1985

1986

1987

1988

1989

1990

1991

1992

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2005

2006

2007

2008

2010

2011

2014

2015

2016

1 Janvier 2002 - Hâte-toi de la recevoir et consomme-la.

3 Janvier 2002 - Ouvrent largement leurs coeurs, en se reconnaissant pécheurs et en implorant                              miséricorde, on ne se souviendra plus de leur vie passée qui sera pardonnée.

5 Janvier 2002 - Vos douleurs sanglantes ne seront jamais vaines.

6 Janvier 2002 - Mon Coeur Immaculé remportera sûrement la victoire.

18 Janvier 2002 (1) - Je parcours en personne ce Chemin de Croix (dans la Montagne de la Vierge)                                    avec toi, en versant Mon Sang. Ainsi donc.

18 Janvier 2002 (2) - Tous les enfants du monde! Le temps du châtiment est très proche.

27 Janvier 2002 - Comment pourrais-Je ne pas vous aimer alors que vous vous reconnaissez                                pécheurs et que vous vous hâtez de venir à Moi?

2 Février 2002 - Venez vite à Moi humblement, en petites âmes, et reconnaissez toujours que vous                              êtes de pauvres pécheurs.

28 Mars 2002 - Mon Fils Jésus et Moi avons l'intention de sauver beaucoup de Nos enfants par les                             mérites infinis de Sa Croix et l'Amour brûlant de Mon Coeur Immaculé

11 Juin 2002 - Faites d'incessants efforts pour transformer vos vies en prières et posséder les fruits                           de l'arbre de Vie Éternelle.

30 Juin 2002 - Vous devez vous souvenir que le temps de la justice n'est plus loin.; vous devez                            rester éveillés et vous devez prier sans cesse.

9 Juillet 2002 - Le temps où s'exercera la Justice Divine n'est plus très loin.

2 Août 2002 - Transformer vos vies en prières de tout votre coeur, avec amour.

15 Août 2002 - Ne craignez aucune détresse qui pourrait vous atteindre tandis que vous Me faites                            connaître ainsi que Ma Mère.



Message du 1 Janvier 2002

SOLENNITÉ DE MARIE, MÈRE DE DIEU


Julia : Vers 10h du matin, je priais avec quelques personnes devant le Crucifix dans la montagne de Marie. Je demandais que, par le précieux Sang de Jésus, qui a coulé de ses Sept Plaies et par les larmes et les larmes de Sang de notre Divine Mère, nos âmes et nos corps souillés (par le péché) soient purifiés et que, sans aucune résistance intérieurs, nous puissions être d'humbles instruments, au service de la Gloire de Dieu et du Triomphe du Coeur Immaculé de Marie.


Je demandais aussi des grâces pour les enfants absents, bien qu'ils aient été appelés par amour et grâce par le Seigneur et la Vierge, et je demandais les mêmes bénédictions pour ceux qui étaient contre nous.


Quand j'ai touché avec mes mains les pieds de Jésus, j'ai senti une goutte de sang sur Son pied droit (l'orteil du milieu), goutte qui semblait prête à tout moment. Je fus surprise et j'ai crié <ah!> Comme je levais la tête pour regarder sous Ses pieds, la goutte de sang tomba vers ma bouch. Je fus surprise et j'ai à nouveau crié. Je portais un masque pour me protéger le nez et la bouche du vent froid, mais Jésus Eucharistie traversa le masque et se posa sur ma langue. À ce moment précis, j'entendis la voix douce et pleine d'amour de Jésus.


Jésus : "Oh, oh, Ma chère petite âme! Ceci est la nourriture céleste que Je te donne pour répandre sur toi la totalité de Mon Amour. Hâte-toi de la recevoir et consomme-la."


Julia : Ceci se passa en un clin d'oeil. Il y avait du sang frais sur mon doigt droit (majeur) provenant sans doute du fait que j'ai touché Ses pieds. Un monsieur, qui se trouvait près de moi, me dit que lui aussi a vu la Sang sur l'orteil de Jésus. Il pensa que je tentais d'essuyer le Sang avec mon doigt.


Gloire, louange, grâces et adoration au Seigneur, maintenant et toujours. Amen! '

 


 
Message du 3 Janvier 2002
 
Julia : Accompagnée de plusieurs aides, je faisais le Chemin e la Croix dans la Montagne de la Vierge, méditant et priant dans le but de réparer, tant soit peu, les insultes que Jésus avait reçues.


Arrivés à la 2e Station (Jésus est chargé de sa Croix), une des personnes a prié ... "Jésus! C'est vraiment trop dur pour Julia qui endure, jour après jour, toutes sortes de peines qui l'empêchent même de dormir car, la nuit, elles provoquent une telle transpiration qu'elle doit changer de linge huit, neuf fois. Jésus! Je voudrais qu'elle puisse dormir, même un petit peu, sans souffrir."


En entendant sa prière, j'ai immédiatement dit à Jésus : "Oh, Jésus! Pour moi, toutes ces peines sont joies. Chaque fois que j'enlève mes pyjamas trempés de sueur, je prie pour que les âmes soient débarrassées de tout le mal (qui les souille), et j'offre mes peines en esprit de sacrifices et de réparation. Ces peines apportent l'espoir. Je suis à  toi, si je vie, Je suis à toi, si je meurs. Sers-toi de moi comme le Père le souhaite.


À ce moment-là, j'entendis la douce voix de la Vierge.


La Vierge : " Oui, c'est ça! Ma petite âme d'amour qui trouve son bonheur jusque dans la souffrance! Ton sommeil est perturbé par la nécessité de changer tes vêtements détrempés de sueur, mais Mon Fils Jésus et Moi, nous sommes consolés par ton coeur qui offre généreusement les peines que tu endures chaque nuit pour réparer les péchés commis par ceux qui ne recherchent que le plaisir, qui se permettent une conduite immorale la nuit et ensuite recourent aux avortements.


Tu offres aussi tes peines en sacrifices de réparation envers le Sacré Coeur de Mon Fils Jésus et de Moi Coeur Immaculé qui sont blessés.


Ma chère petite fille! Les peines que tu endures sont extrêmes mais nous avons besoin d'âmes qui offrent sacrifices et réparations pour sauver ne serait-ce qu'une seule âme, car trop de Mes enfants dans le monde, hommes et femmes, jeunes et vieux, s'adonnent au plaisir, commettent de graves péchés, tombent sans cesse dans les bas-fonds du mal, piège tendu par les démons, y sont enfouis et deviennet esclaves du péché.


Ma chère fille! Tes sacrifices et tes pénitences réparent pour ces péchés obscènes et ceux contre la chasteté qui sont commis la nuit ; tu aideras la grâce du repentir à pénétrer en ceux qui commettent ces péchés. Dès lors, offre plus généreusement tes peines.


Mes petites âmes qui essayez de partager les souffrances de Ma fille bien-aimée! Vous qui avez été appelés comme petites âmes, par vos prières, sacrifices et réparations que vous offrez avec abnégation et dans la joie d'être unis aux Saints, vous assurerez le triomphe de Mon Coeur Immaculé."


Julia : Quand nous sommes arrivés à la 12e Station (Jésus meurt sur la Croix), mon coeur battait rapidement et je ressentis un serrement douloureux dans la poitrine. C'était si douloureux que je pouvais à peine respirer. Incapable de bouger, je serrais ma poitrine dans mes mains et je gémissais couchée par terre.


Alors, j'eus la vision d'un soldat romain transperçant le côté de Jésus avec sa lance pour s'assurer qu'Il était mort. Au même moment, je ressentis une intense souffrance comme si on me transperçait le côté avec une épée. La Vierge se remit alors à parler.


La Vierge : Ma chère fille! Les péchés obscènes de Mes enfants du monde qui recherchent le plaisir ne se commettent pas seulement la nuit mais, indistinctement jour et nuit, ce qui donne joie aux démons. Ils sont incapables de se libérer de cette illusion qui leur fait croire que le mal est bon, et ils se précipitent vers la mort éternelle. Ce monde pitoyable a atteint un niveau désastreux.

Oh, Mes pauvres enfants! S'ils affrontent la mort sans repentir, seul le Jugement sévère de Dieu les attend.
Cependant, souvenez-vous que le Seigneur parce qu'Il vous aime infiniment, vous accorde encore une nouvelle occasion de vous repentir, remerciez-Le à tout moment et n'abandonnez pas ces âmes qui repoussent les grâces qui leur sont offertes. Au contraire, avec plus d'humilité, hâtez-vous de prier et d'offrir des sacrifices et réparations pour leur conversion. Vivez sans cesse dans l'union au Mystère Pascal en transmettant de vos vies en prières.


Tous Mes enfants bien-aimés du monde!  Tous les êtres humains doivent connaître la mort, à cause du péché d'Adam mais si les pécheurs, même les plus méchants, ouvrent largement leurs coeurs, se repentent et s'approchent du Seigneur et de Moi en se reconnaissant pécheurs et en implorant le pardon, ils ne seront pas demandés de compte sur leurs passé et ils seront bénis. Ils obtiendront l'Arbre de la Vie Éternelle grâce à Mon Fils Jésus ; ils chanteront la Gloire du Seigneur au banquet céleste dans la joie, l'amour et la paix."


 

Message du 5 Janvier 2002

 
- Premier Samedi

 
Je faisais le Chemin de la Croix dans la montagne de la Vierge, méditant sur l'amour infini de Jésus qui avait gravi la montagne du Calvaire, portant Sa lourde Croix en silence et avec amour malgré les douleurs cruelles  de la Passion, des douleurs telles qu‘il est impossible pour nous de les imaginer par la seule force de notre imagination. Comme je pensais à ce que, Jésus Christ, moment après moment, a pu souffrir, puisqu'Il avait aussi un corps humain, mes yeux se remplissaient de larmes.

À la Septième Station où Jésus est tombé pour la deuxième fois, j'ai eu la vision d'un soldat romain frappant impitoyablement Jésus sur sa joue gauche (la pommette gauche juste sous l'oeil) avec son poing bagué. A ce moment, un autre soldat a donné violemment des coups de pied à Jésus comme pour rivaliser avec le premier soldat. J'ai simultanément souffert les douleurs que les soldats romains ont infligées à Jésus avec leurs actes de profanation et j'ai instantanément dégringolé plusieurs fois par terre.
 

Un peu plus tard, quand j'ai repris conscience, je me suis rendu compte alors qu'il y avait réellement un grand coup reçu dans ma joue gauche. Comme la douleur était très dure, j'ai compris que Jésus a été à maintes fois frappé sur la même blessure de son visage.

 À la neuvième Station, Jésus pouvait se lever avec une plus grande difficulté faisant un dernier effort seulement après plusieurs ultimes tentatives non réussies, sans aucune aide, car ses forces physiques sont épuisées: Après que Jésus se soit levé, un soldat romain a continué à Le fouetter et donner cruellement des coups de pied pour Le ridiculiser. C'était une scène qu'on ne pouvait même plus regarder. À ce moment, j'ai pris part aux douleurs que Jésus a souffertes. Pendant que j'étais cruellement fouettée et qu‘on me donnait des coups de pied, je suis tombée et j'ai dégringolé par terre.


