1985

1986

1987

1988

1989

1990

1991

1992

1993

1994

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2005

2006

2007

2008

2010

2011

2014

2015

2016

13 février 1987 - Les souffrances de ce monde se transformeront en bonheur dans l'autre monde.

25 février 1987 - Reçois de mon Coeur Sacré embrasé la lumière dont tu éclaireras tous.

13 mars 1987 - Il ne peut pas y avoir de paix en ce monde parce que beaucoup de familles sont                            malades.

18 avril 1987 - C'est urgent. Prie sans cesse pour les prêtres.

21 avril 1987 - Pour délivrer les pauvres âmes qui vivent comme sourdes et aveugles, bien qu'ayant                            les yeux ouverts.

23 avril 1987 - Satan s'acharne par tous les moyens à couper la veine d'un seul prêtre.

12 mai 1987 - Des âmes en très grand nombre parcourent le chemin de l'enfer à cause des                           avortements.

17 mai 1987 - Au Pape, aux cardinaux, aux évêques et à tous les prêtres.

13 juin 1987 - Si vous offrez des sacrifices et des pénitences, sincèrement et avec amour.

14 juin 1987 - Mourons encore et imitons le Christ.

15 juin 1987 - Si une âme se purifie en se confessant souvent, elle peut recevoir Jésus.

27 juin 1987 - Pour réparer les sacrilèges commis contre l'Eucharistie.

29 juin 1987 - Je porte des fardeaux de pénitence pour vous.

30 juin 1987 - Je vous aiderai avec ma Puissance, celle avec laquelle J'ai écrasé le serpent.

15 juillet 1987 - Tu désaltéreras ma soif extrême par tes sacrifices et tes pénitences.

19 octobre 1987 - Mes larmes sont importantes, mais le contenu de mes Messages est plus
                                important.

11 décembre 1987 - Je éclaire de plus en plus ma Lumière et mon Amour pour les prêtres qui                                    viennent à Moi qui pleure.



Message du 13
février 1987

La Vierge dit : "Renoncez à vous-mêmes. Ne vous inquiétez pas. Je connais vos coeurs,

confiez Moi tout et comptez sur Moi.


O ma fille préférée! Je partage tes tristesses.  Et quand tu souffres, Moi aussi, Je souffre, Quand tu t'affliges, Moi aussi, Je m'afflige. Quand tu es triste, Moi aussi, Je suis triste. Les tristesses et les

souffrances de ce monde se transformeront en bonheur dans l'autre monde.

C'est pourquoi il faut aller de l'avant en surmontant les épreuves d'aujourd'hui. Ainsi, vous jouirez du bonheur dans l'autre monde avec Moi.
 

Donc, mes fils, mes filles, en ce monde laissez-vous briser et fouler aux pieds par tous. Alors, vous viendrez à Moi en humbles et en petits. Reçois la lumière de mon Coeur Sacré et sois une apôtre de mon Coeur qui donne la lumière aux âmes malades.


Unissez-vous dans un amour réciproque. Ayez entre vous une confiance réciproque; conduisez-vous avec respect et loyauté et accomplissez vos devoirs. Mes enfants bien-aimés! J'ai confiance en vous et Je demeurerai en vous."

 


Message du 25 février 1987


La Vierge dit : "O ma fille bien-aimée! Lorsque tu avanceras vers Moi sur un chemin étroit et rude, jonché d'épines, sur le chemin des petits et des pauvres, alors Je te tiendrai par la main. Viens donc, et tu recevras

les consolations du Royaume des Cieux. Viens à Moi, devenant de plus en plus petite; Je t'ai préparé une couronne de lauriers.


Viens! Ma fille bien-aimée, regarde-Moi et reçois de mon Coeur Sacré embrasé la lumière dont tu éclaireras tous ceux qui vivent dans les ténèbres. Je serai avec toi."


Julia exprime à la Vierge son sentiment d'indignité devant cette mission.


La Vierge dit : "Qui est-ce qui en est digne?... L'important est de vouloir vivre selon la Volonté du Seigneur. Et, lorsqu'on L'a offensé, il faut faire pénitence devant Lui, dans les larmes."



