordieux aux enfants qui se repentent. Ainsi, approchez-vous simplement de mon Fils Jésus et moi comme de petites enfants sans regarder en arrière dans le passé pour ne pas calculer ni peser avec vos propres pensées.
 

Si quelqu'un a été pécheur dans le passé mais s'est sincèrement repenti et vit la vie de la nouvelle résurrection, vous ne devez jamais le critiquer sur son passé ou le condamner comme pécheur.

Puisque les nombreux enfants de ce monde regardent tout par leur propre pensée, ils deviennent narciques, raisonnent et jugent tout avec un esprit négatif et condamnent les autres ayant un préjugé. Ils notent seulement la paille qui se trouve dans l'oeil de leurs voisins, alors qu'ils ne voient pas les poutres qui sont dans leurs propres yeux.
 

C'est pourquoi, avant de juger et critiquer vos voisins, enlevez d'abord les poutres de l'opiniâtreté égocentrique de vos propres yeux. Et, faites de grands efforts pour enlever la paille des yeux de vos voisins avec vos beaux yeux propres de l'abandon de soi, n'attendez pas, faites aux autres ce que vous souhaitez qu'on vous fasse. Par la suite, ils vous récompenseront aussi de leur amour, vous obtiendrez ainsi la victoire sur les démons de la division qui vous ont fait souffrir, faisant l'unité dans l'amour. Si tout cela continue à transformer votre vie en prières, à chaque moment de chaque jour, si ce n'est le paradis sur terre, alors que cela peut-il être? 
 

Mes enfants bien-aimés! Vous êtes riches, car vous avez compris la voix de cette maman, criant jusqu'à ce que ma gorge commence à saigner et vous vous êtes précipités vers mon Fils Jésus et moi. Même les prophètes et les rois de l'ancienne époque ont souhaité voir et entendre les miracles et les signes sans précédent, montrés par ma fille bien-aimée, mais ils ne les ont ni vus ni entendus, pourtant vous, qui avez répondu sincèrement 'Amen' à mon invitation, les avez vous et entendus, n'est-ce pas?
 

Vous devez subir des accusations nombreuses et sans fondement et des critiques absurdes, et souffrir toutes sortes de persécutions et blasphèmes par des rumeurs alors que vous travaillez pour le Seigneur et pour Moi. Je vous protégerai pourtant de mon manteau et vous sauverai même au milieu de dangers imminents et de crises très grandes, si vous transmettez et pratiquez les messages d'amour que mon Fils Jésus et moi vous avaient donnés et travaillez dans l'unité de l'amour.
 

Si vous êtes en phase terminale de votre vie sans laisser mes mains, qui sont le lien qui lie le Ciel à la terre, vous recevrez la couronne de lauriers célestes en demeurant à mes côtés le jour dernier, cueillirez et mangerez des fruits de l'arbre de la vie éternelle au Ciel, en chantant l'Alléluia, donc prenez un nouveau départ à chaque moment comme de petites âmes plus humbles encore.
 

Un commencement est très important. J'offrirai même les pécheurs les plus ingrats, à Dieu le père avec la transcendance de mon amour sans limites, s'ils voudraient bien obtenir le salut, versant les larmes et faisant pénitence sincèrement comme Marie Madeleine. Donc ne vous inquiétez pas, mais sans aucune crainte confiez-vous à moi d'une manière simple comme de petits bébés."

 

    
  Message du 2 juin 2007 (Premier Samedi )

Après la Sainte Messe, nous avons récité les Mystères Douloureux de Chapelet suivis par les Mystères Glorieux sur le Chemin de la Croix dans la montagne de la Vierge pour méditer que nous pouvons arriver à la gloire seulement par les douleurs. Il m'a été très difficile de faire le deuxième tour du Chemin de la Croix, mais j'ai offert d'atroces douleurs pour la conversion des pécheurs. A notre arrivée de la Onzième Station, nous avons vu et entendu les flots de la Miséricorde goutter d'en haut. J'étais étonnée et ai regardé le ciel, et j'ai vu et entendu Jésus parler très aimablement.


JÉSUS : "Oui, Ma petite âme bien-aimée!
Il est très dur pour toi, n'est-ce pas? Merci d'offrir généreusement avec amour tes atroces douleurs pour la conversion des pécheurs. Je vous (pluriel) accompagne aussi, versant du Sang. D'ailleurs, votre Mère du Ciel, qui vous nourrit d'amour, s'arrête de verser les larmes quand elle entend les prières que vous offrez avec amour, et elle fait descendre des flots de la miséricorde. Dieu le Père aussi entend vos prières remplies de profond amour et de dévotion entremêlés de sacrifices et de pénitences, est ému, et Il ne peut déverser sur ce monde la coupe de la juste colère qui a été déjà levée très haut.


Mes enfants bien-aimés qui se sont rassemblés pour prier pour la conversion des pécheurs! Aujourd'hui, c'est la Solennité de la plus Sainte Trinité, J'accorde avec Dieu le Père et le Paraclet, Saint-Esprit, les bénédictions célestes sur vous tous en réponse à vos prières sincères."


 

Message du 30 juin 2007


En commémoration du 22ème anniversaire des premières larmes de la Vierge à Naju, plus de cinq mille pèlerins coréens et étrangers étaient rassemblés dans la montagne de la Vierge. Pendant qu'ils priaient ensemble, merveilleusement beaucoup de grâces et d'amour ont été pleinement accordés sur nous. Dans la chapelle de vinyle remplie de parfums de roses, lis, vin, feuilles de pin, et bonbons, odeurs de crésol et d'alcool, et arômes de brûler tout le mal qui souille les âmes et de faire une décoction des produits pharmaceutiques orientaux, je me suis seulement écriée dans mon esprit, accablée de douleurs, en récitant le chapelet. 


"Ma maman bien-aimée ! J'offre généreusement toutes ces douleurs que j'éprouve en réparation non seulement pour les péchés de moi et de ceux qui sont venus chercher maman ici et prier, mais aussi pour les péchés du clergé, religieux et vos nombreux enfants du monde. Veuillez ainsi accorder sur nous tous la grâce du repentir. Surtout j'offre mes douleurs pour le bien-être spirituel et physique du Père Saint, chef de l'Eglise et les prélats du Saint-siège. Alors, même si je verse les larmes sans raison et fais entendre par hasard les soupirs et le gémissement, veuillez les agréer même comme mes prières sincères et supplications, et aidez Notre-Dame de Naju à être officiellement approuvée le plus tôt possible afin que tous les troupeaux de moutons qui ont perdu tout sens de l'orientation et qui errent, égarés, puissent revenir dans le droit chemin et chanter la gloire et Alléluia du Seigneur.


A ce moment-là, j'ai entendu la voix la plus aimable et la plus affectueuse de la Vierge et j'ai regardé dans la direction d'où provient la voix. Elle versait les larmes aux yeux et parlait sur l'autel dans la chapelle de vinyle.  


LA VIERGE :  
"Ma fille bien-aimée qui souffre des douleurs atroces pour la conversion des pécheurs !

Le monde a offensé, outragé, défié Dieu de toutes manières, et les péchés actuels de ce monde ont atteint un niveau de saturation et ont déjà mérité inévitablement le Châtiment Divin par la juste colère de Dieu qui est à son comble. Mais Mon Coeur est soulagé parce qu'il y a une petite âme comme toi qui offre entièrement ta vie en transformant même tes larmes, soupirs et gémissements en prières, et offre aimablement tes souffrances d'agonie qui affrontent une seconde agonie souhaitant le repentir et le salut de tous les enfants du monde.


Priez encore davantage pour le Pape. Pour que l'église, extrêmement corrompue, puisse devenir reformée par le Pape, qui est le premier fils aussi cher que la prunelle de mes yeux, je l'avais rassemblé sous Mon manteau afin de le protéger des dangers et le nourrir. En ces temps-ci extrêmement remplis de dangers, il a compris ma voix, et priait et faisait des efforts jour et nuit pour défendre l'Evangile de Jésus, mon Fils et des doctrines traditionnelles du catholicisme (seule Eglise) qui ont été remises vers le bas par les apôtres et qui ont été tordues et faussées foncièrement. Cependant, les machinations obscures de la Franc-maçonnerie qui ont pénétré profondément dans le centre de l'église, ont été si persistantes et tenaces que le Pape est à la dernière extrémité et lutte tout seul pour accomplir l'oeuvre difficile sans aide extérieur. Offrez donc pour le Pape vos douleurs des doubles décès par lesquels Dieu Lui-même est soulagé.