 À la Dixième Station, beaucoup de gens se moquaient de Jésus avec toutes sortes d'insultes et malédictions, frappant fréquemment le corps de Jésus des mains. Chaque fois qu'ils Le battaient et bafouaient partout, mon corps était aussi secouée. Quand ils L'ont frappé plus fort, mon corps était plus violemment secoué.


À la Douzième Station, j'ai eu la vision de Jésus à l'agonie sur la Croix et un des soldats lui perçant le côté droit du Seigneur avec une lance. En même temps, une lance a traversé mon côté et a pénétré mon coeur. Ceci s'est produit instantanément et a été accompagné de souffrances incroyables mais vraies. J'ai crié fort “Aak!” et suis tombée en arrière. À ce moment, Jésus étendit Ses deux Mains, projetant de la lumière sur nous tous. J'ai dit fort, "recevez la lumière!" La lumière qui émanait de Ses deux Mains brillait sur la tête de chacun. Très rapidement, cette lumière s'est transformée en gouttes de sang et s'égouttait sur nos têtes. Puis, j'entendis la belle voix, tendre et aimable de la Vierge.

LA VIERGE : "Ma chère fille! Ma fille adorable qui trouve de la joie dans la souffrance parce que vous voulez devenir un mouchoir d'amour pour essuyer le sang et la sueur de Jésus mon Fils et mes larmes de sang, devenir des pinces d'amour pour retirer et les clous du Sacré Coeur de mon Fils et de mon Coeur Immaculé, et devenir des tailleurs d'amour pour réparer les blessures du Sacré-Coeur de Jésus et mon Coeur Immaculé!

Vos douleurs sanglantes ne seront jamais vaines, et, par les sacrifices et les réparations que vous offrez, beaucoup d'âmes recevront la gra^ce du repentir. Formez donc un vaste filet d'un plus grand amour et avancez en faisant héroïquement votre meilleur effort selon ma volonté de sauver tous les enfants du monde."

 

 

Message du 6 Janvier 2002


Aujourd'hui c'est le jour de la grande fête de l'Epiphanie commémorant la manifestation et l'adoration publiques du Seigneur. Cependant, je ne pouvais aller à l'église, parce que j'ai dû obéir au curé. A la place de la messe, nous avons célébré la Liturgie à la maison, méditant sur l'Amour humble et sublime du Seigneur, fils de Dieu le Père mais qui n'a pas refusé de s'allonger dans cette écurie humble et simple au lieu d'un trône d'or. Pendant ce temps, j'entendis la voix affectueuse du Seigneur.


JÉSUS :

"Ma chère petite âme ! Mon petit enfant pitoyable qui médite très profondément sur le Mystère Pascal du Dernier Dîner et désire ardemment être unie à Moi en participant à la Liturgie, s'abandonnant tout à la Volonté de Dieu comme Ma Mère qui a dit le "Consentement" d'une manière simple, seulement avec l'humilité et l'obéissance,
sans prêter aucune attention aux yeux du monde ni aux mots de critique, et sans calculer ou peser avec des propres pensées humaines !
 

Puisque tu te tournes vers Moi et comptes entièrement sur Moi par Ma Mère avec confiance totale en Moi, tu ne te plains pas tout en participant à la Liturgie, mais tu en trouves de la joie. Je demeure au fond de ton beau coeur, bien orné de ton amour absolu et de parfaite bonne foi.
 

C'est pourquoi, aujourd'hui je vais faire apporter à l'Archange Saint Michel l'Eucharistie, que tu désires si ardemment pour longtemps et considérés si chère, d'un tabernacle et Je te La donne comme Mon cadeau, unis-toi à Moi plus intimement.
 

À ce moment, une très forte lumière est venue d'en haut. Quand j'ai levé les yeux, deux Saintes Hosties descendaient entourées de lumière. Très surprise, j'ai essayé de Les recueillir avant qu'Elles soient tombées au plancher, mais Elles se posaient sur une petite table avec le cierge allumé, qui était utilisée comme autel inattendu pour la Liturgie. Elles s'y sont enfin placées séparément l'une de l'autre. À ce moment-là, Jésus a continué à parler.
 

JÉSUS :

"Ma chère petite âme ! Je serai toujours avec vous pour unir à Mon Amour votre ardent amour par lequel vous chantez joyeux le Mystère Pascal du Dernier Dîner, avec vos coeurs dans l'union totale à Moi en consécrant la Liturgie.

Quand Jésus a fini de parler, la Vierge a parlé d'une voix douce et affectueuse."
 

LA VIERGE :

"Mes enfants qui ont été appelés pour être mes aides ! Avez-vous vu ce monde qui vivait dans la misère? En cette époque où de nombreux enfants du monde commettent toutes sortes de péchés en offensant Dieu et Le profanant sans cesse
par leurs sacrilèges, ce monde pitoyable a vraiment atteint un niveau désastreux. 
 

Beaucoup du clergé, qui sont censés former une parfaite unité avec le Pape que le Seigneur a personnellement choisi et a désigné, sont devenus infectés par la théologie et les erreurs modernes, se compromettent avec le monde, déguisent orgueilleusement des erreurs comme vérités au nom de l'autorité de l'Eglise, et font courir de fausses rumeurs malignes au lieu d'obéir et d'être unis au Pape. Ainsi, le Pape souffre en solitaire les douleurs du Calvaire.
 

Ce n'est pas tout ! Actuellement, nombreux sont partout les hérétiques et les faux prophètes qui utilisent le Nom de Jésus et le Mien en essayant d'entraîner la Sainte Église dans un tourbillon de désordres et de confusion, utilisant avec ruses tentations et déceptions... Le Coeur de mon Fils Jésus et le mien, en voyant tout ceci, sont devenus des volcans en activité qui commencent à flamber vigoureusement, avec le feu de la Justice.
 

Il n'est plus temps d'hésiter ou de temporiser. De nombreux enfants du monde aveugles et sourds se précipitent sans cesse sur le chemin de l'enfer, mais, mais avec Son Amour infini, qui est très profond, haut et large, Dieu ne veut plus qu'une seule âme se perde. Dépe^chez-vous en et inscrivez dans votre coeur l'importance de cette tâche que Dieu vous a confié avec cet Amour pour les reformer.
 

Les démons rusés qui connaissent très bien  l'importance de cette mission que Dieu a confiée vous qui avez été particulièrement appelés, cherchent à vous tourmenter par toutes sortes de moyens astucieux. Mais n'ayez pas peur. Par ma présence invisible, je vous aiderai. Et, avec votre aide, je ressusciterai à nouveau ces lieux qui ont été détruits par Satans. Mon Coeur Immaculé remportera sûrement la victoire."  


 

Message du 18 Janvier 2002 (1)

 

Julia : J'étais complètement épuisée par les souffrances que j'endurais, incapable même de réciter un Notre Père ; je me contentais de parcourir les Stations du Chemin de Croix dans la Montagne de la Vierge en méditant sur les souffrances que le Seigneur endura.


Cependant, arrivés à la 9e Station (avec quelques compagnons) et tandis que je priais les yeux fermés, je ressentis une nette amélioration dans mon corps. Mes amis et moi en avons été surpris car, quelques instants plus tôt, j'avais encore d'énormes difficultés à me mouvoir, comme si j'avais été battue à coups de massue. Il était environ 9.30h. du matin.


Il y avait des traces de sang frais sur les dalles du chemin (partie aménagée pour les handicapés). Mais à la 12e Station, tout le sol était taché de sang frais. Il y avait aussi des éclaboussures de sang là où il était tombé. Nous sommes montés, Station après Station, regardant attentivement autour de nous et avons trouvé des traces de sang frais sur tout le trajet depuis la 7e Station jusqu'à la 13e Station.


Lorsque nous nous sommes arrêtés à la 7e Station pour une brève méditation, J'eus une vision:


Chaque fois que, dans le monde, quelqu'un péchait, Jésus subissait la Crucifixion, et la Couronne d'épines s'enfonçait plus durement dans Sa tête qui saignait plus abondamment. Son Sacré-Coeur aussi était torturé et saignait. La Vierge regardait tout cela, versant des larmes de sang, le Coeur aussi broyé de douleur. Elle parla avec douceur et amour.


La Vierge : "Ma fille bien-aimée! Le Seigneur et Moi, nous sommes grandement consolés en entendant les prières ferventes que vous offrez chaque jour pour aider le Seigneur à porter Sa Croix."


Julia : Je priai intensément, le coeur oppressé par le chagrin : "Oh, ma Mère, ma Maman! Que ne ferais-je pas si mes faibles et pauvres prières pouvaient, tant soit peu, réconforter le Seigneur? Comme j'appartiens au Seigneur dans ma mort comme dans ma vie, faites de moi un instrument fidèle à la Volonté de Dieu."


Je finissais à peine ma prière lorsque retentit un brusque coup de fouet et je tombai à terre dans les rocailles; je déboulai la pente, allongée sur le sol. J'étais heureuse de participer, même légèrement, aux souffrances du Seigneur. (Plus tard, ceux qui priaient avec moi me dirent que j'avais dévalé le chemin en roulant sur moi-même une douzaine de fois.) Alors, j'entendis la voix du Seigneur.


Jésus : "Ma chère petite âme! Mon aimable enfant qui trouve sa joie en souffrant pour Moi et Ma Mère, et pour la conversion des pécheurs! Beaucoup d'âmes se repentiront grâce qux peines que tu endures en union avec Ma Mère, dans Mon Amour sans limites. Comment ne pourrais-Je pas être avec toi, alors que tu es toujours avec Ma Mère comme maintenant? Comment ne pourrais-Je pas entendre tes prières?


Je parcours en personne ce Chemin de Croix (dans la Montagne de la Vierge) avec toi, en versant Mon Sang. Ainsi donc, si tous ceux qui font ce Chemin de Croix ouvrent largement leurs coeurs et désirent sincèrement l'union avec Moi, s'ils prient et partagent les peines que J'ai endurées, alors ils Me rencontreront et recevront la guérison spiriuelle et physique (de leurs épreuves).


Tous Mes chers enfants du monde! Deux mille ans ont passé, mais à cette heure-ci, Je viens à vous, versant encore Mon Sang afin d'être avec vous. N'attendez pas votre dernier jour pour regretter vos attaches et compromissions avec les choses matérielles et la chair qui vont se délabrer et disparaître; mais hâtez-vous de venir à Moi par Ma Mère, armez-vous des messages que Ma Mère et Moi vous avons donnés pour vous repentir, en vous donnant encore et encore les mêmes recommandations. Vous hériterez du Ciel qui a été gagné par les infinies souffrances de la Croix."


 

Message du 18 Janvier 2002 (2)

 

Julia : Le 9 novembre 2001 quand nous faisions le Chemin de la Croix dans la Montagne de la Vierge, Elle nous dit : J'écoute les ferventes prières que vous récitez sur le Chemin de la Croix et Je marche avec vous, pleurant des larmes de sang à côté de Mon Fils Jésus qui verse son Sang près de vous" et Elle nous donna le Précieux Sang du Seigneur et ses larmes de sang de la 3e Station (première chute de Jésus) à la 15e Station (la Résurrection de Jésus), ce qui fut une scène émouvante qui brisait le coeur.


