1985

1986

1987

1988

1989

1990

1991

1992

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2005

2006

2007

2008

2010

2011

2014

2015

2016

1er janvier 1997 - Ton âme devienne plus petite encore, comme l'Enfant-Jésus, recommencez                                à nouveau.

18 janvier 1997 - Cultivez avec soin les semences que Dieu a déposées en vous afin que la moisson                               soit cent fois plus abondante.

23 janvier 1997 - Si vous gaspillez ni les petites ni les grandes peins mais les offrez généreusement.

30 mars 1997 - Chaque fois que tu ouvriras ton coeur, que tu resteras éveillée et que tu prieras,
                             tes larmes et tes soupirs se changeront en joie.

1er avril 1997 - Si tu achèves l'unité, Je te soutiendrai constamment et énergiquement afin que tu                             ne  perdes jamais ton intégrité, ta loyauté, ta foi, même dans l'adversité.

 25 Mai 1997 - Je ne peux prier avec vous, quand vous priez pour des intentions égoïstes.  

12 juin 1997 - Apaisez Ma soif en exauçant Ma demande pressante et anxieuse.

30 Juin 1997 (1) - Même s'ils (prêtres) peuvent maintenant paraître faibles.

30 Juin 1997 (2) - Confiez-moi entièrement sans armer la curiosité.


13 Juillet 1997 - Les signes que je vous donne en Corée sont ceux pour l'Eglise du monde entier.

15 août 1997  - Hâtez-vous de préparer Ma maison où les prêtres pourront célébrer la Messe.

 27 août 1997 - Cachant toute sa Puissance, sa Dignité, sa Divinité et son Humanité.

 28 août 1997 - N'oubliez pas que Je suis toujours avec vous.

 24 novembre 1997 - Même si violentes vagues menacent de vous balayer.


 

Message du 1er janvier 1997


FÊTE DE SAINTE MARIE, MÈRE DE DIEU


Julia : "J'endurais une affreuse douleur depuis hier soir quand, vers 8h du matin, je fus appelée par la Vierge. Je me levai à grand-peine et, avec l'aide d'une personne, je me rendis auprès de sa Statue qui a versé tant de larmes.


J'ai prié en offrant une bougie à l'intention du Saint-Père, du Pro-Nonce, des Èvêques, de mon Directeur Spirituel, de M. le Curé, de tous les prêtres et religieux. Je ne sais combien de temps s'écoula.


Tout à coup, je vis une grande clarté devant moi et en regardant avec attention, je constatai que la Statue de la Vierge avait disparu. Et je vis apparaître la Vierge Elle-même habillée d'une robe blanche et d'un manteau bleu ; Elle avait sur la tête une couronne d'or. Dans son bras gauche, Elle portait l'Enfant-Jésus sans vêtements. et dans sa main droite, elle avait un chapelet couleur ivoire.


Sa beauté était vraiment indescriptible. Je La regardais avec ravissement lorsqu'Elle se mit à me parler de sa belle voix tendre et aimable.


La Vierge : "O Ma fille, Ma fille bien-aimée! En ce début d'année, regarde l'Enfant-Jésus, votre Sauveur. Offre bien les souffrances qui te sont données et deviens une enfant pure.


Les souffrances que tu subis sont permises parce que les sacrifices des petites âmes sont nécessaires pour sauver le monde en danger, plongé dans une grave corruption. En ce premier jour de l'an, aie une confiance entière en Mon Amour de Mère de Dieu afin que les troupeaux dispersés reviennent au Seigneur. Et que ton âme devienne plus petite encore, comme l'Enfant-Jésus, recommencez à nouveau.


Même Mes enfants les plus proches, qui prétendent prêcher le Seigneur, se divertissent dans les banquets de fin d'année, mangent, boivent, dansent, se liguant trop souvent avec les démons. Et c'est bien triste.


Reçois donc avec reconnaissance les souffrances qui te sont données pour les sauver. Si tu offres le dernier jour de l'année qui se termine et le premier jour de la nouvelle année en union avec l'Amour de Mon Sacré-Coeur, si tu offres tes souffrances avec joie et amour, les troupeaux égarés rentreront au bercail.


O vous tous, Mes enfants bien-aimés! Je souhaite vivement, aujourd'hui encore, que ceux de Mes enfants qui se sont éloignés de l'Amour du Seigneur et du Mien et sont devenus esclaves du péché, reviennet à Dieu. Je les attends, les bras ouverts.


Le démon installe ses pièges parce que la plupart de Mes enfants sont plongés dans un profond sommeil. Beaucoup d'âmes succombent aux tentations et se précipitent sur le chemin de la perdition.


C'est pourquoi le courroux de Dieu est à son comble et le jour est proche où le monde pleurera et se lamentera. Réveillez-vous vite et priez.


Lorsque Mes enfants suivront avec attention l'Appel que je lance avec des larmes, il poussera de nouveaux germes, même sur un sol brûlé.


Je ne comprends pas pourquoi ils gardent leur coeur fermé.


Julia : "La Vierge fit un courte pause, puis Elle reprit."


La Vierge : "L'égoïsme arbitraire et les flammes flamboyantes de la haine s'efforcent de consumer jusqu'aux bonnes oeuvres des personnes vertueuses, et le mal se propage de plus en plus comme un cancer terrible. Il faut donc que vous veilliez et que vous priiez.


Moi, votre Mère du Ciel, qui vous aime et vous console, Je vais vous apprendre, à vous Mes bébés charmants, un projet de salut merveilleux :


Je désire que vous vous jetiez tous dans Mon Sein d'Amour plus vaste que l'univers, en union avec le Pape qui est le premier fils de l'Église que J'aime.


À vous tous Mes enfants, qui êtes venus ici pour M'encourager, Je vais donner spirituellement le sein que J'ai donné à l'Enfant-Jésus dans l'étable de Bethléem, et Je vous ferai vous réfugier sous Mon manteau pour jouir de la paix. Au revoir"


Julia : Dès que la Vierge eut fini de parler, la lumière disparut et je ne vis plus ni la Vierge ni l'Enfant-Jésus. Mais Mon corps qui me faisait si mal s'est trouvé tout à fait guéri.


O Seigneur, à vous soient la gloire et les louanges. Amen.


 

Message du 18 janvier 1997


Julia : Lors d'une conférence mariale qui eut lieu dans une église de Saipan, j'eus l'occasion de faire connaître les Messages de la Vierge de Naju. Il y eut ensuite une messe, concélébrée par l'Évêque de Saipan et quelques autres prêtres. Après avoir reçu la sainte communion, pendant Ma méditation, j'entrai en extase et j'eus une vision.