Mon Pontife bien-aimé, fils aîné de l'Église !

Comme les ruines de l'église, menacée par des hérésies et plongée dans les erreurs, sont tombées comme au fond d'un précipice, les messages d'amour de mon Fils Jésus et de moi qui ont été donnés répétant les mêmes mots à maintes reprises et montrant de nombreux signes sans précédent avec l'amour le plus sublime et pure, doivent être officiellement approuvés dans le plus court délai. Je vous fais impatiemment appel à vous pour vous dépêcher de faire votre meilleur et de prendre des mesures afin que l'Eglise puisse être reformée le plus vite possible : le clergé et les religieux soient sanctifiés, et même les pécheurs qui marchent sur le chemin de l'enfer puissent se repentir et être sauvés. 


Tous mes chers enfants du monde !

Je serai toujours avec vous qui venez me chercher et prier comme pécheurs comme une pécheresse Marie Madeleine, et quand vous travaillez pour mon Fils Jésus et moi dans l'unité de l'amour, je vous garderai et protégerai même au milieu de dangers imminents et de crises très grandes, et je vous conduirai au Paradis le dernier jour. Par conséquent, ne calculez pas avec la pensée humaine mais ouvrez largement la porte de votre coeur, acceptez tout avec 'Amen' comme de petits enfants et faites de votre mieux pour devenir les petites âmes humbles.


Sur vous tous qui êtes venus ici me consoler en ce jour de l'anniversaire de mes premières larmes, je fais descendre les infinies bénédictions aujourd'hui et accorde en abondance le Sang Précieux et les flots de la Miséricorde par la transcendance de mon amour combiné de celui de mon Fils Jésus, pour laver complètement les taches des péchés qui ont souillés vos âmes de sorte que vous puissiez renaître avec l'amour."

 

 

Message du 7 juillet 2007 - Premier Samedi


J'ai traîné mon corps souffrant jusqu'à la chapelle pour la veillée nocturne de prière que nous faisons tous les Premiers Samedis et j'ai récité le rosaire suivant tout au long du Chemin de Croix vers 10h du soir. J'ai prié ardemment sous le Crucifix sur la Colline du Calvaire avec les pèlerins réunis qui ont répondu avec 'Amen' à l'appel de la Vierge qui avait dit, "ces heures douloureuses furent le temps qui s'écoula pour mon Fils Jésus entre sa mort et sa Résurrection, une journée pour passer de la mort à la vie. Ceci est la raison pour laquelle Je vous demande de prier avec moi en cette nuit ".


"Je suis si anxieuse, parce que le Seigneur et la Vierge nous ont donné les messages d'amour montrant même les signes nombreux et miraculeux sans précédents, mais de très nombreuses personnes du monde, en particulier la majorité du clergé et des religieux qui ont été appelés, sont spirituellement aveugles et sourds et ne peuvent voir ou comprendre. Je suis si faible et pauvre, mais je prie en offrant toutes mes douleurs pour ceux qui sont spirituellement aveugles et sourds et par conséquent ne peuvent ni voir avec leurs yeux ni entendre de leurs oreilles. Veuillez intervenir en personne pour ouvrir leurs oreilles et yeux spirituels de sorte qu'ils puissent comprendre parfaitement les paroles de l'Evangile que le Seigneur nous a donné, acceptent bien les messages de Lui et de la Vierge, et deviennent ainsi capables de conduire les troupeaux de moutons innombrables au Ciel. . . "


À ce moment-là, le Crucifix s'est soudainement ébranlé et Jésus sur le Crucifix a commencé à parler.


JÉSUS : "Ma petite âme bien-aimée !
Beaucoup de mes enfants qui voient et revoient mais ne reconnaissent pas et entendent et entendent encore mais ne comprennent pas, sont spirituellement aveugles et sourds. Ainsi le monde dans le désordre que ceux-ci ont provoqué en unissant leurs forces à celles du dragon rouge, notre ennemi, est comme un désert désolé. Pourtant, le Père Eternel a encore cessé de déverser la coupe, pleine de sa Juste Colère, parce qu'il y a une petite âme comme toi et les petites âmes qui te suivent, qui prient sans cesse pour la conversion des pécheurs et subissent les sacrifices et les pénitences, demandant que les écailles qui couvrent les yeux et oreilles de ces âmes spirituellement aveugles et sourdes, puissent être enlevées et guéries.


Actuellement même si Moi et Ma mère crions jusqu'à ce que nos gorges se soient déchirées même montrant de nombreux et miraculeux signes sans précédents, la grande majorité du clergé, bien loin de défendre la vérité, travaillent avec les 'erreurs' et provoquent ainsi la juste colère de Dieu le Père. A cette heure-ci, Je suis consolé par les prières des enfants qui te joignent et aussi tes efforts sanglants ayant répondu 'Amen' à l'appel de Ma Mère, t'approchant de Moi comme ceci et offrant généreusement des sacrifices et des réparations."


 À un moment donné, tout devint obscur devant mes yeux et j'ai senti quelques choses se échapper de mes yeux. Et alors, j'ai entendu la belle et aimable voix de la Vierge provenant de Jésus cloué sur le Crucifix.


LA VIERGE : "Ma chère fille !
Ma fille bien-aimée qui souffre des insultes humiliantes et toutes sortes de dédains, mais qui ne refuse rien de toutes ces douleurs pour la conversion des pécheurs !


Si vous priez encore d'avantage et offrez plus de sacrifices et de pénitences pour le Pape, premier fils de l'Église, ceux des prêtres qui sont disposés à marcher avec le Pape par les chemins de Bethléem au Calvaire que mon Fils Jésus a marché, seront nombreux. Comme les souffrances des pénitences par les sacrifices que vous offrez ne seront jamais vaines, je vous demande de déployer plus de force de l'amour et de me montrer pleinement et héroïquement votre fidélité en vous immergeant profondément dans mon amour par lequel je souhaite devenir uni à vous.


Les orgueilleux et lâches pessimistes qui ont perdu tout sens de l'orientation et errent, égarés, discutent sur le thème de l'amour portant et ouvrant astucieusement les livres saints devant un public. Mais, après qu'ils se tournent, ils se heurtent à une antinomie contradictoire consistant à fomenter des désordres par des intrigues en vue de semer des discordes. Bien que ceux-ci qui jouent et assument le rôle de Caïn et de Judas prétendent exécuter l'oeuvre du Seigneur, ils commettent réellement des sacrilèges, t'infligent les peines et te brandissent leurs épées brutalement et cruellement. Ainsi je veux que tu devienne un avec mon Coeur et offre gracieusement tes souffrances sanglantes afin que les enfants spirituellement aveugles et sourds puissent vraiment se repentir et ne pas tomber dans le feu du soufre mais être sauvés.


Ma pauvre fille qui doit souffrir des douleurs pour la conversion des pécheurs !

En cette époque, extrêmement corrompue, même les dirigeants de l'Eglise qui sont censés jouer le rôle des propriétaires de bateaux naviguant en pleine mer mais devenus spirituellement aveugles, sourds et boiteux, s'attirent eux mêmes des châtiments et vont à leur perte. Pour que ces âmes qui interfèrent et discréditent le Plan pour l'Oeuvre de Salut révélé par mon Fils Jésus et moi et qui le jugent  (Plan) avec un esprit d'orgueil et de cupidité, puissent vider leur coeur orgueilleux, je souhaite m'offrir ces âmes par tes souffrances.


Mes enfants bien-aimés qui ont répondu avec 'Amen' à mon appel ! En s'armant de prière vécue (transformant vos vies en prières) qui mènera votre spiritualité à l'humilité et au chemin de la perfection, devenez plus petits et humbles, et unissez-vous dans un amour réciproque pour remporter la victoire sur les diables qui remplissent le ciel et la terre. Car il ne faut pas devenir narcissiques par notre propre pensée, raisonner et juger tout avec un esprit négatif, et condamner les autres ayant préjugé, en notant seulement la paille qui se trouve dans l'oeil de nos voisins, alors que nous ne voyons pas les poutres qui sont dans nos propres yeux.


Mes enfants ! Il n'est plus temps maintenant de revenir en arrière et d'hésiter. En ces temps-ci remplis de dangers, la tyrannie du Satan astucieux propage des erreurs et déforme (les vérités de Naju) en hérésie par le clergé qui ne croit pas avec la pensée et jugement humains, même aux miracles Eucharistiques que le Seigneur a accomplis à Naju, afin que même les âmes ferventes puissent me renier. En ces temps si critiques et dangereux, la brutalité des démons mène aussi au chemin de l'enfer, beaucoup de troupeaux de moutons qui le suivent (le clergé). Donc il n'est plus temps d'hésiter ou temporiser.