Aujourd'hui encore, Jésus et sa Sainte Mère nous donnèrent le Précieux Sang, leurs larmes et leurs larmes de sang de la 7e Station (deuxième chute de Jésus) à la 13e Station (la descente de la Croix). Plusieurs pèlerins qui virent les marques de sang frais à différents endroits du Chemin de Croix, furent très étonnés et poussèrent des cris de surprise.


C'est à 9. 30h ce matin, en faisant le Chemin de la Croix, que nous avons vu les marques de sang. Quand nous sommes revenus à 5h du soir pour  recueillir les pierres tachées de sang, j'ai vu du sang frais coulant de nouveau. Plusieurs s'agenouillèrent et pleurèrent beaucoup. J'entendis alors la voix douce et aimante de la Vierge.


La Vierge : "Ma fille bien-aimée! et vous tout, Mes enfants dans le monde, qui avez été appelés! Hâtez-vous de vous éveiller et approchez-vous car Mon Fils Jésus et Moi, Nous venons spécialement pour sauver vos âmes entachées de toutes vos fautes d'une saleté repoussante, en les dégageant de ce qui les entrave, en les lavant avec le Précieux Sang coulant des Cinq Plaies de Mon Fils et des Plaies de la Couronne d'Épines et de son Sacré-Coeur ; en les lavant avec les larmes et les larmes de Sang que Je verse, et avec les flots de la Miséricorde.


Le Seigneur vous l'a déjà dit : "Celui qui M'aime sera aimé de Mon Père et Je l'aimerai et Je Me manifesterai à lui."(Jn 14:21). Ne vous ai-Je pas dit que les signes venant du Ciel sont les Mystères du Salut? Et, jusqu'à présent, votre Seigneur et Moi, Nous avons manifesté notre Présence de différentes manières, vous donnant encore et encore de nombreux signes, en vous parlant et vous répétant inlassablement les même mots.


Mais même le Clergé, dont le devoir est de faire connaître le Seigneur, détourne les yeux de ces signes et messages, prétendant ne rien savoir à leur sujet. Ils gardent leurs coeurs fermés, blindés ; par respect humain, ils gardent le silence au lieu d'annoncer la vérité. Cela entraîne beaucoup d'âmes dans la confusion et sur le chemin de l'enfer! Comme ces signes ont été donnés pour le salut des âmes, soyez plus attentifs et priez pour que beaucoup d'âmes reçoivent la grâce du repentir.


Tous les enfants du monde! Le temps du châtiment est très proche. En vous hâtant de vous repentir, en offrant sacrifices et réparations, et par une vie dévouée (au Seigneur) efforcez-vous de mériter votre salut.


Comme aujourd'hui un signe d'amour fut donné généreusement pour vous qu'Il aime tant et en votre présence, par le Seigneur Lui-Même, vous au moins qui avez été appelés, vous devriez répandre avec plus de diligence la puissance de l'amour et, parvenus à l'unité par une totale union avec Moi, offrir des actes de réparations pour les plus horribles blasphèmes. Alors, le temps du châtiment se transformera en irrésistible Amour et bénédiction, ceci parce que votre Dieu qui est aux Cieux n'est pas le Dieu de la servitude mais l'Amour même.


Mes chers enfants qui avez été appelés! Puisque vous croyez toujours en Mon Fils Jésus et en Moi et que vous Nou faites connaître, Nous serons à vos côtés pour vous protéger et vous défendre, même quand des vents violents et des courants dangereux menaceront de vous emporter. Alors, vos larmes et vos soupirs se changeront en joie.


Cependant, si Mes enfants du monde n'acceptent pas le Seigneur et s'obstinent jusqu'à la fin à ignorer Mes Paroles, Je ne pourrai rien pour eux à ce moment-là.


Alors, devenez des instruments qui entraîneront et rafraîchiront les coeurs embourbés dans toutes sortes de péchés et faites connaître à tous l'Amour du Seigneur et le Mien qui transcendent le temps et l'espace. En faisant cela, montez dans l'Arche du Salut de Marie, gagnez le Ciel et possédez l'Arbre de la Vie Éternelle."


Julia (en second lieu de la gauche) et d'autres pèlerins examinant des roches souillées avec le sang.
 

 

Message du 27 Janvier 2002


Julia : Tandis que je faisais le Chemin de la Croix dans la Montagne de la Vierge, je méditais profondément dans mon coeur les souffrances de Jésus. Après sa flagellation, et le corps couvert de plaies et de sang, Jésus gravit la montagne du Calvaire, portant non seulement la lourde Croix mais aussi les péchés de toute la race humaine.


Parce qu'Il a avit totalement renoncé à Lui-Même afin que la Volonté de son Père Puisse s'accomplir et que toute gloire soit rendue à Son Père, Jésus ne pouvait même pas consoler sa Mère qui Le suivait en pleurant. Je parcourais le Chemin de Croix, Station après Station, méditant Sur le Coeur de Jésus rempli de souffrances.


Arrivés, à la 11e Station (Jésus est cloué Sur la Croix), un des pèlerins qui m'accompagnaient pria ainsi : Jésus! Jusqu'à présent, j'ai très souvent crucifié Jésus et sa Sainte Mère en vivant dans le péché. Mais à partir de maintenant, je veux abandonner le marteau avec lequel je Les ai crucifiés; je veux devenir une paire de tenailles pour retirer les nombreux clous que j'ai enfoncés (dans leurs Coeurs)." Tandis qu'il priait, une goutte du Précieux Sang tomba soudainement sur le sol ; le bruit qu'elle fit en touchant le sol fut parfaitement audible. Je fus si surprise que je criai : "Oh, mon Dieu! " Un monsieur qui se tenait près de moi vit aussi le Sang et cria : "Oh, C'est du sang!" A ce moment, j'entendis la voix de Jésus.


Jésus : "Mes chers enfants qui avez été appelés! Comment pourrais-Je ne pas vous aimer alors que vous vous reconnaissez pécheurs et que vous vous hâtez de venir à Moi? Si Je vous révèle Mon Amour, jusqu'à verser Mon Sang pour vous, vous le transfuser, c'est pour effacer définitivement vos péchés. C'est un témoignage de Mon immense Amour pour vous tous, c'est le Sang de l'Alliance. Actuellement, tout peut encore paraître vague mais, dans un proche avenir, vous comprendrez clairement l'importance des grâces que Je vous accorde actuellement.


Alors, soyez mieux éveillés et priez, et avec une fidélité héroïque accomplissez la mission qui vous a été confiée.


Mes chères petites âmes! En récompense de vos prières pleines d'amour vrai et de larmes offertes jour après jour, J'ouvre Mon Coeur Sacré et vous couvre de Ses bénédictions."


Julia : Jésus nous donna son Précieux Sang à la 9e Station (Jésus tombe pour la 3e fois), à la 11e Station (Jésus est cloué Sur la Croix) et à la 12e Station (Jésus meurt sur la Croix).


 

Message du 2 Février 2002
 

FÊTE DE LA PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE


Julia : Je priais en compagnie de plusieurs aides dans la Montagne de la Vierge, méditant profondément sur le Chemin de Croix de Jésus.


À la 7e Station, songeant aux souffrances que Jésus endura quand Il tomba pour la seconde fois, quelqu'un pria ainsi : "Merci, Seigneur, de nous permettre de comprendre, même tant soit peu et malgré notre indignité et notre faiblesse, vos innombrables et infinies Souffrances de la Croix, en laissant Julia en éprouver quelques-unes...


Il avait à peine fini sa prière qu'il y eut de faibles chuchotements derrière nous : "Nous perdons des âmes, très difficilement gagnées à cause des prières de cette misérable femme. Tuons-la, notre ennemie mortelle, en lui écrasant la tête sur les pierres." Immédiatement, plusieurs démons me frappèrent durement à l'arrière de la tête. Ils me donnèrent des coups de pied, me soulevèrent et me jetèrent afin que je me cogne la tête sur les pierres.


À ce moment, la Vierge descendit du Ciel comme un éclair, son manteau grand ouvert et m'empoigna pour m'empêcher de heurter les pierres.


Tenant en mains mon cou douloureux et ma tête, je dis : "Merci, Mère. J'offre ces peines pour la conversion des pécheurs. Aidez-moi, qui suis pécheresse, et beaucoup d'âmes se repentiront et deviendront comme des tailleurs d'amour pour réparer les blessures du Sacré-Coeur de Jésus, des mouchoirs d'amour pour essuyer son Sang et sa Sueur et vos larmes de Sang, comme des pinces d'amour pour retirer du Corps de Jésus les épines et les clous que nous y avons enfoncés par nos péchés.


"Gloire à Dieu et louanges et consolation à notre Mère Bénie! Que notre gratitude ne se démente jamais. Amen"


Comme j'offrais sans réserve les souffrances causées par les démons, la douleur que j'éprouvais au cou et à la tête cessa complètement. Et j'entendis la voix douce et aimante de la Vierge.


La Vierge : "Oui, merci, Ma chère fille! Et Mes chers enfants qui ont répondu à Mon appele en disant "Amen". Mon Fils Jésus et Moi-Même sommes de nouveau près de vous aujourd'hui, par vos prières pleines d'amour et votre participation aux souffrances de Jésus, consacrant votre temps à la conversion des pécheurs, méditant sur le Mystère du Salut, obtenu par les infinies souffrances de la Croix de Jésus.


Les démons, qui savent bien que vos ferventes prières ouvrent les yeux et les oreilles de ceux qui sont spirituellement aveugles et sourds et que de nombreuses âmes sont inondées de grâces, sont pleins de rage et essaient de vous terrasser par tous les moyens mais Je vous garderai toujours et vous protégerai.


En ces temps où Satan essaie de conquérir le monde entier, les prières que vous, petites âmes, offrez chaque jour pour participer aux souffrances du Seigneur au Calvaire, deviennent consolations et elles compensent Sa douleur d'agonie à Gethsémani et la peine qu'Il ressentit quand ses disciples tant aimés L'abandonnèrent.


De même, les prières que vous offrez avec ferveur chaque jour en participant à la Passion du Seigneur réparent les péchés que commettent tant de Mes enfants en outrageant la Dignité de Dieu. Les prières et sacrifices offerts pour la conversion des pécheurs deviennent des offrandes sacrificelles qui réparent, même les péchés d'autres âmes. Le Seigneur et Moi sommes vraiment consolés car ils sont offerts sur l'autel de la  Justice divine.


Pour cette raison, aujourd'hui encore, J'ai offert vos âmes sur l'autel du Sacré-Coeur de Jésus, comme J'ai offert Mon Enfant-Jésus au Temple.


Tous Mes enfants du monde! Si vous désirez Me suivre comme des enfants innocents, Je vous baignerai dans l'eau de la miséricorde, Je vous nourrirai de Mon lait spirituel et vous prendrai près du Seigneur. Je vous laisserai grandir spirituel et vous prendrai près du Seigneur. Je vous laisserai grandir spirituellement par les prières que vous offrez de tout votre coeur sur ce Chemin de Croix sur lequel Je marche avec Mon Fils Jésus, saignant avec Lui. Le Seigneur baignera aussi vos âmes et vos corps dans son Sang Précieux et vous accordera l'indulgence plénière qu'Il vous a promis.