Je vis plusieurs tas de fils d'acier retenus entre eux par des cadenas, Et je vis des anges qui descendaient et, avec des clés, ouvraient certains cadenas tandis que d'autres restaient fermés. Les cadenas qui furent ouverts symbolisent les personnes qui se repentent de leurs péchés, tandis que les cadenas qui restèrent fermés symbolisent celles qui n'ouvrent pas leur coeur (au repentir).


À ce moment, j'entendis la belle voix, si aimable et si douce, de la Vierge.


La Vierge : "Mes enfants bien-aimés! Merci d'avoir accepté Mon invitation. Maintenant, ouvrez largement vos coeurs et entrez vite dans le refuge de Mon Coeur Immaculé qui a été préparé pour vous, un refuge où vous pourrez vous reposer confortablement.


Courageusement, et adhérant à l'héritage de la Foi qui vous a été confié, unissez-vous plus humblement au Saint-Père, suivant les Messages de Mon Amour brûlant.


Si les Cardinaux, les évêques et les prêtres, choisis par Dieu Lui-même, font plus attention aux pauvres âmes qui marchent vers l'enfer, s'ils prennent soin des troupeaux de brebis pour les relever et les ramener sur le chemin de Ciel, ils se tourneront vers Dieu et seront sauvés par le Pain Eucharistique mais combien parmi le Clergé M'acceptent vraiment?


Ici cependant, l'Évêque M'a acceptée, en ce temps où même le Sacrement de la Confession est oublié. Il a aidé beaucoup d'âmes en les invitant à ce banquet, avec Moi qui suis la Reine du Ciel et votre Mère Céleste. Ces âmes peuvent ainsi se repentir (de leurs péchés) et entrer dans l'Arche de Salut que J'ai préparée. Je l'aiderai afin qu'il reçoive la couronne de lauriers célestes.


Puisque Je serai toujours près de vous et que Je vous aiderai en tant que votre Mère qui se soucie en détail de chaque minute (de vos vies), ouvrez vos coeurs bien largement et remportez la victoire sur le démon.


Vous ne réalisez pas combien grandes sont vos responsabilités car un grave danger d'hérésie menace actuellement votre temps.


Cultivez avec soin les semences que Dieu a déposées en vous afin que la moisson soit cent fois plus abondante.


Vous rencontrerez beaucoup d'obsatacles et de difficultés personnelles en Me suivant mais, si vous croyez sincèrement aux Messages d'Amour brûlant du Coeur sacré de Jésus et les suivez, vous obtiendrez sûrement le bonheur du Ciel.


Aujourd'hui, avec le Seigneur qui S'est offert sans réserve pour vous, Je vous bénis tous et Je vous accorde encouragement, consolation et amour."

 

 
Message du 23 janvier 1997

 Julia : Tandis que je priais dans la Salle de la Vierge avec des délégués d'une chaîne de télévision japonaise et avec plusieurs pèlerins américains et coréens, une forte lumière brilla sur nous, provenant des sept plaies de Jésus attaché à la Croix (au-dessus de la Statue). À ce moment, j'entendis la belle, douce et aimable voix de la Vierge. Je ne La voyais pas mais je vis une couronne royale, quelque peu embrumée et enveloppée de lumière.

La Vierge : "Mes enfants bien-aimés!
Ne refusez pas la croix qui vous a été donnée et ne vous en plaignez pas. Vous éprouverez des peines dans cette vie terrestre mais, si vous gaspillez ni les petites ni les grandes peins mais les offrez généreusement et Me suivez, vous recevrez une couronne royale dans l'autre vie, grâce aux souffrances présentes.

Alors, dépêchez-vous d'ouvrir largement la porte de votre coeur et accourez vers Moi qui suis votre Mère Céleste. Je vous préparerai un refuge où vous pourrez vous reposer confortablement."

Julia : Avant même que la Vierge n'ait fini de parler, une dame de Washington D.C. se mit à pleurer à chaudes larmes. Elle affirma qu'elle s'était sentie guérie (de sa maladie de coeur) lorsque la lumière provenant de la Croix arriva sur elle ; elle se repentait à ce moment-là de ses péchés et elle reçut la grâce de sa guérison.

Seigneur, Gloire et louange à Toi!
 


 
Message du 30 mars 1997

 FÊTE DE PÂQUES

Julia : Je priais en pleurant devant la Statue de la Vierge, pensant aux souffrances que Jésus et notre Mère Bénie avaient endurées à cause de mes défauts. Un peu de temps s'écoula. Puis, une lumière descendit de la Croix placée au-dessus de la Statue de la Vierge.

Comme par le passé, cette forte lumière provenait des sept plaies de Jésus. Au moment où elle m'atteignit, je sentis sept douleurs aiguës pénétrer en moi. Pendant que je participais aux souffrances de Jésus, j'entendis Sa Voix aimante.

Jésus : "Ma petite âme! Ne t'ai-Je déjà pas dit que Je t'aimais, même quand vous commettez des erreurs en utilisant mal ta volonté libre?

Il y a deux mille ans, Je bus la Coupe de Ma Passion et fus crucifié. Les enfants de ce monde, tels des vents violents et des vagues en furie, Me maltraitaient Me profanaient, M'injuriaient. Cependant, la mort ne M'a pas anéanti, mais Je suis ressuscité, et Je vous ai promis à tous une nouvelle vie. Donc, n'aie pas peur et approche-toi de Moi.

Pendant des heures, entre Mon Passage de la Mort à Ma Résurrection, tu n'as pas dormi mais tu as prié avec sincérité, en pleurant et Me cherchant comme une pécheresse. Rappelle-toi que Je suis venu en ce monde pour appeler, non les justes mais les pécheurs, et que Je t'aime beaucoup aimé Marie-Madeleine qui se reconnaissait pécheresse.

Chaque fois que tu ouvriras ton coeur, que tu resteras éveillée et que tu prieras, tes larmes et tes soupirs se changeront en joie."

Julia : Quand Jésus eut fini de parler, la lumière disparut. Mes yeux, qui étaient gonflés, rouges et douloureux tant j'avais pleuré pendant ma prière, retrouvèrent leur aspect normal et mon regard redevint clair.
 

   
Message du 1er avril 1997

Julia : Je me rendis en visite, avec le Père Raymond Spies et quelques autres personnes, à la Nonciature Apostolique de Séoul, et j'assistai à la messe célébrée par le Pro-Nonce.