Appelez à grands cris les enfants de ce monde. Je vous ai déjà dit que critiquer, juger et condamner engourdissent tous les actes qui pourraient être vertueux ; la méfiance et le doute font perdre la foi, mais même de nombreux bergers restent spirituellement aveugles et sourds dans un rêve insensé, accusent leur prochain tout en minimisant lâchement leurs propres torts, et se comportent d'une manière astucieuse et flatteuse qui contentent leurs désirs inutiles et mondains, causant les maux si graves aux âmes qui les suivent.

 

Ainsi demeurez profondément dans le Coeur de cette Maman qui est devenue un volcan actif qui brûle intensément, et transmettez vigoureusement et courageusement l’Amour de mon Coeur enflammé avec une ferme conviction que tous peuvent également être sauvés. Alors, vous qui travaillez pour aider ma fille particulièrement appelée, recevrez la puissance et le privilège de cueillir et de manger des fruits de l’arbre de la vie éternelle au Ciel le dernier jour, en demeurant à mes côtés, escortés par les anges, et en chantant la gloire du Seigneur et l’Alléluia.”

 

 

 

Message du 4 août 2007 (Premier Samedi )

 

Vers 11h 50 du soir, nous avons commencé à réciter le chapelet marchant sur le Chemin de la Croix dans la montagne de la Vierge. Quand nous étions près de la neuvième Station, l'eau de la miséricorde a commencé à descendre à grosses gouttes, aussi comme une pluie brumeuse et alors en tombant à terre comme s'elle a été pulvérisée avec un pulvérisateur. Vers 0h 20 du matin, après avoir fait un tour du Chemin de la Croix, lorsque nous sommes arrivés devant le reposoir où les petites pierres souillées de Précieux Sang du Seigneur étaient préservées, il a tombé une averse torrentielle.


À ce moment-là, je me suis écriée dans mon esprit. "Oh, mon Seigneur ! Ma Maman ! Si tous vos enfants se repentissent et deviendront guéris de leurs péchés par les souffrances de cette pécheresse qui se reconnaît imparfaite et pauvre, Que toutes ces peines sont joies !
 

Ainsi, changez ces pluies diluviennes qui tombent à terre en Sang Précieux de Jésus, versé de Ses Cinq Plaies et de Sept Blessures, et en larmes, larmes de sang, huile parfumée et lait de Maman ; veuillez arriver vraiment à ces enfants, en mettant en eux un feu d'amour, et manifestez ainsi la Gloire de Dieu en accomplissant des miracles d'amour, pour que les âmes et corps de ces enfants qui ont répondu à l'Appel de Maman disant 'Amen', et se sont précipités ici pour prier, soient complètement lavés et guéris."


Tandis que je priais offrant mes douleurs dont je souffrais, soudainement la lumière brillait avec éclat devant moi et je l'ai regardée. Je l'ai trouvée enfin provenant de la statue de la Vierge, du Crucifix de Jésus sur la Colline du Calvaire et celle de Jésus priant à Gethsémani. Autour de celles-ci, les flammes de toutes les couleurs comme un groupe de beaux villages éclatants s'illuminaient même dans la pluie violente, et les anges et l03 saints (martyrs coréens) étaient descendus du Ciel pour prier avec nous.


J'étais vraiment ravie de ce spectacle extrêmement merveilleux et mystérieux, et je l'ai dit aux autres priant près de moi pour l'apprécier ensemble. Certains d'entre eux m'ont dit qu'ils pouvaient le voir.


Tandis que j'étais très émue en le regardant dans le vide sans rien dire, la Vierge a commencé à parler d'une manière très affectueuse et aimable.


LA VIERGE :

Ma chère fille, ma petite âme qui suit mon Fils Jésus et moi, offrant gracieusement tes atroces douleurs pour la conversion des enfants du monde même au milieu de ces souffrances extrêmes que tu endures !


Comment pourrais-je refuser tes offres aimables, parsemées de douleurs, et ta fervente demande remplie d'amour et dévotion ? Le Seigneur, votre Rédempteur, transformera même le torrent de pluie qui verse comme une chute d'eau en les flots de la Miséricorde qui descendent comme une cascade (une grande chute d'eau clair) tombant avec fracas du haut des montagnes, et guérira les âmes et corps des enfants qui sont venus Nous voir en répondant 'Amen' à mon Appel.


Mes enfants bien-aimés qui ont répondu avec 'Amen' à mon appel et prient ensemble !

Ces prières que vous offrez aimablement par vos sacrifices et vos actes de réparation en participant aux douleurs du Calvaire, donnent une grande consolation au Sacré Coeur de Jésus et à mon Coeur Immaculé qui s'enflamment. C'est pourquoi Jésus et moi attendons ardemment ces heures des prières. D'un autre part, la grande majorité du clergé, religieuses, et nombreux enfants qui ont été appelés particulièrement, emploient fréquemment le terme 'Dieu'. Mais, eux, au lieu d'aimer Dieu et de Le faire connaître, tombent dans l‘erreur et le monde séculaire, sont emportés par les courants du vice sans le savoir, se détournent de moi, commettent toutes sortes de péchés d’une manière obstinée et perverse au milieu des scandales et de mauvais exemples, et errent après avoir perdu le sens de l'orientation.

 

En ce temps-ci, vous priez pour la conversion des pécheurs selon la volonté de mon Fils Jésus et moi. Et vous accumulerez de grands trésors dans le Ciel non seulement pour vous-mêmes mais aussi pour les autres âmes qui ne prendront que le chemin de la perdition. Alors, comment pourrais-Je ne pas vous aimer ?


Mes enfants bien-aimés ! Le Seigneur et moi qui vous aimons tant, vous appellerons et vous rassemblerons sous mon manteau, comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes. Car vous me faites confiance, me suivez et me faites connaître. Ainsi ne spéculez plus, ne jugez pas ou ne calculez pas à la manière vulgaire et sans intérêt, et vous Nous confiez tout et Nous suivez (votre Seigneur et moi) qui désirons faire des miracles d'amour le plus sublime et pur par ma fille qui s'humilie toujours en se considérant imparfaite et pauvre. Alors Nous pourrons travailler en vous, et vous qui faites connaître votre Seigneur et moi recevrez dans ce monde les consolations du Royaume des Cieux et jouirez dans le monde à venir, du bonheur éternel près de Moi.


Ayant fini la prière du chapelet, toutes les lumières rayonnantes se sont éteintes, et tous les anges et 103 saints (martyrs coréens) ont aussi disparu.

 

 

Message du 15 août 2007 (Solennité de l'Assomption de la Vierge Marie)

 

Beaucoup de pèlerins coréens et étrangers se sont réunis dans la montagne de la Vierge pour prier en ce jour de la Fête de l'Assomption de la Vierge Marie. Cette fois-ci, les participants à la retraite pour les jeunes avec la Vierge de Naju, qui avait commencé le 13 août, se sont tous joint à cette réunion de prières.  

 

Dans la chaleur étouffante, les pèlerins ont offert chaque goutte de leur sueur pour la conversion des pécheurs et pour les âmes du purgatoire. Ils ont ardemment prié pour que le Seigneur et la Vierge donnent des bénédictions  infinies à tous les pèlerins, surtout aux jeunes pour qu'ils deviennent la lumière qui éclaire les ténèbres du monde en tant qu'apôtres du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie.

 

Pendant que l’archevêque venu d’Indonésie donnait la bénédiction du Saint Sacrement et que l’Eucharistie venait de descendre au cours de la messe du 16 avril 2005 sur la montagne de la Vierge (le 6 mai de la même année, l’Eucharistie avait saigné sur la montagne de la Vierge, et aussi le 24 octobre 2006, une grande Hostie était descendue), j'ai entendu  la belle voix tendre et aimable de la Vierge dire :  

 

LA VIERGE : “Mes chers enfants !

Dieu a préparé mon lieu saint ici pour le salut des enfants qui L’aiment afin qu’ils voient, entendent, sentent ce que personne n’a jamais vu ni entendu ni imaginé dans toute l’Histoire. Comment la sagesse humaine peut-elle concevoir la Providence divine ?