Donc, venez vite à Moi humblement, en petites âmes, méditant profondément sur les souffrances de la Croix endurées par le Seigneur infiniment saint, et reconnaissez toujours que vous êtes de pauvres pécheurs.


Mes chers enfants qui avez été appelés! Ce monde est déjà enfoncé dans l'obscurité. Comme beaucoup d'âmes devenaient spirituellement aveugles et sourdes et qu'elles s'écartaient du droit chemin, errant dans l'obscurité, J'ai montré beaucoup de miracles et de signes, Je vous ai crié, encore et encore jusqu'à en avoir la gorge en sang, de suivre la Volonté Divine afin qu'aucune âme ne soit abandonnée, mais que toutes soient sauvées et obtiennent la vie éternelle. Malgré tout cela,  Mes enfants ne comprennent pas et continuent de marcher sur la route de l'enfer.


Même Mes enfants qui ont été appelés pour le Ciel ne renoncent pas à l'égoïsme mais renoncent plutôt à réaliser l'unité ; ils s'obstinent sans cesse à faire leur propre volonté jusqu'à mériter le purgatoire et l'enfer. La réponse de Dieu sera sévère, le feu de la Justice sera inévitable. Comment vous promettre un avenir heureux?


Alors, vous que J'ai appelés et qui savez que le Jugement de Dieu le Père est proche, vivez une vie de prière, de sacrifices et d'expiation afin que le temps du châtiment se change en bénédictions. Votre vie ainsi consacrée au Seigneur et à Moi pour la conversion des pécheurs vous méritera d'être éclairés par la lumière de Sa Grâce. Offrez généreusement toutes les peines qui vous blessent intérieurement et toutes vos épreuves que vous rencontrez dans ce bas-monde ; alors quand vous le quitterez, la porte du Ciel s'ouvrira largement pour vous et vous siégerez près de Moi.


En ces temps de misère, parmi Mes enfants aussi nombreux que les étoiles du ciel et que les grains de sable au bord de la mer, ceux qui vivent près de Moi et se confient à Moi en petites âmes sont extrêment rares. Cependant, Me joignant à votre prière aujourd'hui, Je verse des larmes de joie en constatant votre amour sincère et votre dévotion.


Mes chères petites âmes! Le Seigneur qui est la Voie, la Vérité et la Vie, vous bénit aujourd'hui de son Amour Infini."


Julia : Quand la Vierge eut fini de parler, j'étais encore prostrée à terre, pleurant et priant.  Soudain,  j'entendis quelque chose tomber et je regardai. C'était sept gouttes (sept larmes). Peu après, douze gouttes tombèrent. Je me rendis aussi compte que mess douleurs à la tête et dans le cou avaient disparu. "Gloire et louange au Seigneur et consolation à notre Mère Bénie! Amen."


 

Message du 28 Mars 2002


JEUDI-SAINT

 

Julia: Participant spirituellement aux souffrances que le Seigneur a endurée dans la solitude à Gethsémani et au Caalvaire, après avoir été abandonné par (presque) tous, je priais sur le Chemin de la Croix dans la Montagne de la Vierge.


Tandis que je priais à genoux à la Onzième Station, je ne pus réprimer mes larmes, pensant à l'exrême douleur qu'Il ressentit quand Il fut cloué sur la Croix. Il endura le cruel tranpercement de sa chair vivante. D'un Amour Infini, dont la hauteur, la profondeur et la largeur sont sans limites, Il offrit tout Son Corps en sacrifice pour la conversion des pécheur, ceci au milieu des mépris, des cruautés et des insultes de Ses enfants bien-aimés. Je sanglotais de chagrin.


O Jésus Qui est l'Amour, Mon Bien-Aimé! Qui sommes-nous donc, humains, que le Seigneur aime tant? Tandis qu'en pleurant, je remerciais le Seigneur de son extraordinaire Amour, je priais spécialement pour la sancification des prêtres et la conversion des pêcheurs, pensant à ce jour béni qu'Il a choisi comme le Jour du Sacerdoce, jour où Il conclut une Alliance (avec nous) en établissant les Sacrements de l'Eucharistie et de l'Ordre.


Je priai aussi avec ferveur pour que Jésus, notre Maître qui S'est offert sans réserve répande sur tous Ses disciples à la Dernière Cène. À ce moment précis, je tombai à la renverse sur le sol en criant à cause de la douleur que je ressentis dans ma tête comme blessée par une couronne d'épines, dans mes mains, mes pieds et mon côté comme transpercés. Tandis que je gémissais, je vis une forte lumière dans le Ciel et Jésus et sa Sainte Mère descendirent, escortés d'anges.


Je ne pus voir clairement à cause de l'intensité de la lumière, mais je sus que le Seigneur fit avec Son Doigt un Signe de Croix sur mon front. Je sentis une forte odeur de roses et je regardai alors la Vierge ; Elle exsudait de l'huile parfumée. Je me rappelai immédiatement le message qu'Elle nous a donné le Jeudi-Saint 8 avril 1993 en exsudant aussi de l'huile parfumée. et je pensai : Oh, la Vierge nous manifeste encore sa présence, son amour et son amitié en nous donnant cette huile parfumée exsudée de toute sa Personne en ce jour du sacerdoce et commémorant la Dernière Cène.


À ce moment-là, la Vierge commença à parler d'une voix douce et aimante.


La Vierge : "Oui, Ma chère fille! Merci. Mon Fils Jésus et Moi qui écoutons vos prières remplies d'amour et de sincérité, Nous sommes grandement consolés par les sacrifices et les réparations que vous offrez pour la conversion des pécheurs. En conséquence, J'ai décidé de sauver de la mort tous ceux qui viendront ici, en lavant leurs âmes et leurs corps avec cette huile parfumée exsudée de tout Mon Corps et que Je vous ai donnée, manifestant ainsi le brûlant Amour de Mon Coeur Immaculé.


Tous Mes enfants bien-aimés dans le monde! De même que Dieu sauva beaucoup d'Israélites dans le désert en érigeant, par Moïse, un serpent de bronze, Mon Fils Jésus et Moi avons l'intention de sauver beaucoup de Nos enfants par les mérites infinis de Sa Croix et l'Amour brûlant de Mon Coeur Immaculé, vous accompagnant sur ce Chemin de Croix, répandant du sang tandis que vous méditiez sur la Passion du Seigneur et que vous priiez avec dévotion pour la conversion des pécheurs en ce temps en danger.


Ainsi, Je souhaite que les paroles du Seigneur : "Demandez et vous recevrez ; cherchez et vous trouverez ; frappez et on vous ouvrira " se réalisent pleinement pour vous à cause de vos prières ferventes et sincères.


Mes enfants bien-aimés! Comment pourriez-vous imaginer les souffrances que Je ressentis lorsque Mon Fils Bien-aimé fut cloué sur la Croix et mourut? Quelle peine ce fut pour Moi lorsque la foule qui, trois jours plus tôt, avait acclamé Mon Fils Jésus en chantant "Hosanna" se mit soudain à crier "Il est un criminel et Il mérite de mourir! Tue-Le! Crucifie-Le!" Ce ne fut pas tout. Mon Coeur ressentit la douleur d'un coup de glaive quand les disciples tant aimés du Seigneur se détournèrent de Lui, après avoir proclamé qu'ils Le suivraient partout où Il irait. Cette ingratitude et cette trahison furent comme un coup de poignard perçant profondément Mon Coeur.


Et une affreuse douleur de plus pour Mon Coeur de Mère fut quand Jésus parcourut Son terrible Chemin de Croix jusqu'au Calvaire sous toutes sortes de railleries, Son Corps tout entier couvert de sang à cause de la flagellation, totalement épuisé et tombant misérablement avec Sa Croix. Je ressentis cette peine dans tout Mon Corps, Mes os furent comme broyés.


Mais ce ne fut pas tout! Lorsque J'entendis le bruit du marteau clouant Mon Fils sur la Croix, Je ressentis ces martèlements dans Mon Corps et, lorsque la lance perça le Coeur du Seigneur attaché à la Croix, Mon Coeur fut comme transpercé et écrasé.


Après ce jour, (Vendredi-Saint) Moi Sa Mère, qui fus incapable d'aider le Seigneur dans ces misérables circonstances, Je parcourus, jour après jour, ce Chemin du Calvaire que Jésus avait suivi en versant Son Sang, priant intensément Dieu le Père pour la conversion des pécheurs. Et maintenant encore, deux mille ans plus tard, Je marche encore avec vous.


Alors donc, Mes enfants qui avez été appelés parce que Je vous aime extrêmement! Je souhaite que vous, qui êtes supposés Nous connaître, le Seigneur et Moi, vous vainquiez le Mystère Pascal de la Dernière Cène et de la Résurrection, que vous restiez éveillés, transformant chaque instant de votre vie en prières et que vous témoigniez plus vigoureusement de la force de l'amour. Je souhaite que vous vous offriez totalement au Seigneur, en toute loyauté et héroïsme afin que tous puissent être sauvés et  gagner le Ciel.


Maintenant, recevez les encouragements, les consolations et les bénédictions d'amour du Seigneur qui est réellement votre Père, avec la bénédiction de Moi Qui suis réellement votre Mère, et exultez de joie, d'amour et de paix."


Julia : Quand la Vierge eut fini de parler, Jésus nous bénit de Ses Mains levées très haut et la Vierge nous bénir aussi de Ses deux Mains étendues. Puis, Ils disparurent. Réalisant que le parfum de roses continuait à descendre, je criai "l'huile parfumée descend!" Ceux qui étaient près de moi étendirent les mains et reçurent de l'huile parfumée.


Quand je leur dis que Jésus fit avec Son Doigt, mouillé d'huile, le Signe de la Croix sur mon front, ils examinèrent mon front avec une lampe de poche. Ils virent une petite croix faite d'huile au milieu de mon front.


Puis, ils m'aidèrent à me relever car j'étais restée couchée par terre. Nous fûmes encore surpris en voyant de grandes  taches d'huile à différentes places de l'endroit pavé de cette Onzième Station. Tous, nous pouvions sentir la forte odeur de parfum et on criait de joie. Les taches d'huile parfumée furent trouvées aux Dixième et Onzième Stations.


"Gloire au Seigneur et louange à Sa Sainte Mère!"
 

 

Message du 11 Juin 2002


Julia : Je luttais contre mes souffrances, incapable de dormir une nuit entière; j'étais dans un état de somnolence, à demi-consciente. Et je vis notre Mère Bénie pleurant tristement sur sa Montagne près de Naju. Très surprise, je me suis levée rapidement et, regardant l'horloge, je vis qu'il était 5h du matin. Comprenant que la Vierge m'appelait, j'ai réveillé un aide et, ensemble, nous sommes partis vers la Montagne.