Pendant ma méditation après avoir reçu la sainte communion, je vis une forte lumière venir d'en haut et, dans cette lumière, je vis Jésus. Il portait un manteau couleur ivoire et je vis aussi la Vierge à la droite de Jésus, vêtue d'un manteau bleu et tenant en main un chapelet. Des anges les entouraient, comme des gardiens.

À ce moment, j'entendis la voix aimante et si belle de notre Divine Mère.

La Vierge : "Mes enfants bien-aimés! Ne soyez pas tristes ou découragés par toutes les difficultés qui tombent sur vous. L'ordre est déjà en train de s'écrouler dans ce monde qui se couvre de boue par ses partiques mauvaises et dégradantes et, dans le chaos qui en résulte, le monde du Mystère se détruit.

Cependant je suis très réconfortée par vous qui, ayant reçu les grâces sans nombre que Dieu accorde à tous Ses enfants et qui êtes devenus de petites âmes, tentez de M'aider, comprenant l'honneur d'être à Mon service, Moi qui suis votre Mère Céleste et qui essaie de sauver le monde.

Avec espérance, courage et une plus grande humilité, approchez-vous de votre Seigneur qui souhaite sauver le monde. Puisque J'ai permis votre rencontre, vous devez achever votre unité par des liens d'amour même quand vous serez éloignés les uns des autres. Pour le triomphe de Mon Coeur Immaculé brûlant d'Amour, ces liens ne peuvent pas se briser. Dépêchez-vous d'aller de l'avant par de vigoureux efforts.

Mon fils bien-aimé que Je peux regarder sans éprouver de peine, le démon de la division va employer différentes méthodes pour t'affliger, toi qui es un fils aimé de Dieu, un fils que J'aime et en qui J'ai confiance. Mais offre tes peines avec grâce.

J'enverrai des anges pour veiller sur toi, ainsi tu ne tomberas pas et Moi, ta Mère du Ciel, Je serai toujours avec toi. Si tu obéis au Pape, le premier fils de l'Église, et si tu achèves l'unité dans Mon Amour, Je te soutiendrai constamment et énergiquement afin que tu ne perdes jamais ton intégrité, ta loyauté, ta foi, même dans l'adversité.

N'ai-Je déjà pas dit que, si vous croyez aux paroles de votre Mère et Me suivez en réponse aux Messages d'Amour que Je vous donne, de nouveau bourgeons vont apparaître, même sur ce sol brûlé, que Mon Amour brûlera sur les ruines et, qu'au lieu d'une coupe de la colère de Dieu, c'est une coupe de bénédictions qui vous sera accordée?

Je vous ai aussi dit que, lorsque vous vous renoncez et répandez l'Amour brûlant de Mon Coeur Immaculé sur tous les enfants de ce monde, vous éprouverez des peines mais, si vous réalisez l'unité et Me suivez ensemble, ce que vous aurez perdu en ce monde se changera en joie éternelle en Me gagnant et vous jouirez de Ma présence.

Mes enfants bien-aimés! Comme J'ai été choisie pour être l'Aide du Seigneur, vous tous avez été choisis pour être Mes aides. Dès lors, le Ciel vous appartient vraiment.

Maintenant, Mes enfants bien-aimés! ayez foi dans les paroles que Je vous ai données et hâtez-vous d'entrer dans le refuge que J'ai préparé pour votre repos. Recevez aussi l'infinie bénédiction du Seigneur qui S'est donné totalement pour votre salut. Au revoir"

Julia : Quand la Vierge eut fini de parler, Jésus, plein de dignité mais aussi de tendresse, leva les Mains et nous bénit.
 

 

Message du 25 Mai 1997 (fête de la Sainte Trinité)


Julia Kim de Naju, Corée a visité Hong Kong et Macao du 23 Mai au 29 Mai 1997, rendant témoignages aux signes et messages de Notre-Dame. Le dimanche 25 Mai, Julia et ses compagnons assistaient à la masse dans la chapelle. Pendant la lecture d'Evangile, Julia a eu une apparition de la Vierge derrière l'autel, entre le crucifix et sa statue et a reçu son message.


Le P. Francis Su de Malaisie (milieu), le P. Francis Elsinger de Hong Kong (gauche),
et le P. Lam de Guam concélébrant la messe dans la Chapelle pour l'handicapé à Hong Kong.

 

Julia : Au cours de la messe au centre pastoral de soin de Hong Kong pour l'handicapé, la Vierge m'apparut comme Mère de la miséricorde, entourée d'une auréole, portant un manteau bleu, tenant un scapulaire à la main gauche et un chapelet blanc (couleur ivoire) à la main droite. Elle tendait les bras vers nous qui assistaient à la messe, et a joint les mains pour prier. Ceci s'est produit pendant la lecture d'Evangile selon saint Matthieu (28:16-20) sur notre Seigneur, juste avant l'ascension, confiant la mission à Ses disciples pour transmettre ses enseignements des derniers temps du monde. La Vierge se mit à parler avec gentillesse et son beau sourire exprimait la tendresse.

LA VERGE : "Mes enfants bien aimés! Rappelez-vous que je suis toujours avec vous partout  dans le monde entier. Consolez surtout l'handicapé en leur faisant savoir que je les aime beaucoup. Les démons ont déployés tous leurs efforts acharnés et employé tous les moyens pour vous remporter la victoire. Mais rappelez-vous que je  garde et protège ceux qui me suivent et qui s'appuient totalement sur moi avec la foi et la confiance.

Je veux aussi que vous mettiez mes messages de l'amour, en pratique. Si vous acceptez bien mes paroles et les pratiquez dans l'unité, mes messages de l'amour  seront transmis aussi en Chine, ils (= le peuple en Chine) accueilleront le Seigneur, et leurs âmes changeront. Pour cette raison, pour la conversion des pécheurs et pour la paix du monde, priez et faites sans cesse des actes de pénitence et des sacrifices.

Chaque fois que vous priez, Moi, votre Mère Céleste prie avec vous. Néanmoins, je ne peux prier avec vous, quand vous priez pour des intentions égoïstes.

Mes enfants aimés! Rappelez-vous que la porte de mon Arche de Salut, plus grande que l'univers, reste toujours ouverte et que je souhaite que tous les enfants du monde viennent à bord de l'Arche. Aidez-moi pour que non seulement vous mais aussi des pécheurs (d'autres) puissiez vous repentir et obtenir le Royaume des Cieux. Si vous tous suivez et pratiquez mes messages de l'amour, vous apaiserez la juste colère du Père et Le consolerez. A vous tous, je donne ma bénédiction dans  l'Amour du Seigneur. An-nyoung (= Au revoir)."