 

Aussi, aimez le Seigneur votre Dieu avec encore plus de simplicité et de pureté comme de petits enfants, de tout votre cœur, votre pensée, votre force et votre sagesse et avec toute votre vie. Puisque je serai un pilier solide pour mes petites âmes qui suivent le Seigneur et moi-même en s’engageant pour Nous, hâtez-vous de recevoir la lumière du Seigneur Qui est présent dans l'Eucharistie, et soyez une lumière qui repousse les ténèbres et sauve le monde.”

 

La Vierge ayant fini de parler, la belle lumière multicolore provenant de l'Eucharistie éclairait tous les pèlerins.


Lors de la réunion de prière pour la commémoration du 15 août, les participants de "la retraite pour les jeunes" et les autres pèlerins avec l'archevêque, ont récité le chapelet, bougies à la main, tout en faisant le Chemin de la Croix dans la montagne de la Vierge. Au moment où je prononçais les paroles du Cinquième Mystère Glorieux, l'archevêque et moi sommes entrés dans la salle de l'Adoration où de petites pierres souillées de Précieux Sang du Seigneur sont préservées. Pendant la prière, la lumière a commencé à rayonner de la tache du Précieux Sang sur une pierre. Alors que j'observais cette scène à ma grande stupéfaction, le Précieux Sang s'est transformé en Bébé Jésus. Encore plus étonnamment, le Bébé Jésus grandissait graduellement, a avancé en pénétrant le dôme acrylique, et s'est tenu de façon impressionnante comme jeune Jésus âgé de 33 ans.  


Puis, Jésus a tourné en rond très lentement à sa place, bénissant tous les pèlerins en faisant le signe de croix en l'air avec sa main droite. Et Ses mains donnant les bénédictions, émanaient en violence des rayons et quelque chose. Je suis tombée à terre par cette forte lumière et entrée en extase, et avais une vision.


Les démons rusés de l'obscénité ont traversés vite ici et là, excitant les désirs sexuels et chuchotant aux oreilles des gens pour se laisser aller à leurs pensées obscènes. Ceux qui se laissaient tromper par les démons ne pouvaient résister aux désirs charnels et, sans distinction d'âge et de sexe, hommes et femmes, jeunes et vieux, se sont embrouillés sans se soucier du respect humain et de la crainte des critiques. Ainsi, de nombreuses personnes étaient esclaves de leur désir charnel, et ont essayé de toutes leurs forces de se hausser, écrasant les autres par toutes sortes de moyens. Les cris des derniers qui se retrouvaient au fond (de la fosse) écrasés, raisonnaient si effroyablement que l'on sentait les cheveux se dresser sur la tête.


Pendant que je voyais la misérable scène, Jésus a parlé d'une voix miséricordieuse.


JÉSUS : "Les jeunes qui ont été appelés ici à Mon Invitation et tous mes enfants bien-aimés!

Tandis que les nombreux enfants du monde sont spirituellement aveugles et sourds, se sont éloignés du bon chemin, et errent dans ce monde plein de désordre et de corruption, violant les lois morales et rompant les liens de parenté, comme vous vous êtes rassemblés ici en ce jour de la Fête de l'Assomption de Ma Mère et de Moi, Moi qui est l'Amour Lui-même, je vous aime tous indépendamment de l'état de votre esprit, comme vous êtes venus ici.


Souhaitant laver les souillures immondes des pécheurs pour leur conversion, Je les bénis avec l'amour de Ma Mère et de Mon amour immense qui est le plus pur et suprême avec lequel J'ai donné jusqu'à la dernière goutte de Sang et d'Eau en ouvrant Mon Sacré-Coeur.


J'aime les enfants du monde tellement que Je vis, respire vraiment dans l'Eucharistie, suis présent avec mon Corps et mon Sang, mon Âme et ma Divinité pour leur Salut, et ai versé sans réserve Mon Précieux Sang et Eau en ouvrant personnellement Mon Sacré-Coeur pour la conversion des pécheurs.

 

Cependant, pendant que tout cet Amour est ignoré au moyen des théories et du raisonnement entachés d'erreurs et d'hérésie, si vous comprenez cette simple vérité que des objets aussi légers que des plumes d'oiseaux peuvent couler un navire s'ils sont suffisamment nombreux (c.à.d. si vous unissez vos forces, vous pourrez faire de grandes choses), Je supplie, vous au moins qui êtes censés Me connaître et qui avez été appelés, de ne pas vous accommoder à l'esprit du siècle qui est passager, mais de rester toujours éveillés et prier avec l'amour constant, et de coopérer totalement à sauver ce monde en aidant ma chère fille.


Comme "Je détruirai la sagesse des sages et l'intelligence des intelligents", ne condamnez personne d'une pensée vulgaires ou d'un préjugé. Vous aurez confiance en Moi et Ma Mère, et vous vous en remettrez entièrement à Nous non seulement de vos pensées, paroles, actes, mais aussi de tout dans votre vie. Soyez nourris d'une manière simple comme de petites enfants, par ma petite âme que J'ai personnellement choisie et désignée, faites connaître l'Amour le plus sublime et pur de Moi et de Ma Mère dans l'unité entre vous, et, ainsi, vous hériterez du Royaume des Cieux avec elle.


Même si une grande épreuve devait vous arriver sans que vous puissiez la prévoir et l'empêcher alors que vous travaillez à faire connaître le grand et pur Amour de Moi et de Ma Mère, Nous vous garderons, protégerons même au milieu de dangers imminents et de crises très grandes, et Nous vous soutiendrons afin que vous ne soyez jamais découragés par les difficultés. Devenez donc encore d'avantage de petites âmes. Soyez en première ligne pour répandre nos messages vaillamment afin de sauver ce monde de misère qui s'expose à la ruine et à la destruction. En conséquence, le dernier jour, vous recevrez la puissance et le privilège de cueillir et de manger des fruits de l'arbre de la vie éternelle au Ciel, en demeurant à mes côtés, escortés par les anges, et en chantant l'Alléluia."


Comme j'étais jetée violemment à terre et n'étais pas sortie de mon extase pendant un certain temps, l'archevêque était très stupéfait et inquiet en pensant que 'quelque chose ne va pas'. J'ai appris plus tard que l'archevêque même avait à plusieurs reprises tâté le pouls en posant le doigt sur l'artère de mon poignet ou sur celle de mon cou (carotide). Beaucoup de gens croyaient aussi que je devais être gravement blessée, mais je me suis réveillée et levée comme une plume sans aucuns dommages dans mon corps.

 

Message du 1 septembre 2007 Premier Samedi :

 

En dépit du mauvais temps, de nombreux pèlerins qui ont répondu 'amen' à l'Appel de la Vierge, priaient dans la chapelle en vinyle sur la montagne de la Vierge, dans l'unité d'un coeur riche malgré l'aspect minable de la chapelle. Un prêtre qui est venu avec un groupe de pèlerins malaisiens célébra la messe et donna la bénédiction Eucharistique avec La Sainte Hostie qui était descendue de là-haut pendant la messe dans la montagne de la Vierge le 16 Avril 2005 et qui avait saigné le 6 Mai de la même année, et aussi une autre Sainte Hostie qui était descendue miraculeusement le 24 Octobre 2006. Lorsque je méditais sur l'Eucharistie qui était dans l'ostensoir sur l'autel, j'osais parler à Jésus en regardant la très sainte Eucharistie.


"Oh comment pouvons-nous saisir Votre infini Amour le plus sublime et pur avec Lequel le Maître de l'univers, le Seigneur du ciel et de la terre et la Source de toute créature est vivant dans l'Eucharistie et vit avec nous, pécheurs ? Cependant, même la grande majorité des bergers qui ont été appelés et qui devraient aimer le plus le Seigneur, défendent leur sécurité et tiennent à leur réputation au lieu de témoigner de l'Amour et la Vérité du Seigneur, et se détachent ainsi de l'Amour du Seigneur qui verse Son Sang et nous sauve en étant cloué à la croix et mourant, et enfin rejettent et condamnent même l'Amour le plus sublime et pur que le Seigneur et la Vierge nous donnent personnellement en ouvrant Leurs Coeurs.


