1985

1986

1987

1988

1989

1990

1991

1992

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2005

2006

2007

2008

2010

2011

2014

2015

2016

3 avril 1999 - Moi qui suis l'Origine et la Fin de tout, et qui détiens les clés de la mort, de l'enfer et                         des cieux.

8 mai 1999 - Même si vous êtes maltraités, comme des moutons conduits à l'abattoir, tandis que                         vous vous efforcez de Me suivre.

8 décembre 1999 - Chaque fois que vous viendrez ici en Nous recherchant, Ma Mère et Moi, en                                  Nous appelant instamment de tout votre coeur.

 21 décembre 1999 - Qui va payer pour le sang d'Abel?



 
Message du 3 avril 1999

LE SAMEDI SAINT

Julia : Veillée Pascale du 3 avril 1999, au cours de la messe, vers 10h du soir.

J'avais quitté la campagne où je me soignais à cause des souffrances très douloureuses que j'endurais depuis longtemps. Je me dirigeai vers Naju pour participer à la Veillée Pascale qui commença à 9h du soir.

Tout à coup, je fus assaillie d'une grande douleur, à tel point que je craignis de ne pas pouvoir participer à la messe de 9 heures.

On m'aida et je pus assister à la messe de 8h à l'église de Young-San p'o, située sur la route qui conduit à Naju.

Alors que je méditais, au cours de la communion que j'avais reçue, j'entendis une voix tendre, douce et à la fois sévère. C'était celle de Jésus, elle provenait du Ciel.

Jésus : "Ma chère petite âme... En cette nuit qui célèbre le passage de Ma Passion à Ma Résurrection, combien sont-ils ceux de Mes enfants qui participent avec Moi à Ma Résurrection?

Mon Coeur éprouve tant de tristesse car ceux de Mes enfants qui participent à Ma Résurrection en se repentant sincèrement et en disant comme les pécheurs : "c'est Ma faute", ne dépassent pas le plus petit nombre et, en outre, ils sont trop nombreux ceux de Mes enfants qui, même en chantant avec les lèvres ont l'esprit embrouillé de pensées inutiles, rêvent de "palais" somptueux, etc. (c.-à.-d. de grands projets). et tout ce qu'ils voient heurte, blesse leur coeur, leur offrant un spectacle affligeant.

Petites âmes qui travaillez pour Moi avec Ma Mère Marie! Ne craignez rien, n'hésitez pas mais, en hâte, levez-vous et criez fort. Moi qui suis l'Origine et la Fin de tout, et qui détiens les clés de la mort, de l'enfer et des cieux, Je finirai le travail que J'ai commencé.

Même si vous êtes incompris du monde et éprouvez la détresse et la persécution, vous êtes riches car vous venez à Moi en suivant Ma Mère; car Mes enfants qui, avec une entière confiance, accourent vers Moi en écoutant Ma Mère qui les guide par des chemins raccourcis, remporteront la victoire sur le démon ; ils porteront les fruits de l'arbre de la vie éternelle dans le Paradis Céleste, là où il n'y a ni peine, ni tristess, mais seulement l'amour.

Mes chers enfants! Mes enfants infiniment aimés! Hâtez-vous de vous lever, restez éveillés et priez. Sous peu, Je viendrai avec Ma Mère vers chacun de vous. J'apporterai les récompenses et le feu pour rétribuer chacun selon ses oeuvres. Alors, réveillez-vous vite de votre sommeil et venez à Moi par Ma Mère.

Le lieu qui sera réparti à ceux qui pratiquent l'injustice et aux lâches qui repoussent Dieu le Père, blasphèment contre l'Esprit Saint, mettent des obstacles à tout ce que Ma Mère et Moi faisons, en médisant en voyant la paille qui est dans l'oeil des autres sans voir la poutre qui est dans le leur, est une mer de feu et de soufre brûlant.

Moi qui désire sauver le monde entier par la victoire de Mon Amour Miséricordieux, Je les aime aussi, Je leur accorde Mon Amour et Je verse sur eux une pluie rafraîchisssante. Et vous, offrez toutes vos peines et priez, priez, afin qu'ils puissent aussi remporter la victoire sur le démon qui veut les voir se précipiter sur le chemin de la perdition. Leur victoire leur permettra de manger les fruits de l'arbre de la vie Éternelle. Je vous bénis tous et eux aussi. Au revoir!"

Julia : Tandis que j'écrivais le Message, le démon m'attaqua violemment. Il renversa le bureau et jeta au loin mes lunettes. Il me jeta à terre, me causant ainsi un gonflement à la main droite et une grande douleur au cou. Il laissa 7 taches noires sur le sol.
 