Pendant que la Vierge parlait, une lumière puissante rayonnait d'en haut et brillait sur tout le monde disant la messe.

 


Message du 12 juin 1997

Julia : Mgr Paul Chang Yeol Kim, ordinaire du diocèse de Cheju, le P. Antoine Jung Yong Kim, un prêtre âgé de l'Archidiocèse de Kwangju, en visite à la Maison de la Vierge à Naju, M. Lubino et moi-même, nous causions devant la Statue de la Vierge qui a versé des larmes.

Mgr Kim nous dit que les Hosties changées en Chair et en Sang et les Hosties descendues du Ciel, auraient dû être conservées. Il manifestait son désappointement devant l'indifférence de l'Église.

Lorsqu'il a dit : "si un nouveau miracle eucharistique survenait, il faudrait conserver l'Hostie", le Crucifix commença à répandre de la lumière. Mgr Kim nous dit alors : "Prions ensemble". À ce moment, je vis descendre quelque chose de blanc, mais si rapidement que j'essayai en vain de l'attraper et qui tomba devant la Statue de la Vierge avec un grand bruit.

Mgr Kim, le Père et nous tous qui avions entendu ce bruit, nous nous sommes approchés de la Statue de la Vierge. Au cri de Lubino : "oh, Eucharistie! Eucharistie! " Mgr Kim regarda la Sainte Hostie et s'agenouilla immédiatement en disant : "O Jésus qui est vivant!"

Je me suis aussi agenouillée, sans pouvoir retenir mes larmes et j'ai remercié le Seigneur d'avoir donné un signe à Monseigneur qui venait de dire en s'inquiétant de l'Église : "si un nouveau Miracle Eucharistique survenait, il faudrait conserver l'Hostie". Je continuai à pleurer en pensant aussi aux personnes qui aiment la Vierge et qui avaient pleuré de chagrin lorsque les sept Hosties données le 30 juin 1995 ne purent être conservées. C'est à ce moment-là que j'ai entendu la belle voix douce et tendre de la Vierge  


 

La Vierge : "O Ma fille bine-aimée! Aujourd'hui est vraiment un jour joyeux. Cet évêque qui est venu Me voir en répondant "Amen" à Mon Appel, comprit Mon inquiétude et Me consola.

Volià pourquoi, par un amour spécial, Dieu lui a accordé un signe d'amour en lui envoyant personnellement l'Eucharistie, Présence substantielle de Jésus-Christ.

Dieu promit une descendance à Abraham, non parce qu'il avait bien observé la Loi, mais parce que, voyant sa foi, Dieu l'a reconnu comme un homme juste et Il a même accordé Ses grâces aux héritiers d'Abraham. Pareillement, Il accordera les mêmes grâces à toutes les âmes qui croiront dans le Signe qu'Il vous donne aujourd'hui, et qui le suivront.

O Évêque bien-aimé! Mon fis bien-aimé que Je chéris comme la prunelle de Mes yeux! Faites connaître très vite, faites connaître à tout le monde le Mystère de l'Eucharistie où le Seigneur réside réellement, et l'Amour brûlant de Mon Coeur Immaculé et aidez ainsi la petite âme que J'ai choisie.

Quand vous Me suivez, vous souvenant qu'en l'aidant, c'est Moi que vous aidez, j'imprimerai en vous un sceau de flammes de l'Amour sublime et puissant de Mon Coeur brûlant et Immaculé. Ne détournez donc pas vos regards de Moi, votre Mère Céleste, et n'hésitez pas à cause des désirs charnels d'un corps corruptible ou par respect humain.

L'hypocrisie, l'esprit critique et le défaut qui consiste à "voir la paille dans l'oeil de son prochain sans remarquer la poutre dans son propre oeil", ces défauts sont, au sein de l'Église, le propre de "théoriciens", pas de prêtres. parce que, bien que les théories soient nécessaires, il ne faut pas se hâter de juger avec impatience l'amour d'une âme qui est immergée dans l'amour.

Beaucoup de prêtres savent et disent que s'adonner au monde et à la chair conduit à la perdition et que s'attacher aux choses spirituelles conduit au bonheur éternel, mais ils ne pratiquent pas cette réalité. C'est pourquoi J'ai appelé, d'une manière spéciale, l'Évêque, qui Me suit pour lui transmettre l'Amour brûlant de Mon Coeur Immaculé.

Devenez plus petits. Je vous invite au Ciel où seules les petites âmes peuvent entrer. Comme la porte du ciel est étroite et que les grandes âmes ne peuvent pas y entrer, vous devez devenir des âmes de plus en plus petites et M'amener beaucoup d'âmes qui pourront ainsi être nourries de Mon lait spirituel et devenir aussi de petites âmes.

Mes petits enfants appelés à devenir des petites âmes! Le monde saturé de péchés a atteint un degré de coruption si grande que la coupe du courroux de Dieu déborde. Dépêchez-vous en vous rappelant que Dieu retarde le temps de Son jugement à cause des petites âmes, bien que peu nombreuses. Si leur nombre augmente, la voix du courroux de Dieu et son souffle irrité se changeront en bénédiction et ce monde deviendra le Royaume de Dieu.

L'heure actuelle est vraiment un temps de purification; hâtez-vous de prendre Ma main et restez dans l'Amour du Sacré-Coeur de Jésus et de Mon Coeur Immaculé. Offrez-vous sans réserve et répandez l'Amour du Seigneur, selon le souhait de votre Mère qui est Corédemptrice afin de sauver ce monde gravement corrompu, pollué et dégradé. Alors, même les âmes qui se précipitent actuellement sur le chemin de l'enfer pourront revenir au sein de l'Église, grâce à vous qui vous considérez comme des gens sans qualité.

O Mes petites âmes bien-aimées! Mon Fils Jésus a sauvé d'innombrables âmes par Ses sacrifices terribles et cruels ; mais un grand nombre de Mes enfants continuent de L'offenser et ne répondent pas à Son Amour, sublime dans ses sacrifices. Malgré tout, le Sacré-Coeur de Jésus brûlant d'Amour et Mon Coeur Immaculé, grands ouverts, attendent le retour de tous nos enfants et Nous espérons que ce monde obstiné et pervers se repentira rapidement et qu'ainsi se réalisera le Royaume du Seigneur.