En ce mois des martyres coréens, veillez laver entièrement et proprement jusqu'à la profondeur et l'intimité de leurs âmes souillées de péchés, avec le Précieux Sang du Seigneur versé des Cinq Plaies pour qu'elles puissent se repentir de leurs fautes, méditer sur les douleurs du Seigneur, comprendre l'honneur d'être à Vos ministres, Vous confier sans réserve ce qui leur reste de vie, rester dans la foi sublime, et être ainsi les instruments d'amour qui mèneront tous les troupeaux de moutons de ce monde au Ciel. Je prie qu'ils apprécient l'esprit des martyres, s'approchent tout plus près du Seigneur et de la Vierge, comprennent la vérité, et chantent gloire, louange, gratitude au Seigneur maintenant et toujours et pour toute l'éternité afin que le Sacré Coeur déchiré du Seigneur et le Coeur Immaculé (déchiré) de la Vierge soient réparés. Amen !


De plus, Vous Qui savez bien que cette pécheresse, qui a été appelée et Vous a promis d'accepter le martyre, est encore indigne et faible, et a des choses qu'il faut s'entraîner avec des douleurs. Continuez à me corriger et réparer, et servez-Vous de moi."


Même avant que j'aie fini de parler, le Seigneur dans l'Eucharistie a commencé à parler, faisant jaillir la lumière éclairante et colorée sur tous ceux qui étaient présents. 


JÉSUS : Ma chère petite âme ! Dans cette époque extrêmement importante où la coupe de la juste colère de Dieu le père déborde déjà, Je te demande de déployer plus de force de l'amour et de Me montrer pleinement et héroïquement ta fidélité avec l'esprit du martyre pour le dernier effort de sauver le monde, afin que se réalise le Règne de Mon Sacré-Coeur en union étroite avec le Pape, Mon représentant qui porte une si lourde croix.


Mes chers enfants qui sont rassemblés ici en répondant "Amen" ! Celui qui aura gardé sa vie la perdra, et celui qui donne sa vie obtiendra le Royaume des Cieux. C'est Me recevoir que de recevoir la petite âme (Julia) qui ne cesse jamais, avec toute son énergie, d'annoncer Moi et Ma Mère pour mener même une seule âme au chemin du repentir ; Qui reçoit cette petite âme (Julia) Me reçoit, et qui me reçoit, reçoit Celui qui M'a envoyé. 'Qui reçoit un prophète en qualité de prophète obtiendra une récompense de prophète.' Cette promesse se réalisera sans faute. Ainsi celui qui écoute et croit ce que J'ai dit en Me suivant pleinement, et qui le met en pratique, bâtit sa demeure sur le roc.


Tous les enfants du monde que J'ai appelés ! Le temps de mener à terme votre mission est arrivé. Je veux que, dans ce temps critique de la séparation du bon grain de l'ivraie, vous au moins, qui avez répondu 'Amen' à l'Appel de Moi et de Ma Mère, gardant en mémoire cette vérité qu'il faut mourir pour pouvoir ressusciter, (vous) faites de votre mieux pour conduire même les pécheurs abominables et inhumains vers l'Arche de Salut de Marie préparée par la Mère Céleste afin qu'ils soient sauvés.


Si vous offrez généreusement des difficultés qui vous arrivent chaque instant de chaque jour en transformant vos vies en prière avec l'esprit du martyre, vous remporterez la victoire grâce à un combat spirituel et sauverez d'innombrables âmes. Ainsi si vous vous unissez à la petite âme qui s'écrie qu'elle est indigne en passant par toutes sortes d'épreuves et de persécutions, et si vous suivez véritablement (Moi et Ma Mère) sans regarder en arrière prenant garde de ne pas occuper la place de Judas qui est synonyme de ruine et imitant la foi des martyrs, Dieu le Père effacera même les outrages de tous genres et les ingratitudes par lesquels le monde a offensé la Majesté Divine.


Comme les apôtres, que j'avais choisis personnellement pour le salut du monde, s'étaient réunis au "Cenaculum" (Cénacle), avant d'accomplir leur mission et de l'achever par le martyre, vous aussi, vous trouvez dans une situation semblable à la leur, rassemblés à ce lieu saint qui semble être médiocre à cette époque mais où Moi et Ma Mère sont en personne avec vous. Perpétuez ainsi le Mystère Pascal de la Dernière Cène.


Comme Je vous ai choisi pour mon grand plan de salut, arrachez le masque des erreurs grossières de ceux qui considèrent comme hérésie, même l'Amour la plus sublime et pur de Moi et de Ma Mère que Nous avons fait descendre après avoir vu de sublimes et généreux sacrifices offerts par ma petite âme bien-aimée, et accomplissez par le martyre cette mission en obéissant aux vérités. A ce moment-là, même si ceux qui sont tombés dans des erreurs, se sont laissés facilement tromper par la supercherie des démons rusés, et sont devenus aveugles et sourds semblent maintenant être si puissants qu'ils sont sur le point de conquérir le monde entier et de remporter la victoire, il s'avérera bientôt que leur conduite est considérée comme un versement d'une tasse d'eau pour éteindre le feu dans 'un chariot de feu'. Mon Coeur Immaculé remportera sûrement la victoire, en faisant le monde entier déborder de joie, amour et paix, et enfin vous jouirez du bonheur éternel à Ma Table dans mon Royaume au dernier jour. 

 

 

Message du 19 octobre 2007

(21e anniversaire 2007 des premières larmes de sang de la Vierge à Naju)

 

Au milieu de la nuit du 21e anniversaire des premières larmes de sang de la Vierge à Naju, un évêque, un monsignor, plusieurs prêtres de Malaisie, et plus de prêtres des Etats-Unis, d'Indonésie, des Philippines, du Canada et d'autres pays etc. se sont joints à environ 300 pèlerins laïques, de différents pays du monde et environ deux mille pèlerins coréens. Ils ont récité le chapelet, marchant sur le Chemin de Croix dans la montagne de la Vierge avec un chapelet dans une main et un cierge allumé dans l'autre. Au moment où nous méditions le Quatrième mystère Glorieux dans la salle de l'Adoration, les petites pierres placées dans un petit reliquaire commencèrent à se déplacer, ce qui fut bientôt suivi, en apparence, d'une image d'une grande Hostie au milieu de la nappe blanche placée sous ce reliquaire. Et puis, au dessus de cette Sainte Hostie, l'image de l'Enfant-Jésus fut à nouveau apparue.


A ce moment, comme il y avait la forte lumière éclairante provenant de la Colline du Calvaire, je la regardai et je vis la belle lumière rayonnant de la poitrine et des deux mains de la statue de la Vierge, érigée à une altitude légèrement plus élevée que la source miraculeuse. De plus, la statue du Crucifix de Jésus sur la Colline du Calvaire se laissait ébranler violemment et éclairait tous les pèlerins avec la lumière puissante émanée de sa poitrine et des deux mains. Brusquement j'entendis le bruit d'un vent violent venant du ciel, et je vis le feu du Saint Esprit descendre sur chacun. A ce moment-là, j'entendis la voix aimable de Jésus.


Jésus: Oh, mes chers ministres, religieux, et enfants qui ont répondu à mon Appel en disant 'Amen' et qui sont venus de si loin pour être avec moi, malgré de longues distances !


Recevez le Saint Esprit. En commémoration de la fête de Ma Mère qui a versé même des larmes de sang pour faire connaître le raccourci qui mène au Ciel comme Corédemptrice, vous êtes venus ici, le lieu saint où J'accomplis des miracles de Mon immense Amour le plus pur et suprême en ouvrant Mon Sacré-Coeur pour vous donner jusqu'à la dernière goutte de Sang et d'Eau. Ainsi que ne pourrions-Nous pas vous donner, Moi et Ma Mère ?


Maintenant, vous pouvez expérimenter l'incompréhension et la persécution dans l'Église divisée et tombée dans des erreurs. Mais vous au moins qui avez été appelés, demeurez éveillés et priez sans oublier que Nous (Moi et Ma Mère) sommes toujours avec vous à vos côtés, unissez-vous chaque moment de chaque jour dans Mon Sacré-Coeur et dans Celui de Ma Mère Immaculée, et prenez part au salut de ce monde pitoyable.


Tous les enfants du monde ! La grande majorité du clergé qui sont Mes ministres choisis par Moi, détournent les yeux des messages d'amour et des signes sublimes que Je vous ai donnés par l'intermédiaire de la petite âme choisie par Moi de toutes mes forces, et ils ne pensent (poursuivent) qu'aux honneurs et à leurs intérêts vains et futiles en ce monde, en tirant profit des théories et du raisonnement entachés d'erreurs et d'hérésie. Ainsi la Porte du Ciel a été fermée avec la clef de la fausse science avec laquelle eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres. C'est pourquoi, de nombreuses âmes qui les suivent perdent même le sens de l'orientation, s'égarent et errent et, par la suite, se précipitent dans la voie de la perdition, et ainsi je ne peux plus ouvrir les yeux.