Message du 8 mai 1999

FÊTE DES PARENTS EN CORÉE

vers 10. 30h

Tandis que je méditais sur le message que la Vierge nous avait donné le jour de la fête des Parents en 1990, je ne pus rester dans ma chambre et me rendis à l'oratoire auprès de la Statue de la Vierge qui avait pleuré ce jour-là. Je m'assis au fond de l'oratoire, dans un coin et pleurai tout en priant mon chapelet.

Durant ma méditation après avoir récité mon rosaire, je vis Jésus, plein de douceur et la Vierge qui était très belle. Jésus et la Vierge portaient des couronnes royales étincelantes.

Jésus était vêtu d'un manteau rouge et tenait la main de Sa Mère. La Vierge était vêtue d'une robe blanche et d'un manteau bleu. Elle tenait un chapelet blanc dans sa main droite et un scapulaire brun dans la main gauche. Des anges formaient autour d'Eux comme une garde. Il y avait aussi de très belles fleurs dont je ne connaissais pas les noms.

Il y avait beaucoup d'enfants bruyants qui hésitaient parce que la route menant à Jésus et à Marie était étroite, accidentée et difficile. Ils s'engagèrent alors sur une route large et luxueusement décorée qui se trouvait à côté de la route étroite. La Vierge observait avec anxiété et les appelait, leur faisant signe avec ses mains.

Ceux qui, en reconnaissant la voix de la Vierge, empruntèrent la route étroite n'étaient pas nombreux. La Vierge pleurait et dit d'une voix triste et angoissée:

La Vierge : " Ma fill! Tous Mes chers enfants dans le monde!
Le monde atteint un haut niveau de civilisation matérialiste, mais il décline sur le plan spirituel et s'enfonce dans les ténèbres. Même les enfants choisis par Moi se préoccupent d'inutiles problèmes temporels, et bâtissent leurs maisons sur le sable, suivant l'esprit du monde. Comme le démon doit en être heureux!

Pour achever sa victoire, Satan, Mon ennemi, séduit de nombreux enfants, et même le clergé en l’amenant à des compromis avec l'égoïsme et la laïcisation et de ferment leurs cœurs. Ils deviennent alors sourds et aveugles et s’écartent de l’enseignement orthodoxe traditionnelle de l’Église et Ils sont ébranlés dans cette marée d’apostasie comme une embarcation ayant perdu sa direction.

Je parle et parle encore mais ils ne comprennent pas et Je donne et donne encore des signes mais ils ne les reconnaissent pas. Beaucoup de Mes enfants ne sont bons qu'à calomnier les autres, comme si on plaçait cette Mère Céleste, qui est la Médiatrice des grâces et la CoRédemptrice, à la tête des hérétiques. J'en ai Coeur si triste que Je ne puis contrôler Mes larmes.

Mes enfants bien-aimés! Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite qui vous conduira au salut. Quelle utilité y aura-t-il de battre sa coulpe et de pleurer amèrement pour celui qui sera jeté en enfer, faute de s'être repenti à temps, avant la fin de votre temps, qui n'est plus très lointaine?

Venez vite. Venez vite et vivez les Messages d'Amour que Jésus, Mon Fils, et Moi, Nous vous donnons. Il n'est pas trop tard. Ouvrez largement vos coeurs, devenez Mes petits enfants sages qui gardent les Paroles que Je leur crie en pleurant jusqu'à des larmes de Sang, et qui bâtissent leurs demeures sur le roc. Alors, vous viendrez dans le Paradis Céleste où, avec Mon Fils Jésus, Je vous invite.

Même si vous êtes maltraités, comme des moutons conduits à l'abattoir, tandis que vous vous efforcez de Me suivre, ne craignez rien mais suivez-Moi car les Cieux sont pour vous. Alors, vos âmes deviendront riches des grâces du Seigneur et l'Alliance Divine se réalisera pour vous lorsque vous entrerez en possession de l'arbre de la vie Éternelle. Au revoir!"
 

 
Message du 8 décembre 1999

FÊTE DE L'IMMACULÉE CONCEPTION

Julia : Je me rendis en pèlerinage à la montagne de notre Mère Bénie. Je fis le Chemin de Croix en réparation pour les insultes proférées envers Jésus et les offenses envers notre Mère du ciel. Après quoi, alors que je buvais de l'eau de la source que la Vierge nous avait donnée, plusieurs pèlerins arrivèrent.

Tandis que tenant en main un gobelet d'eau, je priais : "Que le Précieux Sang de Jésus, que le Précieux Sang de Jésus guérisse nos âmes et nos corps ; Amen", je ressentis une profonde tristesse en mon coeur. À ce moment, Je vis Jésus nous bénissant d'en-haut et j'entendis sa Voix aimante".