O Mes âmes bien-aimées qui avez répondu à Mes appels angoissés! J'ai dit : "Les âmes qui prêchent l'Evangile et le mettent en pratique à la suite du Seigneur en portant leurs croix, et accueillent bien Mes messages d'Amour enflammé seront sauvées et jouiront de la vie éternelle". Cependant tant d'âmes s'accrochent à Moi, comme à une bouée de sauvetage, uniquement quand elles sont dans l'épreuve. Et, après avoir obtenu les grâces qu'elles demandaient, elle retournent à leur vie misérable à cause de rumeurs absurdes et sans fondement, et par orgueil au lieu de mettre en pratique Mes Messages d'Amour en corrigeant leur vie. C'est pourquoi, très peinée de tout cela, J'adresse une demande à l'Évêque qui Me rend visite en ce jour.

Aidez-Moi pour qu'un tabernacle soit installé près de Moi et que la messe puisse être célébrée ici. Contactez l'Évêque de ce diocèse et le Curé afin que la messe soit célébrée (dans cette chapelle). Apaisez Ma soif en exauçant Ma demande pressante et anxieuse. Et ainsi, suscitez de belles occasions de donner la joie de l'amour et du repentir aux âmes souillées de péchés et qui errent, ayant perdu le sens de l'orientation.

Maintenant, consacrez vos âmes à la cause qui M'est précieuse et pratiquez intensément les vertus divines de Foi, d'Espérance et de Charité, de manière sainte et universelle. Puisque Je suis toujours à côté de vous qui Me suivez, ne craignez rien mais transmettez Mes messages. Parmi les gens qui maintenant vous contredisent et vous critiquent, beaucoup se rangeront à vos côtés en se frappant la poitrine.

La raison pour laquelle Je vous parle souvent et réitère Ma demande, c'est que beaucoup de prêtres, de religieux, beaucoup de Mes enfants ne Me comprennent pas bien.

Qui sera responsable des troupeaux errants s'ils se dispersent et tombent en enfer? Les suppôts de Satan séduisent les âmes allant même jusqu'à se servir, de façon sournoise, du spiritisme. Hâtez-vous de les discerner et répandez avec fermeté Mes Messages d'Amour dans le monde entier. Ainsi, nous pourrons tous jouir du bonheur éternel avec le Seigneur, réellement présent dans l'Eucharistie.

Vous qui Me suivez et travaillez pour Moi, vous siégerez à Mes côtés et verrez la gloire".

 

 

Message du 30 Juin 1997 (1) (vers 2h 40 de l'après-midi)

Plus de 30 prêtres de la Corée et d'autres pays sont venus à Naju et concélébré la messe pour commémorer le 12ème anniversaire des premières larmes de la Vierge à Naju. Alors que je méditais, au cours de la communion que j'avais reçue, j'ai eu une vision du monde se transformant en obscurité sans aucune lumière. De l'obscurité, j'ai entendu beaucoup de gens pleurer bien que je ne puisse les voir.

J'ai crié à haute voix, "Seigneur ! Ayez pitié de nous". J'avais le coeur déchiré en pensant à ces enfants de Dieu qui ne pouvaient trouver leur chemin, errant et criant dans les ténèbres. J'ai crié encore, "Repentons-nous. Le repentir est le raccourci qui mène au salut. Dieu nous sauvera sans poser des questions sur notre passé, si nous prions, demandant à Dieu le pardon de nos erreurs en acceptant tout comme 'ma propre faute' au lieu de 'ta faute'." Puis, les soupirs et la lamentation de beaucoup de gens se transformaient en larmes du repentir et en prière. À ce moment, la splendide lumière a commencé à rayonner d'un point dans le ciel et la belle Vierge de la Miséricorde portant un manteau bleu apparut portant l'Enfant Jésus dans les bras et entourée d'anges. Pendant qu'elle venait vers nous,  la lumière a continué à s'étendre et à éclairer le monde entier. Beaucoup de personnes qui avaient pleuré ont vu la lumière et se sont levés, et ont exalté la Vierge (et s'étaient tenues vers le haut et avaient encouragé la Vierge). Par contre, il y en avait aussi beaucoup qui ne prêtaient ni attention, ni ne répondaient. À ce moment, la Vierge a commencé à parler d'une manière affectueuse et douce.

LA VIERGE : "Ma Fille! Avez-vous vu cela?  
La plupart des pasteurs dans l'Eglise ne m'accueillent, même maintenant. Pour cette raison, le monde est couvert d'obscurité terrible et est sur le point de s'enfoncer dans le profond abîme des ténèbres. L'obscurité du monde est devenue si dense que le monde est arrivé maintenant au carrefour. Cette crise se manifeste dans l'église, comme division, approfondissant et apostasie, qui se trouve même parmi des prêtres. De nombreux ecclésiastiques et enfants non seulement refusent d'accepter mon invitation, mais montrent une provocation pure et brutale à cela, reclouant mon Fils Jésus à la croix.

Cependant, vous êtes venu d'un peu partout dans le monde pour commémorer mes larmes et celles de sang aussi, répondant à mon invitation par un "Amen." Ainsi je vous embrasserai tous, dans mon Coeur Immaculé brûlant et vous nourrirai à nouveau.

Mes prêtres bien aimés ! Mes fils plus chers que la prunelle de Mes yeux !

Aux prêtres qui ont accepté l'invitation à mon banquet, j'accorderai des bénédictions spéciales. Ils peuvent maintenant paraître faibles, mais, comme je sais qu'ils croiront, accepteront, et pratiqueront bien mes paroles, je les aiderai à emmener beaucoup de troupeaux de moutons au Royaume des Cieux et à les y entrer. Comme Dieu a reconnu Abraham comme un homme juste par sa foi ferme, je vous reconnaîtrai qui me suivez et qui me faites connaître. Je mettrai ainsi des couronnes de laurier sur vous et vous laisserai vous tenir à côté de moi lors du Jugement Dernier.

Cependant, mes enfants! Ne soyez ni négligents ni confiants. Le démon sait bien les grâces que vous avez reçues et essayera de vous séparer de mon amour en vous faisant atrocement et cruellement suivre ses propres volontés ,pour que vous vous dispersiez et soyez orgueilleux. En conséquence, sortez toujours de votre sommeil pour prier avec moi. Le Coeur de cette Mère blesse tellement en raison des prêtres et des nombreux enfants qui sont comme les Pharisiens, qui ont été remplis de curiosité, courant après des miracles au lieu de me soulager, qui vous implore avec des larmes et des larmes de sang même actuellement."

Quand la Vierge dit ceci, des larmes ont coulé en abondance de ses yeux sur son visage. Elle a commencé à parler encore avec un accent angoissé, mais d'une manière affectueuse.