Comme je le fais toujours lorsque j'arrive à la Montagne de la Vierge, j'ai d'abord prié devant la statue de Jésus priant à Gethsémani. Puis, je me suis agenouillée, j'ai prié et médité à l'endroit où, le 22 septembre 1995, un miracle eucharistique eut lieu durant la messe concélébrée par Mgr Roman Danylak et deux autres prêtres; la Sainte Hostie que je reçus en communion se transformant en Chair et en Sang sous la forme d'un coeur humain (de bébé). Comme je me rappelais de façon vivante ce qui se passa ce jour-là, j'ai pensé que "l'Eucharistie est la Chair et le Sang de Jésus Vivant. C'est la Chair de son Sacré-Coeur brûlant d'Amour, et Il nous La donne." Et j'ai prié pour la conversion des pécheurs et la sanctification des prêtres.


À ce moment, j'eus une extase et je vis beaucoup de gens qui se détournaient de Dieu. Ils étaient en état de péchés. Et je vis tout spécialement des hommes et des femmes, vieux et jeunes, qui recherchaient sans hésiter leurs plaisirs, commettant ainsi des péchés d'impureté qui déchiraient à chaque fois le Sacré-Coeur de Jésus.


Mais ce n'était pas tout. Des prêtres et des religieux qui sont supposés être immergés dans l'Amour du Seigneur et Le faire connaître, ne respectaient pas la Volonté Divine, considéraient ces péchés avec indulgence et les commettaient, broyant ainsi le Sacré-Coeur du Jésus.


De plus, les enfants qu'Il avait appelés ne vivaient pas selon Sa Loi et transperçaient son Coeur d'un nombre incalculable de flèches. Parce qu'ils ambitionnaient de surpasser les autres, joignant leurs forces à celles des démons de l'orgueil, de la jalousie et de l'envie, ils se haïssaient les uns les autres jusqu'à commettre des meurtres.


Alors, je dis au Seigneur : "Seigneur! je suis indigne et faible mais je voudrais, même un petit peu, partager tes Souffrances." Il me dit : "Veux-tu souffrir pour réparer le mal commis par ces pécheurs?" Je répondis : "Oui, Seigneur, si cela peut-être une consolation pour le Seigneur et Sa Sainte Mère, et aider les pécheurs à se repentir." À cet instant-là, je ressentis comme des coups de barre de fer, des coups de massue, de pierres, et beaucoup d'autres. La souffrance que je ressentis dans le bas du corps, en réparation pour ces péchés d'impureté, était d'une intensité indescriptible. Je perdis presque connaissance. Alors, le Seigneur, couvert de sang, parla d'une voix triste mais douce.


Jésus : "Merci, Ma chère petite âme affectueuse! Ne crains rien car tu as fait connaître Mes plans. Mes nombreux enfants dans ce monde qui sont au bord de la ruine (spirituelle) sont pris dans une terrible tempête et en grand danger. Comme ils sont devenus spirituellement aveugles et qu'ils ne réalisent pas le danger, Ma Mère leur a envoyé d'ardents appels par toutes sortes de moyens et de méthodes dans le but de les sauver.


Cependant, même certains prêtres et religieux réagissent sans aucun principe au lieu d'aider ces enfants et de les protéger. Ils se tiennent du côté de ceux qui Nous persécutent, Moi et Ma Mère, et ils interviennet dans les efforts que Nous faisons. Qu'est-ce donc sinon cruauté et froideur du coeur? Ces gens si lâches, sur lesquels on ne peut compter, se font l'écho d'autres qui parlent sans savoir ce qu'ils disent, et donc ils entravent l'action de l'Église. Cette situation est comparable à une fosse invisible (sur laquelle risquent de marcher ces aveugles spirituels.)


Même Mes enfants qui ont été appelés sont incapables de discerner les ruses des démons et s'éloignent de Dieu, commettant toutes sortes de péchés, abusang des sports et même jouissant d'obscènes conversations sur Internet. Ils sont vraiment en état de péché d'impureté au lieu de devenir apôtres du Sacré-Coeur qui illumine ce monde plongé dans une unit noire. Ils ont déchiré en morceaux Mon Coeur et Celui de Ma Mère, au lieu de réparer Leurs blessures."


Julia : Alors, Jésus découvrit son Sacré-Coeur transpercé et dit : "Maintenant, regarde!" De son Coeur, il tomba des morceaux de Chair et des gouttes de Sang.


Jésus : "Ma chère fille! Nous sommes à la veille du Châtiment. C'est pourquoi Ma Mère, pour retenir la coupe de la Colère Divine, tient fermement la main de Dieu le Père, levée très haut, Nous implorant le Père et Moi, avec ses larmes. C'est pourquoi, donnant à Naju plusieurs signes, j'ai exhorté Mes enfants dans le Monde à se repentir, signes que Je n'avais jamais donnés dans le passé pour leur salut. Mais les enfants qui sont accourus vers Moi et Ma Mère sont peu nombreux.


Oh! Mes chers fils et filles qui ont été appelés! J'ai ouvert tout grand Mon Sacré-Coeur et donné jusqu'à la dernière goutte de Sang et d'Eau pour votre salut. Maintenant, vous pouvez expérimenter l'incompréhension et la persécution, et être blessés dans l'Église divisée en nous faisant connaître, Moi et Ma Mère. Mais demeurez éveillés et priez sans oublier que Nous sommes toujours avec vous à vos côtés, et offrez généreusement jusqu'aux peines du saignement intérieur.


Et faites de grands efforts afin que, non seulement les enfants qui ont été appelés, mais tous les enfants de ce monde puissent s'unir dans Mon Sacré-Coeur et dans Celui de Ma Mère Immaculée; soyez un comme le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont UN, et devenez saints. Faites savoir à tous que le plus court chemin vers la sainteté et vers l'unité consiste à transformer vos vies en prières, et allez de l'avant courageusement, avec la sagesse et le courage du jeune David afin que chaque âme sans exception soit sauvée dans la joie harmonieuse des Saints.


Mes bien-aimées petites âmes qui ont été appelées! Depuis longtemps, J'ai souhaité ardemment que des saintes messes soient célébrées ici où Ma Mère est avec vous, mais Ma demande a été refusée. Cependant, vous devez rester éveillés et vous devez prier car, sous peu, il sera connu que je suis réellement Vivant et Mon Souffle anime l'Eucharistie. J'y suis présent avec Mon Corps, Mon Sang, Mon Âme et Ma Divinité.


Même Mes enfants qui sont supposés être proches de Moi et Me faire connaître, se détournent des Paroles et des Signes que Ma Mère et Moi leur avons donnés; ils ont oublié la sublime simplicité de l'Eucharistie qui est Ma Substance, et la sublime simplicité de l'Évangile. Ils parlent de Moi de manière trompeuse avec une logique compliquée. N'est-ce pas comme jeter de la boue sur les gens simples?


Maintenant, tous Mes enfants bien-aimés dans le monde! Souvenez-vous que Je suis le Chemin et la Vie et que personne ne peut entrer dans le Royaume des Cieux sans passer par Moi. Offrez-Moi de petites fleurs faites de renonciations pour obtenir la conversion des pécheurs, comme Moïse abandonna son droit à l'héritage royal et comme Abraham fut prêt à sacrifier Isaac.


Je vous accorderai tout ce que vous demanderez sincèrement par amour pour Moi, mais des prières par pure formalité sans ferveur, sans profondeur, ne peuvent émouvoir ni Mon Père, ni Ma Mère, ni Moi. Il n'est plus temps de tergiverser, hâtez-vous d'unir vos efforts et recommencez.

 

Aimez même ceux qui ont un visage humain mais un coeur de brute ; faites pour eux ce que vous feriez pour Moi. Si vous unissez vos forces à celles des démons de la division, vous ne méritez pas de dire que vous Me connaissez vraiment. Alors, restez éveillés et priez sans cesse afin de ne pas rejoindre les forces des démons de la division. Faites d'incessants efforts pour transformer vos vies en prières et posséder les fruits de l'arbre de Vie Éternelle.


Je vous bénis tous de l'Amour qui brûle dans Mon Sacré-Coeur."


Julia : Quand le Seigneur eut fini de parler, je ne Le vis plus. Il y eut soudainement un très fort vent poussiéreux et je fis effort pour ne pas perdre l'équilibre. Très vite, le ciel s'éclaircit et le vent violent tomba, et je fus surprise de voir dans le ciel la Vierge auréolée de la brillante lumière du soleil. L'aide qui était avec moi m'aida à m'asseoir. Un instant plus tard la lumière disparut. (Le ciel, ce jour-là, était chargé de nuages).


Soudainement, l'aide poussa un Oh! et se dirigea vers l'emplacement où eut lieu le miracle eucharistique le 22 septembre 1995. Il cria : "Ah! il y a beaucoup de marques de sang frais par terre. Cela vient juste d'arriver." Je me suis rapprochée de l'endroit. Oh! quel Signe étonnant... il y avait des marques de sang frais par terre, autour d'une table sur laquelle sont disposées des photos du miracles eucharistique du 22 septembre 1995. Sur certaines pierres, le sang était épais et se soulevait comme animé d'un souffle. Nous étions sans voix devant l'Amour Infine de Dieu et son étonnant Mystère. Nous nous sommes assis en pleurant.


Après quelques instants, j'ai essayé de me lever et de marcher mais j'en étais incapable. Alors, je me suis traînée jusqu'à l'aire de repos toute proche et j'ai réalisé que le bas de mon corps était en très mauvais état. J'avais des traces de coups, des contusions et j'étais enflée des deux côtés. Tout mon corps était douloureux, de la tête aux pieds. Cependant, je savais sourire avec joie parce que j'avais été autorisée à participer, même légèrement, aux souffrances du Seigneur. Et parce que je pensais qu'un plus grand nombre de pécheurs se repentiraient  car Il avait ouvert Son Coeur et répandu du Sang à l'emplacement où la Sainte Hostie se transforma visiblement en Chair et en Sang.


Quand j'ai trempé mon doigt dans le Précieux Sang, Il continuait "à respirer" et soulevait mon doigt avec force et rythme, animé comme un coeur humain. Soudainement, Il éclaboussa. Nous avons compté le nombre de pulsation: 87 par minute. Mes pulsations étaient de 72, celles des personnes qui étaiemtn venues nous rejoindre étaient toutes différentes. Et quand Julio, mon mari, toucha mon doigt, le Sang éclaboussa en faisant du bruit. Tous ceux qui le virent en furent stupéfaits.


"Seigneur! Louange, remerciement, gloire et adoration à Toi! Puisse notre gratitude ne jamais s'éteindre! Amen!."


 

Message du 30 Juin 2002

(17e anniversaire des premières larmes de la Vierge de Naju.)

Pour nous convertir, nous sommes appelés à regarder avec admiration vers la Mère toute pure de Jésus. En tant que croyants nous cheminons dans la foi qui est un don de Dieu. Ce don, Marie nous aide à le garder dans sa pureté.

Julia:  Vers 6 h du soir, ayant été informée que, dans la Montagne de la Vierge, le Christ du Calvaire pleurait, je m'y suis rendue et, arrivée vers 7 h, je vis Jésus sur la Croix, ses Yeux pleins de larmes et son Corps tout couvert de sueur. Plusieurs personnes étaient déjà rassemblées là, observant cette scène avec stupeur et pleurant de repentir. Certains se lamentaient bruyamment.