Jésus : "Oui, Je vais vous bénir personnellement. Je Me suis déjà donné totalement pour vous, versant Mon Sang pour vos âmes souillées de péchés. Que ne pourrais-Je pas donner pour vous qui Me recherchez? Moi qui vous ai créés dans le sein de vos mères, Je vais vivifier vos âmes et vos corps devenus arides. N'ayez donc pas peur, mais rassemblez-vous tous ici, buvez cette eau et lavez-vous avec elle.

Dans votre foi, tendez vers la bonté et l'amour les plus grands et conduisez beaucoup d'âmes vers l'Arche de Salut de Marie, en vous assurant qu'elles ne la quitteront pas. Priez avec plus de Marie, en vous assurant qu'elles ne la quitteront pas. Priez avec plus de ferveur et venez à Moi par Ma Mère. Chaque fois que vous viendrez ici en Nous recherchant, Ma Mère et Moi, en Nous appelant instamment de tout votre coeur, Je vous accorderai la Lumière du Mon Sacré-Coeur enflammé et de Ma Miséricorde. Ma Mère vous accorderai la Lumière du Son Sacré-Coeur et l'eau de Sa Miséricorde. Et Je vous laisserai boire (du lait) à satiété. Ainsi, votre soif sera apaisée et vous serez comblés de grâces, vous jouirez de paix, d'amour, de joie.

Aujourd'hui, avec Ma Mère, qui fut conçue sans le péché originel pour le salut du monde, Je vous accorde Mes bénédictions célestes".

Julia : Quand Jésus eut fini de parler, Il était à peine visible; cependant Je vis clairement ses Mains irradiant de la lumière vers le sol. De même, la Vierge était à peine visible alors que Ses Mains, très visibles, paraissaient grandes et nous bénissaient. Il me semblait qu'Elle tentait de nous protéger.
 

 
Message du 21 décembre 1999

Julia : J'étais si impatiente de voir la Vierge qui avait pleuré que j'allai à l'oratoire vers 1.30h de la nuit. Il y avait longtemps que je n'y avais plus été. Je La saluai et je me mis à prier et chanter des hymnes. Après avoir allumé une bougie, j'entendis la voix de la Vierge; Elle parlait tristement et pleurait.

La Vierge : "Ma fille bien-aimée! Qui va payer pour le sang d'Abel? Le feu de Mon Coeur flamboie comme un volcan en activité, car la plupart des pasteurs, appelés guides, au lieu de guider vers le Ciel les nombreux agneaux qui essaient d'atteindre la porte du Ciel pour y entrer, les retiennent et les en empêchent.

Ces personnes mauvaises qui ressemblent à des bêtes à visage humain parce qu'elles se détournent de la Justice de Dieu, rejettent la Croix de Jésus et ne Me suivent pas, s'épanouissent sans fleurs et croissent comme des mauvaises herbes, Elles sont devenues comme d'affreuses tombes. Si elles terminent leur vie sans repentance, la réponse de Dieu sera sévère et elles seront jetées dans ce feu qui ne s'éteindra jamais.

Tous les enfants du monde! Un lendemain heureux ne peut être assuré. Mais du moins vous qui êtes supposés Me connaître, vous devez rester éveillés et vous devez prier afin d'échapper au désastre des flammes de la Justice (Divine). J'ai dit et répété que, quand les prières des petites âmes s'élèveront haut dans les cieux, vous échapperez aux flammes de la Justice de Dieu. Mais même Mes enfants qui ont été appelés, ne restent pas éveillés, et Je suis submergée dechagrin.

Vous, au moins, qui êtes supposés Me connaître, vous devez devenir au plus vite des petites âmes, vous souvenant des Paroles du Seigneur : "Je détruirai la sagesse des sages et l'intelligence des intelligents" et arriver ainsi à sa Gloire par le Mystère Pascal, c'est-à-dire le Salut par Sa Croix, Sa Mort et Sa Résurrection. Je tiendrai vos mains et vous conduirai au Ciel, pendant que vous souffrez en Me suivant, ignorant les détresses, les dépouillements ou les désastres naturels. Vous jouirez du bonheur éternel.

Faites constamment l'efforts d'une vie consacrée aux sacrifices et à la réparation. Au revoir!"

Julia : Quand la Vierge eut fini de parler, ses larmes tombèrent sur la vitre de la petite boîte qui a été disposée par terre pour protéger la place où une Hostie vint miraculeusement se poser le 27 août 1997.