LA VIERGE : " Non seulement les enfants qui ne me connaissent pas mais même le clergé ne reconnaissent pas les Appels angoissants que je fais, versant des larmes, et ils préparent des intrigues inutiles et se font tomber dans leurs propres pièges. Eux non seulement refusent d'écouter mes paroles mais aussi refusent de les comprendre, remplis de curiosité et me rejettent sans crainte de Dieu et d'esprit tordu. Je ne pouvais m'empêcher d'être triste."

La Vierge a continué à pleurer.

LA VIERGE : "Mes enfants bien-aimés!
Je ferai déborder la lumière, l'amour et la grâce de mon Coeur Immaculé sur vous qui êtes venus de si loin, malgré de longues distances pour me chercher moi qui ai fait Appel à vous par des larmes. En ces temps-ci remplis de dangers, vous verrez sûrement de nouveaux germes qui pousseront même du
sol brûlé, quand vous vous rendez compte que cette Mère est nécessaire pour vous tous et que vous me suivez. A vous tous qui êtes été invités à mon grand banquet, j'accorde mon amour combiné de bénédiction de Dieu. Maintenant, recevez la bénédiction du Seigneur."

À ce moment, j'ai fait le signe de la croix pendant que le prêtre donnait la bénédiction à la fin de la messe. J'ai vu Jésus donner la bénédiction avec le prêtre, se tenant  juste derrière lui.

 

 

Message du 30 Juin 1997 (2)

- Lors de la veille nocturne de prière

4000 à 5000 personnes dont les prêtres coréens et étrangers faisaient partie, se sont rassemblées pour prier dans le Gymnase de Naju en commémoration du 12ème anniversaire des premières larmes de la Vierge à Naju. La statue de la Vierge, qui avait pleuré, a été placée dans le Gymnase. J'ai entendu la belle voix de la Vierge en provenance de la statue.


LA VIERGE : "Mes fils bien-aimés, prêtres, et mes enfants! Il y a des foules nombreuses qui trahissent cette Mère tous les jours comme Judas, mais je vous remercie de participer à mon grand banquet pour me soulager. Même ceux qui n'ont pas eu l'intention de me soulager sont aussi appelés ici à mon invitation. Je vous embrasserai tous ainsi dans les flots de ma miséricorde et dans la lumière de mon Coeur Immaculé et je vous nourrirai et vous ferai respirer dans le refuge de mon Coeur Immaculé. Au milieu de la pauvreté, des calamités et des adversités de toutes sortes, confiez-moi entièrement sans armer la curiosité. Même s'il semble que le péché arrive à un degré de saturation et les ténèbres couvrent toutes choses, je ferai les miracles d'amour par vous, qui me faites confiance et me suivez.

Mes chers et aimables bébés ! Trop d'âmes, qui ne désarment pas la curiosité et qui vagabondent hors du droit chemin sont tombées dans les filets de Satan et fascinées par les faux prophètes et deviennent incapables de discerner. Ainsi je demande que vous suivez bien et à la lettre mes messages de l'amour et les mettez vite en pratique, et que vous ne regardez pas cette Mère avec des yeux humains ou ne la jugez pas avec des pensées humaines. Si vous me faites connaître avec la confiance et la foi au lieu du raisonnement et de la logique, mes activités remporteront bientôt la victoire grâce à votre aide, même si le monde est couvert d'obscurité. Vous rirez des grands menteurs qui méfient moi, la Mère. Vous verrez qu'il n'ira pas loin le jour où vous saurez ce qu'est un grand bonheur de faire confiance et suivre la Mère Céleste malgré l'accompagnement des douleurs. J'accorde des bénédictions sur vous tous qui sont rassemblés ici, avec l'Amour de mon Fils Jésus qui m'est si cher."

 

 

Message du 13 Juillet 1997

Un monsignor de Rome a visité la chapelle de la Vierge à Naju. Tandis qu'il priait devant la statue de la Vierge et regardait des photographies et conversait avec d'autres sur la Vierge, une eucharistie est descendue ci-dessus et une splendide lumière a rayonné du crucifix et de la statue de la Vierge, qui avaient pleuré, sur tous ceux qui étaient présents.

LA VIERGE : "Adorez et accueillez totalement le Seigneur omnipotent Qui est, Qui était et Qui vient; et je vous demande de déployer la force de l'amour et de me montrer pleinement et héroïquement votre fidélité. Le Pape, mon fils de prédilection, qui est le premier fils de l'Eglise si épuisée et le successeur de Pierre endure les affres de l'agonie maintenant non seulement morales mais aussi physiques. Ainsi, je veux que vous priiez pour lui comme ses vrais enfants. Rappelez-vous toujours que le centre de votre prière devrait être mon fils Jésus, qui est vraiment présent dans l'Eucharistie, et enthousiasmez-vous davantage pour Lui.

Mes fils et filles bien-aimés! Écoutez bien. Les signes que je vous donne dans ce petit pays, Corée, qui est mon benjamin, sont les signes pour l'Eglise du monde entier. Aidez-moi à sauver ce monde qui est couvert d'obscurité.(Voulez-vous demander) comment pouvez-vous m'aider ?

Ce que je souhaiterais c'est que mes messages de l'amour, que je vous avais criés jusqu'à ce que ma gorge se soit déchirée et que j'avais fait appel à vous (pour accepter) versant des larmes et des larmes de sang et pressant l'huile parfumée hors de tout mon corps, soient acceptés aussitôt que possible par l'Eglise ; que de nombreux troupeaux de moutons qui se sont dispersés reviennent ; et que les Messes aient lieu dans la Basilique de l'Arche de Salut de Marie. Alors là, les prêtres, qui sont mes fils bien-aimés, deviendront sanctifiés dans l'amour combiné du Sacré Coeur de Jésus et de mon Coeur immaculé enflammé et emmèneront beaucoup de troupeaux de moutons dans un raccourci qui mène au Ciel.

Mes adorables fils et filles! Les enfants nombreux qui sont couverts d'obscurité disent qu'ils croient en Dieu mais joignent leurs forces à celles de Satan. Ainsi, ils perdent même tout sens de l'orientation et sont ébranlés dans cette marée d‘insensibilité comme une embarcation dérivant. En conséquence, répondez vite aux demandes de cette Mère dans l'unité pour éviter un désastre.