Avec un linge, j'ai essuyé les larmes de Jésus et recueilli, dans une petite bouteille, sa sueur qui coulait jusque sur ses Pieds. Quand un homme vit cela et dit: "N'est-ce pas simplement de l'eau claire?" les larmes et la sueur s'arrêtèrent brusquement de couler. Par contre, de l'eau commença à couler entre les orteils et continua de couler bien que je l'essuyasse continuellement. Je commençai à prier en silence.

"Oh, Seigneur mon Dieu! Tu as déjà versé tant de Précieux Sang et même d'Eau. Aujourd'hui, en ce 17e anniversaire des premières larrmes de ta Sainte Mère, vas-Tu vider tout ton Corps pour nous donner jusqu'à la dernière goutte d'Eau?"

Oh, Jésus! aie pitié de tous ceux qui viennent (prier) dans la Montagne de ta Sainte Mère et lavent leurs âmes et leurs corps; libère-les de toute entrave intérieure par le Sang et l'Eau qui coulent de tout ton Corps. Ainsi, tous, sans exception, pourront avec la grâce du repentir atteindre la victoire de la résurrection et rendre gloire à Dieu.

Et, en plus de ceux-ci, fais descendre la douce pluie de l'Esprit-Saint sur toutes ces âmes arides qui persécutent la Vierge Bénie de Naju. Ils pourront alors dans ton Sacré-Coeur et dans le Coeur Immaculé de ta Sainte Mère, devenir uns en la Sainte Trinité et, en harmonie avec les Saints, remporter la victoire sur les trois ennemis que sont le démon, la chair et le monde, et manifester la Gloire de Dieu.

Jésus qui es Amour, femme insignifiante et pécheresse que ne ferais-je pas pour Toi? Je ne demande que l'accomplissement de Ta Volonté en moi, insignifiante et pécheresse.» A ce moment, j'entendis la voix de Jésus.

Jésus: "Veux-tu souffrir pour Moi et Ma Mère et pour la conversion des pécheurs?"

Julia:
Je répondis de suite: "Oui, je le veux." Immédiatement, Jésus recommença à verser du Sang et de l'Eau. J'eus la vision de Jésus et de la Vierge baignant chaque âme et chaque corps dans le Sang et l'Eau qu'Il versa jusqu'à la dernière goutte pour notre salut et je Les aidais, me tenant à côté d'Eux.

A ce moment-là, les démons qui observaient à distance, me lancèrent soudainement un objet qui m'atteignit à l'arrière de la tête; je tombai à terre en criant. Plusieurs personnes qui me virent furent surprises, je saignais de la bouche, j'éprouvais une très forte douleur et j'étais incapable de me bouger. Alors, j'entendis à nouveau la voix de Jésus.

Jésus: "Mes chères petites âmes! Même les chers apôtres de mon Sacré-Coeur, que J'ai choisis dans toutes les nations du monde, ne se dirigent pas vers la sainteté mais, sans véritable réforme intérieure, ils laissent grandir en eux

l'hypocrisie qui ne donne qu'une belle image extérieure, ils trompent leur prochain et ne peuvent échapper aux flèches empoisonnées de la convoitise. Alors, sous le contrôle du démon de la division, ils ont recours, de façon ingénieuse, à des actes méprisables, se rejetant mutuellement avec égoïsme et un manque total de compréhension (du prochain).

Ils s'infligent les uns aux autres des blessures à leurs âmes par des moyens honteux. Quand je vois cela, Mon Coeur est plongé dans une profonde tristesse et douleur. De plus, les prêtres, que j'ai choisis et consacrés, ont reçu la mission de prendre soin de Mon Corps et de Mon Sang dans l'Eucharistie, et de veiller avec amour sur les troupeaux qui leur furent confiés, en nourrissant ces nombreuses âmes afin qu'elles grandissent spirituellement.

Mais beaucoup de prêtres ne réalisent pas l'importance du sacerdoce et ne travaillent pas pour la Gloire de Mon Père. Au contraire, ils sont pleins de suffisance, estimant qu'ils ne manquent de rien, spirituellement ou humainement. Cela broie Mon Coeur en milliers de morceaux et Le transforme en un volcan crachant des flammes.

Cependant, ma fille bien-aimée, Je suis immensément consolé par toi, ma petite âme qui offres sans cesse des sacrifices, réparations et prières pour tout le clergé et les religieux du monde entier et pour les apôtres de Mon Sacré-Coeur qui ont été choisis par Moi mais qui s'éloignent de la bonne route. Par ton amour persévérant et ta dévotion, Je vais revivifier ces âmes qui se sont détruites petit à petit. C'est pourquoi Je verse jusqu'à la dernière goutte de Mon Sang pour la conversion des pécheurs.

Tous les enfants du monde qui ont été appelés! Vous devez vous souvenir que le temps de la justice n'est plus loin; vous devez rester éveillés et vous devez prier sans cesse. Lorsque vous n'êtes pas en éveil, les démons qui abondent dans les airs et sur la terre, qui connaissent les missions qui vous sont confiées, qui gardent les yeux sur vous en guettant la possibilité de vous faire tomber en tentation, ces démons vous inspireront la jalousie et l'envie les uns envers les autres ainsi que des jugements téméraires qui vous conduiront à une fausse

perception des réalités. Vous vous disperserez dans toutes les directions, jusqu'à vous détacher de Mon Amour. Alors, hâtez-vous de vous réveiller et de vaincre ces démons pleins de ruse. Ainsi, en restant éveillés et en priant dans la lumière de la Foi, en vous hâtant vers Moi par Ma Mère, regrettant vos fautes, montrez des signes de sanctification et faites tout votre possible pour attirer votre prochain, tous ceux qui vivent autour de vous, au banquet éternel afin qu'ils puissent, eux aussi, posséder l'arbre de la vie éternelle.

Oh, tous mes enfants du monde! Souhaitant que vous réalisiez tous que Moi et Ma Mère, Nous avons tout donné pour votre salut, sans rien Nous réserver; désirant que le monde entier soit sauvé, J'accorde une bénédiction sans limite à vous tous qui êtes venus Nous chercher, Moi et Ma Mère."
 

 
Message du 9 Juillet 2002

Julia : Je souffrais depuis trois jours et durant deux nuits, n'ayant pu trouver un instant de sommeil, j'offris mes peines pour la sanctification du clergé et des religieux et pour la conversion des pécheurs. Ayant résisté toute la nuit à la souffrance, je vis le jour qui commençait à pointer. Vers 7 h. toujours couchée e essayant de m'endormir, j'eus une vision de scènes réellement dégradantes. Elles étaient tellement avilissantes que je pouvais à peine garder les yeux ouverts : elles dépassaient l'imagination.


Des gens, hommes et femmes, vieux et jeunes, commettaient des péchés d'impureté dans des scènes de vraie folie. Je serais gânée de détailler les obscènités dont ils se rendaient coupables. Comment pourrais-je même les détailler? Les différents péchés qu'ils commettaient avec une arrogance telle qu'elle atteignait les cieux, réminiscence de la Tour de Babel, aurait plongé (tout être normal) dans une totale consternation.


Jésus et sa Sainte Mère, qui observaient cela,  se mirent à verser des larmes, puis des larmes de sang et une sueur de sang. Leurs larmes de sang et leur sueur de sang coulaient, mais semblaient disparaître avant de toucher le sol. Au même moment, je sentis quelque chose couler sur mon front. Étonnée, j'ai rapidement essuyé mon front avec ma main, mais cela continuait à couler, non seulement sur mon front mais aussi sur tout mon corps. Tandis que je me demandais s'il s'agissait d'une réalité physique ou d'un phénomène spirituel, j'entendis la belle et douce voix de la Vierge.


La Vierge : "Ma Chère fille, petite âme! Mon Fils Jésus et Moi, Nous recevons beaucoup de consolation par les coupes de réparation que tu offres par amour et sacrifice.


Ma fille! As-tu vu clairement le comportement des enfants de ce monde? C'est pourquoi, avec mon Fils Jésus, J'ai révélé le chemin le plus court pour arriver au Ciel, en donnant de nombreux signes, par toi que J'ai choisie à Naju en Corée, et que J'ai répété les mêmes mots, encore et encore, tant de fois, pour sauver ce monde et tous les enfants de ce monde. Cependant, parmi eux, combien d'âmes ont vraiment reconnu et suivi mes messages et ceux de mon Fils Jésus? Même la grande majorité du clergé et des religieux que J'ai choisis et mes enfants spécialement sppelés et qui sont supposés Nous connaître, Mon Fils et Moi, n'ont pas consolés Nos Coeurs Blessés en  vivant les messages que Nous leur avons donnés. Au contraire, ils sont devenus spirituellement aveugles et sourds et demeurent obsédés par de vaines illusions, spirituellement égarés. Comment pourrions-Nous, Mon Fils Jésus et Moi, ne pas verser des larmes de sang et une sueur de sang?


Tous les enfants du monde! Le temps où s'exercera la Justice Divine n'est plus très loin. Alors, ne temporisez plus, mais hâtez-vous de vous repentir et, tenant mes Mains fermement, allons vers Mon Fils Jésus qui vous aime tant.


Actuellement, les enfants de ce monde, hommes et femmes, jeunes et vieux, n'hésitent pas à commettre des péchés obscènes,  dissimulant (si nécessaire) jusqu'à leurs positions sociales. Et, polir s'élever, ils écrasent les autres par toutes sortes de moyens, allant jusqu'au meurtre. Même les enfants qui ont été appelés se battent Les uns contre les autres,  tels des démons affamés, pour supplanter leur prochain. Le démon de la division doit exulter de joie Car il cherche à empêcher l'union entre eux, il les encourage à la division et les disperse! Ainsi,  les démons, transportés de joie, s'approchent de vous feignant la bien-veillance pour vous pousser à la division, en suscitant la confusion. Et de nombreux enfants de ce monde, et même la grande majorité des enfants choisis par Moi, suivent de faux prophètes. Quand Je vois cela, Je sens Mon Coeur bien lourd.


Les résonances de ceux qui se sont proclamés prophètes, se servant de Mon Nom pour éblouir les enfants de ce monde par de fausses prophèties... Ces faux prophètes répandant rêves et vaines illusions comme venant de Mon Fils Jésus et de Moi... Nous vous avons déjà dit, par ma fille, une petite âme, comment prendre le chemin le plus court vers le Ciel : en devenant humbles et petites âmes comme des enfants. Mais vous êtes aveugles et sourds, incapables de voir ou d'entendre et incapables de discernement!


Enfants! Allez-vous rester impuissants à rejeter les vaines curiosités, allez-vous entretenir des rêves illusoires et écouter de fausses prophéties, restant ainsi comme l'ivraie qui, à la fin des temps, au jour du Dernier Jugement, sera jetée dans un feu de souffre qui brûlera intensément? Hâtez-vous de faire confiance aux messages que Mon Fils Jésus et Moi vous avons donnés, agissez en conformité avec eux, et vous serez sauvés.


L'époque actuelle est embourbée dans des péchés encore plus graves qu'au temps de Sodome et Gomorrhe, et qu'au temps de Noé et du Déluge ; on offense donc Dieu (encore plus gravement). Pour cette raison, maintenant, Je veux vous appeler avec mes dernières larmes de sang.