Mes enfants bien-aimés ! Avant qu'un jugement impitoyable soit rendu, hâtez-vous crier pour que les Messages d'Amour que Ma Mère, Marie et Moi ne cessons de répéter encore et toujours et avons cris au point de faire saigner nos gorges, soient transmis au monde, et que le monde qui a offensé la Majesté Divine, soit sauvé. Bien que les ecclésiastiques qui nous empêchent de nous nourrir des grâces accordées à Naju semblent maintenant être si puissants qu'ils sont sur le point de conquérir le monde entier et de remporter la victoire, il s'avérera bientôt que leurs actes auto-contradictoires sont considérés comme la supercherie. Alors, Je vous demande de me montrer votre fidélité, loyauté et dévouement, avec un courage centuplé.


Je vous le demande instamment. Car si la Sainte Eglise accepte la volonté de Ma Mère, c'est dire que les supplications de ma petite âme qui ont été offertes avec les souffrances du martyre, aussi douloureuses qu'une deuxième mort pour faire accomplir la volonté de Moi et de Ma Mère qui voulons sauver les troupeaux de moutons qui errent hors du chemin, de nouveaux germes pousseront de la terre aride et l'Amour de Moi et de Ma Mère brûlera sur ce qui reste. De plus, à la place de la coupe du courroux de Dieu, ce sera une coupe de bénédiction qui descendra (sur vous).


Mes petites âmes bien-aimées qui avez été appelées ! Si vous renoncez à votre 'moi' et suivez la petite âme dans l'unité parfaite entre vous, Moi et Ma Mère serons avec vous toujours et partout. Ainsi vous recevrez le don de force et travaillez comme mes témoins qui Me font connaître jusqu'aux confins de la terre. Puis, le dernier jour, vous recevrez la puissance et le privilège de cueillir et manger des fruits de l'arbre de la vie éternelle au Ciel, en demeurant à mes côtés, escortés par les anges, et en chantant l'Alléluia."

 

 

Message du 24 novembre 2007


Pour commémorer le 15e anniversaire de la première exsudation d'huile parfumée de la Statue de la Vierge ainsi que le 13e anniversaire de la première descente d'une Hostie miraculeuse dans la chapelle, la Vierge nous donna l'huile parfumée et dorée, exsudée de toute sa Personne. Je récitai le chapelet marchant sur le Chemin de Croix vers 8h du soir dans la montagne de la Vierge avec de nombreux pèlerins coréens et étrangers pour la sanctification spirituelle du Saint Père, du clergé et des religieux, pour la conversion des pécheurs, pour le triomphe du coeur immaculé de la Vierge, et pour la reconnaissance officielle du lieu sacré Naju.


Après avoir fait un tour du Chemin de la Croix, nous sommes entrés dans la salle de l'Adoration où les petites pierres souillées de Précieux Sang du Seigneur étaient préservées. Tandis que nous y méditions les Quatrième et Cinquième mystères Glorieux, une grande source ronde de lumière s'éclairait au-dessus de la statue de Jésus ressuscité. Ainsi j'en regardai sans cesse. Puis, du côté gauche, je vis Jésus (habillé d'une robe de couleur ivoire et un manteau rouge) rayonner la lumière et, du côté droit, la Vierge (vêtue d'une robe blanche et d'un manteau bleu) briller la lumière avec les bras ouverts. J'étais si fascinée par sa beauté et je regardai attentivement la vision pendant un bon moment. À ce moment, Jésus commença à parler avec une voix aimable. 


JÉSUS :

Ma chère petite âme ! Ma fille bien-aimée qui ne se soucie pas de ses douleurs et qui est affligée des Coeurs blessés et maussades de Moi et de Ma Mère, et des grâces que mes enfants ne pourraient recevoir. N'aie aucune crainte. Moi qui détiens les clés de la mort, de l'enfer et des Cieux, suis l'Alpha et l'Oméga, l'Origine et la Fin de tout. J'étais mort mais Je suis ressuscité, et voici, Je suis vivant et Je serai avec vous toujours.


Mes enfants bien-aimés ! Maintenant, sur l'aire de battage, le bon grain se séparera encore plus de l'ivraie. Les bons grains seront recueillis dans le 'Royaume de Vie' où ils jouiront du bonheur éternel. Ainsi, mes chers enfants qui Me suivent ainsi que Ma Mère, et acceptent et pratiquent nos Messages d'Amour, posséderont l'arbre de la vie éternelle, M'appelleront "Papa, Père", et seront Mes fils et Mes filles.


Mes enfants bien-aimés qui sont insultés, persécutés, et recouverts de critiques les plus insensées et extravagantes ! Ne soyez pas frustrés ou déçus, mais soyez heureux et réjouissez-vous. La grande récompense que vous recevrez se prépare au Ciel. Les diables sont considérablement irrités comprenant qu'il ne reste plus beaucoup temps, déploient tous leurs efforts et emploient tous les derniers moyens et méthodes, même menant les bergers, qui ont l'air majestueux et que le Seigneur a oints personnellement et désignés, à s'opposer à Ma volonté et à celle de Ma Mère. S'ils ne sont pas sincèrement convertis jusqu'au dernier moment, ils seront de grands pécheurs condamnés par Dieu selon leurs oeuvres, et le lieu qui leur sera réparti est une mer de feu et de souffre brûlant.


Quand le jour du jugement arrive, chacun devra expliquer en détail des critiques les plus insensées et extravagantes. Ce sera comme une deuxième mort. Tous ceux qui ont désobéi ou refusé de suivre Mes messages transmis par les anges, ont reçu des punitions appropriées, car ces paroles (messages) étaient aussi valides. Pourtant, comment ceux qui se détournent des miracles sans précédents, infiniment les plus sublimes et purs, et qui n'écoutent pas même les messages d'amour de Moi et de Ma Mère qui conduisent au salut les considérant comme mystérieux et étranges avec des mots forcés, pourraient-ils éviter le châtiment ?


Tous les enfants du monde qui ont été appelés et qui ont répondu avec 'Amen' !

Mes enfants bien-aimés qui sont persécutés en travaillant pour aider ma petite âme choisie par Moi ! Je vous revêtirai personnellement de l'armure de Saint-Esprit et vous enverrai partout de l’Est d'où se lève le soleil, à l'Ouest d'où il se couche, pour que vous puissiez proclamer les messages d'Amour et l'Evangile qui transmettent le salut éternel. Ceux qui les croient, acceptent, et pratiquent seront sauvés, mais ceux qui Me repoussent et blasphèment contre l'Esprit Saint, seront condamnés.


En tant qu'êtres spirituels qui adorent et servent Dieu, vous tous qui Nous (Moi et Ma Mère) suivez et faites connaître, êtes les apôtres qui ont été expédiés pour rassembler les gens qui soient faits héritiers du salut éternel pour qu'ils puissent travailler dans l'unité d'amour. Alors, même si vous vous exposez à la ruine et à la destruction au milieu de dangers imminents et de crises très grandes, en Me transmettant pour aider ma petite âme, Je vous sauverai en toute sécurité, et vous ferai jouir du bonheur éternel avec Moi dans le Jardin Céleste. Prenez vite donc un nouveau départ en unissant vos forces.

 

 

Message du 1 décembre 2007


Le Premier Samedi du dernier mois de l'année 2007, vers 8 h du soir, lors de la récitation du Rosaire marchant sur le Chemin de Croix dans la montagne de la Vierge, une lumière bleue extrêmement belle se fit devant nous, brillait et nous guida sur le chemin jusqu'à ce que nous ayons atteint la statue du Crucifix de Jésus sur la Colline du Calvaire. Cette belle lumière ronde, qui n'était pas de ce monde entra dans l'image de Jésus sur le Crucifix, dès notre arrivée à la montagne du Calvaire. J'étais très étonnée et si fascinée par cette scène, et je l'ai dit aux autres priant près de moi. Quand je m'approchai du Crucifix, je vis alors l'eau condensée couler des bords du tissu qui a couvert une partie du corps de Jésus. À ce moment, j'entendis, venant de la statue du Crucifix de Jésus, la voix de Jésus.