Même quelques prêtres écoutent des rumeurs sans fondement et méprisent et maltraitent cette Mère céleste. Ils sont exaltés et triomphants comme si ils étaient des vétérans de beaucoup de batailles, provoquant la colère terrible de Dieu. Avec leur langue, ils disent des faussetés; de leurs lèvres coule le poison; et leurs gorges sont comme les tombes ouvertes. À moins qu'ils se repentissent, ils feront face aux conséquences comme la fin de Saul. S'ils continuent à refuser de se repentir et d'accepter mes paroles, qu'est-ce que je peux faire plus, quand même Dieu qui a permis aux hommes la libre volonté ne peut rien faire plus? Vous savez ce qu'était la fin de Saul? Dieu a emporté Son Amour de Saul, mais Il ne L'emportera pas de vous, qui me faites connaître, Il vous accordera d'ailleurs cent fois des bénédictions. Car je serai votre vraie Mère, je veux que vous travailliez dans l'unité comme étant les vrais enfants de cette Mère."

Quand la Vierge a fini de parler, la lumière a disparu aussi.

 


Message du 15 août 1997  
FÊTE DE L'ASSOMPTION

Julia : Une veillée spéciale de prière fut organisée dans le gymnase du Centre Provincial Jeonnan pour handicapés car la Salle de la Vierge n'aurait pas pu accueillir tous les participants. La Statue miraculeuse fut amenée dans le gymnase.

Vers 10. 30h du soir, lors de la récitation des mystères glorieux du saint rosaire, la Vierge apparut rayonnante de lumière céleste, vêtue d'un manteau bleu et entourée d'Anges. Elle tenait un chapelet dans sa main droite et un scapulaire dans sa main gauche. Elle pleurait et se mit à parler d'une voix triste.

La Vierge : "Mes enfants bien-aimés! Combien de temps encore devrai-Je Me déplacer d'une place à l'autre? Hâtez-vous de préparer Ma maison où les prêtres, qui sont les ministres de Mon Fils bien-aimé Jésus, pourront célébrer la Messe.

Car Je veux que Mes pauvres enfants qui se sont éloignés de Jésus et de Moi, qui sont entraînés dans une grande tempête, poussés vers la crête de la falaise et vers l'enfer et qui sont en grand danger, puissent revenir dans le refuge de Mon Coeur Immaculé, être guidés sur le chemin du repentir et de la pénitence et être sauvés.

Avec Mon Fils Jésus, Je vous bénis tous, qui êtes rassemblés ici sous Mon Nom. Au revoir".

Julia : Quand la Vierge eut fini de parler, Elle disparut ainsi que les Anges et la lumière.

 

Message du 27 août 1997

Julia : Vers 11h.40, tandis que j'étais en prière, dans la chapelle, devant la Statue de la Vierge en compagnie du Père Raymond Spies et d'autres pèlerins, je vis une belle lumière comme celle du soleil, qui commençait à irradier de la Statue de la Vierge et du Crucifix suspendu au-dessus d'Elle.

Nous étions arrivés au 3e mystère glorieux du rosaire quand une Sainte Hostie descendit de là-haut ; il était approximativement midi.

Le soir vers 6h, j'étais revenue dans la chapelle pour adorer et prier la Sainte Hostie qui avait été déposée devant la Statue de la Vierge. Vers 6h.40, le Crucifix et la Statue de la Vierge devinrent brillants et, de la Statue, j'entendis la Vierge parler d'une voix triste.

La Vierge: "Ma fille bien-aimée! Même ceux qui disent qu'ils me connaissent sont spirituellement aveugles et sourds et ne savent pas voir ou comprendre les Messages et les Signes que Je donne de la part de Dieu. Mon Coeur de Mère est tellement submergé de chagrin qu'il en est brûlant.

Mon Fils Jésus, qui est Divin, mérite la puissance, l'honneur, la gloire et l'adoration. Mais Il vient à vous en personne sous l'apparence du pain, cachant toute sa Puissance, sa Dignité, sa Divinité et son Humanité, pour sauver ses enfants qui se sont perdus et qui errent.

Cependant, parmi ceux qui ont vu tant de Signes d'Amour donnés jusqu'à présent, certains pensent que la Sainte Hostie qui est la Substance même de Jésus Vivant, qui respire et qui veut être avec vous, n'est qu'une simple hostie non consacrée et ils jugent les Signes...

Ah! Je suis triste. Le nombre de Mes enfants qui comprennent le Mystère de la Sainte Eucharistie, qui L'acceptent sincèrement et font connaître la Présence Réelle (de Jésus dans la Sainte Eucharistie) est extrêmement réduit".

Julia : La Vierge pleura bien tristement, comme si son Coeur se déchirait. Peu après, Elle se remit à parler d'une voix triste et anxieuse.

La Vierge : "Mes enfants bien-aimés! Mon Fils Jésus qui fut couvert de sang sur la Croix et qui reçut une couronne d'épines au lieu d'une couronne royale, vient à vous par Amour pour vous sauver tous, même ceux qui sont les plus mauvais.

L'Amour que le Seigneur votre Sauveur, porte à tous ses enfants de la terre est si grand qu'Il vient à vous sous l'apparence du pain. Mais vous, au lieu de Le remercier et de L'adorer d'un amour fervent, d'un coeur dévoué, vous perdez votre temps en de vaines discussions.

Hâtez-vous de prier et d'adorer la Sainte Hostie, Pain de vie, avec toute la ferveur de votre coeur, et réparez pour les insultes faites à Mon Fils Jésus, réellement Présent dans la Sainte Hostie. Consolez-Le.

Enfants! Mes enfants bien-aimés! Il ne faut pas perdre du temps et hésiter. Dépêchez-vous de répandre les Messages de Mon Coeur Immaculé qui brûle d'Amour pour tous les enfants de ce monde. Ainsi, vous aiderez les pauvres et pitoyables enfants, embourbés dans les péchés, à retouver une nouvelle vie et à être sauvés.

Beaucoup d'enfants de ce monde ont perdu le sens de l'orientation dans un tourbillon de confusion et sont incapables de discernement ; ils sont spirituellement désorientés et tentent de suivre de faux prophètes. Ils sont comme des gens qui, devenus si faibles, n'ont plus que la peau sur les os. Les démons doivent être remplis de joie.

Alors donc, réveillez-vous rapidement et répondez aux demandes de cette Mère qui vous a montré les larmes et les larmes de Sang; que vos vies deviennent prières. Appelez à grands cris les enfants de ce monde; ainsi les démons qui vous tourmentent tous pourront être anéantis et vous pourrez mériter le Ciel. Vous tous que J'ai choisis, vous devez vous unir dans un plus grand amour et, en petites âmes, vous devez adoucier la juste colère de Dieu.

Vous devez réaliser que Dieu peut vous accorder le succès et la prospérité, mais Il peut aussi vous exterminer tous. Je veux que vous vous réveillez tous rapidement et soyez sauvés par l'offrande de vos ferventes prières et de votre amour agissant".