Maintenant, hâtez-vous et venez, tous les enfants du monde! À vous qui attirez à Moi (par votre exemple et vos prière) que ne donnerais-Je pas? Cependant, la grande majorité des enfants se sont déjà détachés de Dieu. C'est pourquoi Mon Fils Jésus, votre Rédempteur, verse le Sang et l'Eau de son Coeur transpercé, jusqu'à la dernière goutte, pour vous sauver, mais combien d'âmes se repentent vraiment ? Dieu le Père, qui voit cela, est rempli de colère et  fera bientôt descendre le châtiment (annoncé).


Tous les enfants de ce monde qui ont été choisis! Réfléchissez avec plus d'attention que le Précieux Sang du Sacré-Coeur de mon Fils Jésus qu'Il a versé jusqu'à la dernière goutte pour vous sauver, est l'immense Amour de Dieu, Amour grand, profond, large ; soyez plus reconnaissants et faites mieux connaître le Précieux Sang de la Croix.


Pour que vous soyez tous comptés parmi le bon grain au Jour du Jugement Dernier, quand Dieu séparera le bon grain de l'ivraie, et pour que vous puissiez jouir du Ciel, ne perdez aucun moment de votre vie (terrestre), qu'elle soit courte ou longue, mais témoignant plus généreusement de la force de l'amour, offrez charitablement jusqu'à vos peines les plus intimes. Devenez aussi la lumière qui brille sur ce monde enténébré et en extrême danger. Aidez ces nombreuses âmes qui errent dans l'obscurité, qui sont distraites par tant de choses (futiles), aidez-les à monter à bord de Mon Arche de Salut afin qu'elles vivent aussi les messages d'Amour que le Sacré-Coeur de Mon Fils Jésus et Mon Coeur Immaculé ont donnés.


Si tous les enfants du monde changent leur vie en prières et Me suivent, s'ils se tiennent mieux éveillés, s'ils prient et offrent des sacrifices et réparations afin de ne pas quitter l'Arche de Salut que J'ai préparée, ils posséderont l'arbre de la vie éternelle dans l'autre monde et connaîtront la joie éternelle, l'amour et la paix à la table du Seigneur."


Julia : Quand la Vierge eut fini de parler, je sentis quelque chose couler sur mon visage, en faisant du bruit. Me demandant s'il s'agissait d'un phénomène spirituel ou physique, j'ai poussé le bouton de l'interphone et une aide est arrivée tout de suite dans ma chambre, elle était très surprise et criait : "Oh, non! Comment est-ce possible?" Elle commença à pleurer. "Y a-t-il quelque chose sur mon visage?" lui ai-je demandé mais elle ne pouvait pas parler tant elle pleurait. Un instant plus tard, elle dit : "Du sang, du sang, C'est du sang..." Elle était incapable de continuer. Je voulais me rendre compte par moi-même, je lui demandai : "Y a-t-il un miroir? Veux-tu m'en apporter un?" Elle m'en apporta un et quand je me vie, je fus aussi très surprise. Il y avait sur ma figure un nombre incalculable de traces de sang, petites et grandes. Certaines étaient d'un rouge vif et d'autres d'un rouge foncé.


Non seulement mon visage, mais mon pyjama aussi portait de nombreuses traces de sang et d'eau teintée de sang. Tandis que plusieurs aides regardaient, cinq nouvelles grandes traces de sang apparurent à l'arrière de mon pyjama, sur le haut de la jambe droite.


"Oh, Seigneur! À Toi, louange, reconnaissance, gloire et adoration de tous les peuples de ce monde, malgré leur indignité! Amen."




Message du 2 Août 2002

Julia: Je ressentais de si grandes souffrances, comme si tout mon corps avait été violemment battu, que j'en perdis presque le contrôle, et je fus incapable, durant plusieurs jours, de trouver le sommeil.
J'offris ces souffrances en réparation des péchés d'obscénités commis par tant de gens, hommes et femmes, vieux et jeunes, partout dans le monde, et pour la conversion de ceux qui les commettaient. A 4 heures du matin, j'eus une vision.

"Je vis un wagon décoré de façon éblouissante". Il y avait beaucoup de monde à l'intérieur. Contrairement à une vision que la Vierge me fit voir le 26 août 1989 (où je vis des personnes (des démons) ressemblant à des aigles, qui se trouvaient dans une charrette, ces personnes-ci n'étaient pas de couleur noire.

Elles étaient sombres mais avaient une apparence normale. Cela signifie que les démons attirent maintenant les gens de façon plus rusée que dans le passé et, à moins d'être très vigilant, il sera difficile pour nous de discerner leur vraie nature. Ces rusés démons employaient tous les moyens possibles pour attirer ne serait-ce qu'une seule âme dans leur wagon, non seulement les âmes du monde mais aussi les enfants de l'Eglise, et même ceux qui ont été appelés.

Il y avait des âmes fascinées par l'apparente beauté du wagon et qui y entraient par curiosité, sans que les démons aient à faire de grands efforts pour les y attirer. Cependant, ce qui était stupéfiant, c'était que même ceux supposés faire connaître le Seigneur unissaient leurs mains à celles des démons pour placer plusieurs âmes dans le wagon. C'était une lamentable scène qu'on avait peine à regarder les yeux ouverts.

Quand je vis cela, je criai très fort: "Non! Ce wagon vous conduira en enfer!" Et je me mis à prier intensément: "Seigneur, Sainte Mère! Je Vous prie de les aider et de les sauver!" A ce moment, j'entendis la voix de Jésus, douce et triste, mais je ne Le vis pas.

Jésus: "Ma chère petite âme!
Avec une foi morte, parce que sans les oeuvres, la foi est morte, ils disent des lèvres qu'ils aiment Dieu et qu'ils Nous font connaître, Moi et Ma Mère, mais au contraire, ils emploient orgueilleusement leur liberté et deviennent des loups habillés en moutons; ils sont enfoncés dans la boue et ne recherchent sans cesse que leur propre satisfaction.

Comme les bêtes qu'on engraisse avant de les conduire à l'abattoir, ceux qui unissent leurs mains à celles des démons éveillent la curiosité de nombreuses âmes et les éblouissent par toutes sortes de paroles plaisantes, et sous de faux déguisements, les retiennent par d'invisibles chaînes de péchés et les entraînent dans les bas-fonds de la mort éternelle.

Pour les amener au repentir, combien de fois Moi et Ma Mère n'avons-Nous pas donné des Signes et ne les avons-Nous pas implorés, par toi qui es si insignifiante? Même alors, au lieu de Nous faire humblement et correctement connaître, Moi et Ma Mère, par les grâces que Nous leur donnions, ils ont été guidés par leur égoïsme et ont poursuivi les choses les plus indignes, croyant erronément que ces choses-là sont les plus importantes. Il serait correct de dire qu'ils sont de vraies bêtes couvertes de boue.

Sous de belles apparences, tous leurs efforts et leurs activités éblouiront beaucoup d'âmes et les entraîneront dans la vanité et la frivolité. A la fin, ils parviendront à nuire aux âmes douces et humbles qui ont été appelées, en les rendant incapables de discernement et en les éloignant de Mon Amour.

Oh, ma chère petite âme! Combien de jours, Ma Mère et Moi ne les avons-Nous pas implorés, répétant sans cesse les mêmes mots et manifestant de nombreux signes? Ils ne s'accrochent à Nous et ne Nous implorent, Ma Mère et Moi, que lorsqu'ils sont dans la peine, comme on empoigne une bouée de sauvetage.

Une fois reçue la grâce demandée, ils nous tournent le dos, blessant Mon Coeur Sacré et le Coeur Immaculé de Ma Mère qui sont comme transpercés par les épées acérées de la trahison, broyés un nombre incalculable de fois et saignant sans cesse.

Mais, ma fille! Tu sais bien que les bras de Ma Mère sont douloureux comme si on les arrachait, parce qu'Elle arrache les enfants hors du wagon afin de ne pas perdre même une seule âme. Ces nombreux enfants qui sont spirituellement aveugles et sourds... après avoir obtenu (ce qu'ils demandaient), ils tournent le dos...

ils obtiennent à nouveau (des faveurs) et se détournent de nouveau en se dirigeant vers le chemin du démon... Alors, quand Je regarde ces enfants qui sont tombés parce qu'ils n'ont pas bien employé leur volonté libre, Je regrette bien souvent de leur avoir accordé cette volonté libre."

Julia: "Devrais-je aller dans le wagon et retirer ces âmes?"

Jésus: "Comment rentreras-tu dans cette terrible tanière de bêtes?"

Julia: "J'appartiens au Seigneur dans la mort, j'appartiens au Seigneur dans la vie. Je rentrerai là si je peux sauver ne serait-ce qu'une seule âme".

Je rentrai dans le wagon qui était resplendissant. De l'extérieur, il ne paraissait pas grand mais, quand je fus à l'intérieur, je le vis très spacieux, énorme et il y avait de nombreuses âmes. Je criai: «Levez-vous vite et sortez d'ici. Si vous restez ici, vous irez en enfer. Il n'est pas trop tard. Hâtons-nous de sortir d'ici.

J'avais à peine fini de parler que les démons, que je ne pus voir clairement, dirent: " Tue cette misérable femme! Parce qu'elle continue d'interférer dans notre travail, nous ne pouvons plus la laisser en vie. Nous avons été pleins de rancune parce qu'elle nous a pris les âmes que nous avions gagnées si difficilement. Cette fois-ci, cette scélérate est entrée d'elle-même dans notre antre. Elle ne doit pas le quitter vivante!"

Immédiatement, plusieurs démons commencèrent à m'attaquer, me lancèrent des malédictions qu'on n'oserait même pas prononcer, me frappant, me griffant, me battant sur tout le corps. Sans trop penser à ce qu'ils faisaient, je m'employai le mieux que je pus à aider les âmes à se sauver de ce wagon, les jetant presque dehors les unes après les autres.

D'où me vint toute cette énergie? Ce ne fut possible qu'avec l'aide du Seigneur qui m'aida de Ses Mains, de manière invisible car j'ai continué jusqu'au bout afin de pouvoir sauver toutes ces âmes.
Ce qui était encore plus étonnant fut que le 26 août 1989, je chassais les démons, les atteignant avec mon rosaire, alors que cette fois-ci, je les ai chassés non seulement avec la prière du rosaire, mais aussi en transformant ma vie en prières.

Le Seigneur nous a montré combien il est actuellement urgent et important de changer nos vies en prières. Chaque fois que je jetais une âme hors du wagon, je priais la Vierge de bien vouloir étreindre cette âme sur son coeur, la nourrir de son lait et la laver avec le Précieux Sang du Seigneur pour rendre cette âme capable de ressusciter à une vie nouvelle. Je continuais à prier ainsi tout en me battant avec les démons.

Les démons me griffèrent, me piquèrent, me mordirent, me battirent, m'empoignèrent par les cheveux et me secouaient la tête, ils m'arrachèrent aussi une poignée de cheveux. J'ai alors prié avec ardeur pour que les âmes repentantes soient aussi nombreuses que le nombre de mes cheveux arrachés par les démons.