JESUS :  Ma chère petite âme!
pour que le clergé soit sanctifié et pour que même les pécheurs les plus pires dont la nature humaine sont perdue et qui sont corrompus par les plus horribles et cruels péchés de blasphèmes, puissent recevoir la grâce du repentir par Mon Amour le plus sublime et le plus pur et par le Mystère du Salut gagné par les infinies douleurs de la Croix, tu offres les prières qui sont remplies d'amour entremêlé avec tes sacrifices de participer à Ma Passion en réparation pour leurs péchés même au milieu de toutes sortes de critiques, persécutions et insultes. Puisque tu souffres comme si l'on t'arrachait un morceau de chair vive, comment ne serais-Je pas ému ?

Dieu le père fit tomber sur Sodome et sur Gomorrhe une pluie de soufre et de feu; ce fut Dieu lui-même qui envoya du ciel ce fléau. Même lorsqu'Il brûla ces villes, les légumes qui ont poussé dans la terre et tous les habitants de ces villes, et même lorsqu'Il détruisit les villes de ce bassin, Il se souvenait d'Abraham. De la même manière que Dieu n'a même pas laissé mourir Lot dans ce fléau faisant renverser la ville où Lot avait vécu, les enfants qui se hâtent vers Moi par Ma Mère et qui prient dans l'unité avec toi, seront tous sûrement sauvés.

Si les ecclésiastiques que J'ai oints en personne et désignés ne se convertissent pas, mais fardent la Vérité avec les paroles doucereuses (flatteuses) mais hérétiques qui sont basés sur l'argument forcé (trop recherché), ils ne seront pas exempté des calamités qui se produisent dans le ciel, sur la terre, et sur les mers. Mais le peuple innocent devrait-il devenir victime à cause de ceux qui tombent dans les mauvais pièges pleins de ruse ?

 

Mes enfants bien-aimés qui avez répondu à mon Appel en disant 'Amen' et qui vous êtes précipités ici pour prier en offrant des sacrifices ! Vous, qui confiez tout et avez foi en Nous (Ma Mère et moi), alors que vous êtes insultés, persécutés, critiqués de façon absurde en passant par toutes sortes d'épreuves, n'ayez aucune crainte! C'est très dur pour vous maintenant, mais Moi et Ma Mère, nous serons avec vous; vos coeurs déborderont de joie et personne ne vous arrachera votre joie.

 

A quoi ça sert l'orgueil et à quoi bon avoir l'honneur, le pouvoir, la richesse dont les hommes se vantent ? Tout cela disparaîtra comme une ombre et dissipera comme des rumeurs sans fondement, mais si vous vous approchez plus près de Moi par Ma Mère et mettez en pratique les messages d'amour, Nous protégerons et soutiendrons chacune de vos actions et tout votre comportement pour que vous soyez riches et sûrs. Les voleurs viennent pour voler et tuer les moutons, Moi Je suis venu laisser les moutons recevoir la nouvelle vie, la recevoir plus et en abondance.

Mes chers enfants ! Je suis un bon berger. Bien que vous qui Nous suivez Moi et Ma Mère au milieu de toutes les épreuves et humiliations, soyez dans tout l'univers, Nous vous défendrons et protégerons. Ainsi ne vous inquiétez pas. Les bons bergers sacrifient leurs vies pour leurs moutons. Mais les hommes loués abandonnent les moutons et s'enfuient quand ils voient des loups venir, parce que les moutons ne sont pas à eux. Alors, les loups leur sauteraient dessus, les dévoreraient sûrement et les troupeaux de moutons se disperseraient en tous les sens n'est-ce pas ?

 

Les ennemis que vous devez confronter et combattre ne sont pas les hommes, mais l'autorité et la puissance des esprits impurs (démons), les dominateurs de ce monde de ténebres et les diables. Armez-vous des messages d'amour: ainsi, vous pourrez confronter les rusés démons qui remplissent ciel et terre, les combattre, et remporter la victoire sur eux.

 

Donc tenez ferme sur la base des messages d'amour : ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussures à vos pieds les bonnes dispositions que donne l'Evangile de paix; prenez, en toutes circonstances, le bouclier de la foi. Vous pourrez bien intercepter et éteindre les traits enflammées que décoche Satan; et prenez aussi le casque brillant de l'Esprit, l'armure de Saint-Esprit et l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu, et transmettez vaillamment les messages d'amour pour que tous les enfants du monde puissent les mettre en pratique.

 

Ceux qui appauvrissent les âmes en travaillant avec les démons, ne pourront trouver de l'eau même s'ils en cherchent, et leurs langues seront desséchées par la soif, mais Vous, qui Nous suivez, Ma Mère et moi, et mettez les messages d'amour en pratique, vous serez certainement sauvés même dans n’importe quelle circonstance.  Meme sur une terre aride, semblable à un désert, Je ferai ruisseler le lait et le miel. Puis, au dernier jour vous jouirez du Bonheur éternel devant Mon Trône dans Mon Royaume, aux côtés de Ma Mère, avec les Saints, entourés et gardés par les Anges.

 

 

Message du 8 décembre 2007 (Fête de l'Immaculée Conception de Marie)

Vers 8h du soir, nous avons allumé l'arbre de Noël et récité le chapelet, marchant sur le Chemin de Croix dans la montagne de la Vierge, avec un chapelet dans une main et un cierge allumé dans l'autre malgré le temps fort frisquet. Quand nous sommes montés sur la Colline du Calvaire et avons prié devant le Crucifix, l'eau condensée coulait des bords du tissu qui a couvert une partie du corps de Jésus, et aussi de la manchette droite de la statue de St Jean. J'ai demandé au père Arthur des Philippines de la recevoir et l'appliquer sur son front, parce que beaucoup de pèlerins avaient été guéris de leurs maladies avec ce fluide et les prières.


En compagnie du prêtre, qui se réjouissait des signes de l'amour du Seigneur et de la Vierge, nous sommes descendus et arrivés à la salle de l'Adoration (reposoir) et nous avons recommencé à réciter le chapelet. Pendant ce temps une lumière jaillit enveloppant la Statue du Jésus sur la colline du Calvaire et j'ai regardé : les anges apparurent, dansèrent sur l'arbre de Noël en suivant la cadence de la prière du chapelet et firent ébranler le Crucifix. J'étais si fascinée et ai regardé attentivement la vision pendant un bon moment. À ce moment j'entendis la voix tendre aimable de la Vierge.


LA VIERGE : "Mes enfants bien-aimés !
Même les Saints et les Anges du Ciel dansent ensemble remplies de joie, par la prière du chapelet que vous offrez aimablement comme sacrifices et réparations. Le peuple d'Il y a deux mille ans, repoussa mon Fils Jésus qui prend soin de nos vies et demanda à Pilate de libérer un meurtrier à la place du Christ et tua mon Fils innocent, Jésus-Christ. Cependant, Dieu Le ressuscita d'entre les morts, pour libérer tous les hommes du péché et accorda gratuitement le don qui réconcilie (rédemption) l'homme avec Dieu.

Comme votre Seigneur que vous appelez "Papa, Père", et moi, votre Mère, sommes venus sur terre non pas pour appeler les justes, mais pour convertir les pécheurs, le Seigneur devient le vrai Père, moi la vraie Mère pour vous qui vous reconnaissez pécheurs. Car ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin mais les malades.


Mes enfants bien-aimés !

Je vous aiderai en vous envoyant les anges et les saints, la victoire appartient à vous qui vous unissez à ma petite âme et qui Nous faites connaître mon Fils et moi. C'est grâce à vos prières, sacrifices et efforts que toutes les nations et peuples du monde, partout de l’Est d’où se lève le soleil, à l’Ouest d’où il se couche, deviendront mes enfants et chanteront l'alléluia. Alors, comme la grande récompense que vous recevrez se prépare au Ciel, vous montriez la puissance de l'amour par de vigoureux efforts.

 

 

Message du 15 décembre 2007

Il y avait une messe pendant la retraite pour les volontaires de tout le pays en Corée. A la suite de la Liturgie de la Parole, la Liturgie de l'Eucharistie commença au cours de la sainte messe, et l'encens fumait à l'offertoire. Tandis qu'il s'élevait une nuée d'encens qui monte de l'encensoir, un spectre de lumière propice rayonnait du Coeur Immaculé de la Vierge qui exsudait de l'huile parfumée, faisait d'abord le va-et-vient entre la poitrine et la tête du prêtre qui célébrait la messe, ensuite montait et descendait continuellement de sa tête à ses pieds faisant un cercle.