Julia : Quand la Vierge eut fini de parler, la lumière disparut et tout devint calme.

 

      

Le ventre de Julia s'enflait : c'était pour réparer les péchés de l'avortement commis
par les mamans ne menant pas à terme leurs bébés.
L
orsque le P. Spies a prié tenant l'Eucharistie, son ventre est revenu aux valeurs normales.

 

 

Message du 28 août 1997

Julia : "J'avais enduré de grandes souffrances. Cependant, soutenue par quelques personnes, je me rendis quand même à la Salle de la Vierge. Devant sa Statue, nous avons commencé à prier avec les trois prêtres et les pèlerins qui se trouvaient là.

Je repensais à la Sainte Hostie qui était descendue vers nous le jour précédent. Les larmes coulaient de mes yeux tandis que je méditais sur Jésus qui était venu dans ce monde, non pas pour être servi mais pour servir. Il s'était abaissé jusqu'à descendre jusqu'à terre, plus bas que nos pieds.

Jésus (dans son Eucharistie) es d'abord descendu dans les mains de la pauvre pécheresse que je suis. Ensuite, Il s'est posé au pied de la Statue de la Vierge, puis plus bas sur l'estrade. Et, hier, Il s'abaissa totalement en descendant jusqu'à terre.

Il semblait dire : "Comme Moi, vous devez tous devenir plus petits et humbles, petites gens".

Le temps passait. Soudainement, je vis de la lumière devant moi. Elle émanait du Crucifix et de la Statue de la Vierge et nous éclairait. Alors, j'entendis la voix si belle, si aimable, si douce de la Vierge, qui avait un accent de tristesse.

La Vierge : " Mes enfants bien-aimés, appelés ici ! Le Coeur de votre Divine Mère souffre beaucoup car la nuit de ce monde devient plus sombre et les fenêtres des âmes restent hermétiquement fermées malgré les appels de Mon Fils Jésus et les miens pour que vous Nous acceptiez. Le Coeur de votre Mère se brise à la vue de ces gens qui sont dans l'erreur, qui ne voient pas la poutre dans leurs yeux tandis qu'ils essaient d'enlever la paille dans l'oeil du prochain. Avec hyporisie, ils critiquent et jugent les autres en ne considérant que les apparences.

À cause des intrigues du démon, la division dans l'Église devient de plus en plus sévère et beaucoup d'âmes tombent (comme) dans un marécage et s'y débattent. Beaucoup de pasteurs manquent de discernement et les condamnet au lieu de les sauver. Je suis si inquiète.

Mes enfants bien-aimés! Priez pour eux. Priez et priez pour ceux qui ne savent ni voir ni entendre car ils sont aveugles et sourds. Comment un aveugle pourrait-il en guider d'autres? Le troupeau qui suit un guide aveugle tombera avec lui dans le fossé.

Hâtez-vous d'ouvrir vos yeux et vos oreilles et suivez votre Mère qui vous a appelés avec ses Larmes.

Comme les démons jubileront si ceux qui ont reçu la tâche de veiller et de nourrir leur prochain avec la Parole de Dieu, ne savent pas garder cet héritage de Foi qui leur a été confié.

...Leur responsabilité devant Dieu est extrêmement lourde. Sachez que Ma naissance dans ce monde fut le signal annonçant l'accomplissement de toutes les promesses de l'Ancien Testament et le début d'une ère nouvelle de grâces et de salut dans le Christ.

Pratiquez les Messages d'Amour que Je vous donne et soyez unis dans l'Amour du Seigneur qui veut sauver le monde.

Les aiguilles de l'horloge qui tournent sans s'arrêter indiquent que le temps passe. De même, ce monde, avec ses passions, passera. Mais les Commandements de Dieu ne passeront jamais. N'ayez donc aucune crainte, anxiété ou désespoir mais confiez-vous totalement à Votre Maman qui vous éduque et prend soin de vous.

N'oubliez pas que Je suis toujours avec vous, partageant vos tristesses, vos peines, vos craintes. Et avec plus d'énergie et plus de courage, faites connaître au monde entier l'Amour qui brûle dans Mon Coeur...

Les jours où les petites âmes se réunissent, respirent et vivent dans Mon Coeur Immaculé sont des jours remplis de Ma présence toute puissante. Si actuellement Mon ennemi Satan peut paraître victorieux. Mon Coeur Immaculé finira par triompher avec votre aide, même si vous semblez impuissants, insignifiants.

Alors, tous les enfants du monde! Levez-vous et prenez vite un nouveau départ en unissant vos forces. Quand vous travaillerez héroïquement en toute loyauté, témoignant de la puissance de l'Amour, Je vous aiderai, Je vous réconforterai et Je serai, non seulement votre couronne de lauriers au ciel, mais votre couronne fleurie déjà ici-bas. Au revoir".

 

Message du 24 novembre 1997

Julia : Pour commémorer le 5e anniversaire de la première exsudation d'huile parfumée de la Statue de la Vierge ainsi que le 3e anniversaire de la première descente d'une Hostie miraculeuse dans la chapelle, le Père Raymond Spies et quelques pèlerins priaient le rosaire devant la Statue.

Nous étions arrivés au 3e mystère douloureux quand je vis une forte lumière provenant de la Croix et de la Statue de la Vierge. J'entendis la voix belle et aimante de notre Mère bénie.

La Vierge : "Ma fille bien-aimée! Mes enfants bien-aimés qui avez répondu à Mon appel! Souvenez-vous que Dieu, qui vous aime infiniment, est capable de détruire en un instant des murs, des piliers de fer, de cuivre aussi solides qu'ils puissent être, et Il peut de même les rebâtir instantanément.

Sans perdre espoir, mais rapidement et avec courage, faites connaître les Messages d'Amour du Seigneur et de votre Mère afin que de nombreux enfants, qui ont perdu leur chemin et qui errent, puissent être sauvés.

Même si le monde ne veut pas se repentir et se change en un océan de feu comme au temps de Sodome et Gomorrhe, et que de violentes vagues menacent de vous balayer comme au temps de Noé et du Déluge, Je vous protégerai car vous Me suivez avec confiance et vous faites connaître l'Amour brûlant de Mon Coeur Immaculé.

Je vous soutiendrai afin que vous restiez toujours intègres, même dans l'adversité, et Je vous conduirai dans les Jardins Célestes.

Alors, offrez donc généreusement, pour la conversion des pécheurs, les peines qui vous font saigner intérieurement. Au revoir".