De même, chaque fois que les petites âmes vivent selon les Messages de la Vierge, prient le rosaire et transforment leurs vies en prières, plus de force m'est accordée afin que je puisse repousser les démons et collaborer au salut d'un plus grand nombre d'âmes.

Comme les démons furent battus quand nous avons transformé nos vies en prières de chaque instant et que les âmes, difficilement gagnées par les démons et déjà embarquées dans le wagon, furent sauvées, ils m'attaquèrent tous en groupe, me mordant et me frappant sans répit avec toutes sortes d'objets. Tout mon corps fut couvert de sang. A ce moment, Jésus étendit ses Mains, projetant de la lumière sur moi, et Il se mit à parler.»

Jésus: "Transformer vos vies en prières de tout votre coeur, avec amour, est une arme d'amour, d'humilité et de vertus qui peut repousser n'importe quel démon. C'est aussi un raccourci pour acquérir rapidement les vertus et avancer dans le chemin de la perfection."

Julia: La lumière, que le Seigneur avait fait rayonner, pénétra mon coeur et brilla sur toutes les âmes qui transformèrent leur vie et m'aidèrent. Quand je me levai ce matin-là, je vis mon corps tout couvert de sang.
 

 
Message du 15 Août 2002

SOLENNITÉ DE L'ASSOMPTION


Julia : Aujourd'hui, 15 août 2002, le Précieux Sang de Jésus coula à nonveau à la place même où, dans la Montagne de la Vierge, un miracle eucharistique se produisit deux fois. Tout d'abord, le 26 août 1995 pendant la Messe célébrée par Mgr Dominic Su (la Sainte Hostie se transformant dans ma bouche en Chair et en Sang, sous la forme d'un coeur) ; puis lors de la Messe célébrée le 22 septembre 1995 par Mgr Roman Danylak ; enfin, le 11 juin 2002, Jésus versa là Son Précieux Sang vivant et animé.


Aujourd'hui donc, je fus avertie que beaucoup de Précieux Sang coulait à nouveau et je me précipitai vers la Montagne. Il y avait déjà là Mgr Dominic Su et deux prêtres de Malaisie, accompagnés de plusieurs pèlerins du Japon, de Hong Kong, d'Indonésie, de Corée et d'autres pays. Ils observaient le Précieux Sang et priaient, certains pleuraient. Il me parut que le Précieux Sang ne "coulait" pas mais qu'Il "se déversait abondamment". Je me mis à genoux devant le Précieux Sang et commençai à méditer, tout en sanglotant et en offrant mes larmes. Je ne pouvais empêcher mon nez de couler et je pleurais. Un court instant plus tard, j'entrai en extase et je vis de tristes scènes.


Beaucoup de personnes vivaient en état de péchés. Pis encore, des prêtres et des religieux, et même des prélats commettaient des péchés. Jésus, (habillé d'une robe blanche et un manteau rouge). les observait avec tristesse. Chaque fois qu'ils commettaient des péchés, son Sacré-Coeur était impitoyablement transpercé par des épées et des lances aiguisées. Il était flagellé et crucifié à nouveau. Tout spécialement quand les prélats et les enfants qui avaient été appelés Le flagellaient, Jésus gémissait et ne pouvait tenir Ses yeux ouverts. À un certain moment, Sa poitrine s'ouvrit et Son Sacré-Coeur commença à saigner, puis ce furent des caillots de sang et de l'eau qui se déversèrent de Son Ceour. Cette scène était si pénible que je ne pus garder les yeux ouverts. J'entendis Jésus crier d'une voix forte: "Qui va recoudre Mon Coeur déchiré de douleur?" Il versait des larmes de Sang. Me regardant alors avec des yeux pleins de tristesse, Il commença à parler.


Jésus : "Ma bien-aimée petite âme! Fais connaître ceci afin que ceux qui ont des yeux qui savent voir et des oreilles qui savent entendre puissent venir voir et entendre. C'est l'Amour enflammé de Mon Sacré-Coeur pour Mes enfants (que personne ne pourrait empêcher) ; Il est grand, profond et large. Afin que tous les enfants de ce monde puissent se repentir, se libérer de l'incrédulité, se réconciliter les uns avec les autres, et se sauver, J'ai déversé totalement cet Amour à la demande instante de Ma Mère afin que le Père Éternel renonce au châtiment qu'Il va faire descendre (sur eux).


Ma fille aimée! Sans te plaindre, même quand tu fus attaquée et persécutée par toutes sortes de rumeurs méchantes et sans fondements, et par des paroles absurdes,  quand ton corps et ton esprit furent couverts de blessures, tu as offert généreusement toutes ces peines, aussi douloureuses qu'une deuxième mort, en sacrifices et réparations d'amour pour la conversion des pécheurs. Parce que J'ai été ému de ton amour, uni à ton abandon et à ta confiance en Moi, Je ne peux M'empêcher de déverser des grâces sur ce monde"


Julia : A ce moment, je vis que le clergé, les religieux et les laïcs qui répondaient "Amen" à l'appel de Jésus et de Sa Sainte Mère, étaient eux aussi cloués à la Croix et outrageusement insulté, méprisés, flagellés. Ils gémissaient tout en faisant connaître l'Amour du Seigneur et de Sa Sainte Mère. Mais, très vite, une lumière venant du Ciel les éclaira tous ; des anges vinrent les consoler, les rendant capables d'offrir généreusement leurs peines. Jésus prit de nouveau la parole.


Jésus : "Ma très chère fille! Comme tu peux le voir maintenant, ces âmes, qui ont été appelées et qui ont répondu "Amen". ont reçu comme toi mépris et dédain et ont été faussement accusées et persécutées par toutes sortes de critiques sans fondement. Mais si elles expérimentent des difficultés et souffrent dans ce monde, elles seront glorifiées, chanteront Alléluia et recevront bonheur, amour et paix près de Moi et de Ma Mère dans le monde à venir. En conséquence, il est urgent de ne donner aucune occasion au démon (de triompher), et il faut aider tous les enfants de ce monde à transformer leurs vies en prières afin d'être sauvés.


Enfants qui avez été appelés! Et tous les enfants de ce monde! Actuellement, la nuit est profonde ; ce qui indique que le jour va bientôt se lever. Pour que les Cieux Nouveaux et la Terre Nouvelle puissent se réaliser, Je veux que vous vous réveilliez rapidement et que vous répondiez à cet inestimable et sublime Amour que Nous avons criés au point que Nos gorges en ont saigné. Généreusement, offrez tout, même les choses les plus insignifiantes, sans les gaspiller ou les sous-estimer, et transformez vos vies en prières.


Alors, si vous vous hâtez vers Moi par Ma Mère, humblement, en petites âmes, Nous vous garderons et vous protégerons, quels que soient les désastres naturels qui pourraient survenir, et vous échapperez au feu brûlant de la Justice (Divine) et vous verrez poindre une nouvelle aurore.


Mais si vous continuez à vous éloigneur de Mon Sublime Amour et de Ma Vérité ; si en faisant mauvais usage de votre liberté, vous ne vous fiiez qu'à vous-mêmes, vous serez considérés comme l'ivraie au Jugement Dernier et jetés au feu éternel. Tout regret ne sera-t-il pas alors inutile? Donc, comme vous voyez et reconnaissez Mon Sublime précieux Sang que J'ai versé sans réserve, en ouvrant Mon Sacré-Coeur pour vous tous, faites-Moi entièrement confiance avec abandon, gratitude et amour. Et faites connaître à tous ce Sublime Amour. S'ils acceptent humblement de se repentir, ils obtiendront Mon Amour Infini et  Ma Miséricorde ; ils seront bénis d'un bonheur éternel à leur dernière heure."


Julia : A ce moment-là,  regardant avec des yeux remplis d'Amour le clergé, les religieux et les laïcs qui travaillaient pour le Seigneur et la Vierge de Naju, Jésus recommença à parler.


Jésus : "Mes prêtres qui avez répondu "Amen" à l'appel de Ma Mère qui vous aime infiniment! N'a-t-Elle pas dit que vous êtes pour Elle aussi précieux que la prunelle de Ses Yeux? Le Précieux Sang qui jaillit des Plaies de Mon Sacré-Coeur que Je vous ai montré, est un signe de Mon infinie Miséricorde, de Mon Profond Amour et de Mon Amitié pour tous les enfants de ce monde, ainsi que Ma Présence (auprès de vous). Qui pourrait imaginer ou oserait spéculer sur cet Amour brûlant, d'origine Divine, de Mon Sacré-Coeur? Mon Coeur est devenu un volcan qui brûle intensément parce que de nombreux enfants de ce monde s'accrochent à Moi et à Ma Mère comme une bouée de sauvetage, seulement lorsqu'ils sont dans la peine, et retournent à leur misérable vie dès qu'ils ont reçu les grâces qu'ils ont demandées.


En conséquence, Je  demande à vous que J'ai appelés comme Mes prêtres, de témoigner plus énergiquement de la force de l'amour et, avec Ma petite âme que J'ai choisie mais qui répète qu'elle est incapable et insignifiante, de faire connaître dans le monde entier l'Amour inestimable de Mon brûlant Sacré-Coeur... Vous les aiderez à réaliser qu'Il est le  Refuge de tous les pécheurs du monde pour la réalisation du Salut.


Si vous faites connaître l'Amour brûlant de Mon Sacré-Coeur, que les mots ne peuvent pas exprimer assez intensément, tous les enfants du monde pourront accepter les Messages d'Amour de Moi et de Ma Mère, méditer profondément sur les plaies de Mon Sacré-Coeur transpercé, et transformer leurs vies en prières. Ce serait un cadeau de grande joie pour Moi et Ma Mère, comme des tenailles d'amour pour retirer les poignards aiguisés qui continuent de blesser Mon Coeur par l'infidélité de prêtres et d'enfants qui ont été spécialement appelés (mais s'éloignent du Seigneur).


Mes chers  prêtres et enfants qui avez été appelés! Ne craignez aucune détresse qui pourrait vous atteindre tandis que vous Me faites connaître ainsi que Ma Mère. Car les âmes qui se confient à Moi et restent proches de l'Amour Infini et de la Miséricorde brûlant dans Mon Sacré-Coeur participeront à Mon Amour et seront sauvées. Hâtez-vous de Nous faire connaître en ayant toute confiance en Moi qui vous soutiendrai en tant que personnes qui n'abandonnent pas leur intégrité, même dans la détresse mais qui sont conscientes de leur dignité de personnes sauvées (par le Sacrifice de la Croix).


Réalisez l'importance d'avoir été appelés à proclamer au monde entier que c'est maintenant que se prépare le temps où seront séparés le bon grain et l'ivraie, afin que pas une seule âme parmi les enfants du monde ne soit abandonnée mais que toutes puissent se repentir, être sauvées et donner gloire à Dieu. Humblement, accomplissez Ma volonté et Celle de Ma Mère et travaillez sans relâche à sauver ce monde pitoyable qui va vers sa destruction et sa ruine. Comme vous vous approchez de Moi et de Ma Mère en petites âmes, comme des  enfants et en Nous faisant connaître, vous serez bénis d'un bonheur éternel devant Mon Trône, dans Mon Royaume, au dernier jour."