Plusieurs participants à la messe virent une sphère de Lumière qui jaillit du CÅ“ur Immaculé, et qui s'étendait long, dirigé horizontalement au-dessus et autour de l'autel. La lumière, le parfum et la fumée délicats circulaient ensemble autour du prêtre et semblaient danser en silence. Tandis que je regardais cette scène mystérieuse, totalement fascinée par elle, j'entendis la belle voix aimable et tendre de la Vierge. 

LA VIERGE :

"Mes très chers enfants qui avez répondu 'Amen' à mon Appel ! Merci. Comme vous qui confiez tout, avez foi et faites connaître mon Fils Jésus et moi, êtes ressemblés ici et priez avec l'amour et les sacrifices, que ne pourrais-je pas vous donner ? La grâce se versera non seulement dans vous qui aurez confiance en moi et qui vous en remettrez à moi, mais aussi dans vos familles, et elle sera aussi gardée et protégée, vous participerez finalement à la gloire de mon Fils Jésus et de moi au dernier jour. Ne craignez rien, n'hésitez pas mais, en hâte, levez-vous et criez fort. 

A cette époque, la majorité des dirigeants politiques se critiquent, se combattent mutuellement, se lancent de fausses accusations tout en étalant avec orgueil leur savoir. Même la majorité des autorités de l'Église, dont le devoir est d'aimer Dieu, de Le faire connaître, de devenir sanctifié (le renouvellement spirituel), de résoudre les problèmes du monde et de tous les enfants entourés d'un rideau d'obscurité, et de les conduire au Ciel, sont devenus aveugles, sourds, spirituellement boiteux, et pervertissent même beaucoup d'âmes des troupeaux de nombreux moutons en les conduisant en enfer. De plus, beaucoup de Mes enfants, qui suivent des bergers de plus en plus corrompus, se détachent du Seigneur et deviennent au fond de leur coeur comme des meurtriers, rendant ce monde aussi misérable que lorsque Caïn tua Abel.

Mes enfants bien-aimés qui êtes heureux en voyant la vérité et qui suivez mon Fils Jésus et moi subissant toutes sortes de persécutions ! Même si vous êtes maltraités, comme des moutons conduits à l'abattoir, et quelques épreuves devaient vous arriver, vous serez renforcés et protégés par l'amour de mon Fils Jésus et moi. Si vous restez constants jusqu'à la fin sans regarder en arrière, vous serez élevés au Ciel. Ne craignez rien, n'hésitez pas dans les toutes les situations.

Mes chers petits enfants !
Même les bergers que mon Fils Jésus a oints en personne et désignés, joignent leurs forces à celles de Satans qui abondent dans les airs et sur la terre et qui les incitent (les bergers) à mettre des obstacles à tout ce que mon Fils Jésus et moi faisons, en médisant en voyant la paille qui est dans l'oeil des autres sans voir la poutre qui est dans le leur. Pour cela, mon coeur brûle d'un feu à grandes flammes, mais ce prêtre, qui célèbre la messe aujourd'hui et devient une fleur de consolation courageusement et avec coeur de martyre pour la petite âme que J'ai choisie et les troupeaux de moutons qui lui furent confiés, et vous (avec ce prêtre), qui avez répondu à mon Appel avec 'Amen', suivez moi et mon Fils Jésus sans vous compromettre avec les lâches. C'est pourquoi, vous êtes heureux.


Vous avez persécutés en Nous suivant et annonçant le Seigneur et cette Mère, vos soupirs et larmes se transformeront bientôt en joie, et le jour est proche, où les adversaires fermeront les lèvres et se repentiront. Par conséquent, ne vous inquiétez pas mais allez de l'avant courageusement, avec la dignité comme personnes transcendantes qui ont été sauvées. Finalement, vos noms seront inscrits dans le Livre de la Vie Éternelle et vos âmes deviendront riches des grâces du Seigneur, l'Alliance Divine se réalisera pour vous lorsque vous entrerez en possession de l'arbre de la vie Éternelle et vivrez la vie de la résurrection bénie à l'amour et à la paix dans la joie.


 

Message du 25 décembre 2007

La veille de Noël, comme je ressentis de nombreuses et douloureuses souffrances, il m'était difficile d'ouvrir les yeux et je ne pouvais même me redresser. Je perdis presque connaissance. J'ai participé à la célébration de la naissance de Jésus Christ, offrant la souffrance en réparation pour les péchés d'impureté commis par de nombreuses personnes qui étaient esclaves de leur désir charnel et cherchent tous les plaisirs du monde quand elles devraient L'adorer avec plus de ferveur et d'amour, en cette veille de la Nativité de Jésus Christ qui est venu dans le monde pour sauver l'humanité.

Vers 3 h du matin, j'étais très étonnée de voir des larmes briller dans l'oeil droit de l'Enfant Jésus, je regardai alors attentivement. Les larmes commencèrent à jaillir de Son oeil et Il commença à avoir graduellement plus de larmes devant les prêtres et les autres pèlerins qui étaient là. À ce moment, j'entendis la voix aimable de la Vierge.

LA VIERGE : "Ma fille bien-aimée qui as répondu Amen à mon Appel !
Beaucoup de peuples du monde et même de nombreux bergers qui disent qu'ils ont été appelés, nous font mal au coeur du Seigneur et de cette Maman, parce qu'ils préfèrent leur plaisir à Dieu et s'adonnent au plaisir, commettant de graves péchés, loin d'adorer l'Enfant Jésus qui s'est incarné pour sauver le monde.

Pourtant, puisque Moïse considéra les insultes dont il a souffert pour Dieu, Yahweh comme plus précieuses que la puissance et la richesse de l'Egypte, vous avez choisi le chemin de se faire maltraiter comme une partie du vrai peuple de Dieu renonçant aux plaisirs des péchés et offrant généreusement toutes les peines qui vous blessent intérieurement et toutes vos épreuves que vous rencontrez dans ce bas monde. Qu'est-ce que cela peut être sinon ce que votre Ange gardien ajoute des bijoux au trésor du Ciel ? 

Mes fils que J'aime tellement que Je peux mettre dans mes yeux sans sentir aucune douleur ! Heureux vous qui êtes persécutés en travaillant pour aider ma petite âme choisie par Moi ! Le Royaume des Cieux est à vous. Tous ceux qui croyaient en mon Fils Jésus et qui voulaient vivre pieusement, ont souffert des persécutions.

Comme Moïse n'avait pas peur de la colère du Pharaoh, la souveraineté comme une puissance absolue, vous, qui êtes mes fils préférés, auxquels Je tiens comme à la prunelle de mes yeux, accueilliez le Messie qui est venu pour sauver tous les peuples avec la puissance et la sagesse de Dieu. De même, les prières que vous offrez avec ferveur, réparent les péchés que commettent tant de Mes enfants outrageant la Dignité de Dieu, seront ainsi une grande consolation pour le Seigneur et moi-même.

Même quelques bergers oints et désignés par le Seigneur Lui-même ont été réduites à être les agents du démon (qui sera vaincu), travaillent avec le Satan Mon ennemie qui essaie de couvrir ce monde de ténèbres, marchent vers leur propre ruine entraînant beaucoup d'autres âmes ignorantes, en conspirant avec une chaîne publique pour tromper le monde et le peuple de sorte que votre Seigneur et cette Mère, qui montrons le chemin de l'amour à Naju, puissions être condamnés comme hérétiques.

Malgré tout cela, la grande majorité des bergers restent indifférents, se détournent, dédaignent, deviennent agités compromettant avec les courants séculiers conformément au monde, parce qu'ils ne sont intéressés qu'à défendre leur sécurité et à tenir à leurs réputation et regards des autres. Ainsi, bien que les terribles souffrances que vous endurez en coopérant avec le Seigneur et votre Maman qui travaillent au salut de tous les enfants de ce monde, soient difficiles et très douloureuses, offrez aimablement vos atroces douleurs en vous rappelant que l'Enfant Jésus doit verser des larmes même la fête de Joyeux Noël.

Mes enfants bien-aimés ! Comme J'ai offert Mon Enfant-Jésus au Temple, j'ai offert vos âmes sur l'autel du Sacré-Coeur de Jésus aujourd'hui. Si vous faites de votre mieux pour accomplir la mission la plus sublime que Je vous ai donnée pour sauver le monde, Satan, qui vous a affligés, reculera, et vous verrez bientôt l'aube de la nouvelle ère et exulterez de joie, d'amour et de paix, et vous recevrez et porterez la couronne de lauriers de la Vérité. Enfin vous jouirez de la joie éternelle à mes côtés devant le Trône de Dieu au dernier jour.