Message du 13 mars 1987


La Vierge dit : "Julia, tu es ma fille, ma bonne fille bien-aimée. O ma fille!

Vois aujourd'hui, les péchés du monde deviennent de plus en plus grands et les ténèbres viennent l'assaillir. Il ne peut pas y avoir de paix en ce monde parce que beaucoup de familles sont malades.


Les couples, qui se sont unis pour être heureux, se détachent l'un de l'autre par manque d'amour et de pardon; la haine, l'envie, la jalousie les séparent.


Fais que Je puisse ouvrir les yeux. Mes yeux sont injectés de sang à cause des coups, des offenses de toutes sortes que Je reçois. Essuie mes larmes qui coulent tous les jours."

 


Message du 18 avril 1987


La Vierge dit : "Ma fille bien-aimée! Prie sans cesse pour les prêtres.

Tes souffrances, comme celles d'une âme suant du sang, deviendront une force pour les prêtres.

Si mon sacrifice et vos pénitences n'accompagnent pas le travail des prêtres aidant ceux qui sont

tombés dans l'erreur, comment pourriez vous être délivrés du péché d'ingratitude?
Allez! Veillez et priez sans cesse pour les prêtres. C'est urgent. Priez aussi pour la paix de votre pays et pour que cesse le contrôle anarchique des naissances."



Message du 21 avril 1987


La Vierge dit : "Participez tous à mon Oeuvre de Salut. Unis aux prêtres."

Et s'adressant uniquement à Julia,


La Vierge dit : "Fais connaître mes Messages à Monseigneur l'Evêque, par l'intermédiaire de ton directeur spirituel, pour que beaucoup de mes enfants aient part au Royaume des Cieux.


Vois de quel feu brûle mon Coeur Sacré pour sauver même une seule âme tachée de péché; Je veux délivrer de leurs vices les pauvres âmes qui vivent comme sourdes et aveugles, bien qu'ayant les yeux ouverts.


Je veux les aider à se corriger, en renonçant à elles-mêmes. Je serai leur force quand elles Me reviendront en abandonnant leur "mon". Je donnerai de la vigueur aux âmes faibles et Je les aiderai à se libérer de leurs péchés."



Message du 23 avril 1987


La Vierge pleura des larmes naturelles et des larmes de sang.


La Vierge dit : "Aujourd'hui, pour mes prêtres bien-aimés, des larmes d'amour ont jailli de mon Coeur embrasé pour laver leurs blessures et pour les consoler. Je vous demande d'être aussi leurs consolateurs.


Mes prêtres bien-aimés parcourent maintenant un chemin de solitude, un chemin de croix. Ils gravissent le Calvaire, souffrants et épuisés. Ils parcourent ce chemin de croix, souffrant de leurs blessures et de leur délaissement. Aidez mes prêtres. Ils enseignent le moyen d'aimer selon la Volonté de Jésus, pour la conversion des pécheurs enracinés dans le vice, pour les laver de leurs souillures immondes. Ils se sacrifient pour beaucoup d'âmes qui les maltraitent et les méprisent.


Je vous demande de prier avec Moi pour mes prêtres chargés de lourds fardeaux de pénitences, afin qu'ils soient fidèles à leur vocation, sans se laisser souiller par le monde. Ils sont mes fils qui doivent être respectés et aimés de tous."


Julia demande ce qu'il faut faire.


La Vierge dit : "Ecoute-Moi bien et annonce-le. Dorénavant, vous devez servir les prêtres et les religieux comme vos pères et mères qui vous ont engendrés. Il faut que vous soyez leurs consolateurs. Car, en cette époque dangereuse et pleine d'erreurs, Satan s'acharne par tous les moyens à couper la veine d'un seul prêtre, avec le désir d'éliminer ne serait-ce qu'un seul prêtre. Il lui est en effet beaucoup plus avantageux de faire succomber un prêtre que des milliers de laïcs.


Regarde donc s'ils sont devenus meilleurs les prêtres qui retournèrent à la vie laïque... C'est pourquoi Je prie en pleurant pour qu'ils n'aillent pas plus avant sur le chemin de l'enfer et pour la conversion. Je vous demande aussi de prier pour eux. Regarde, tant de prêtres et de religieux souffrent à cause des (mauvais) jugements que portent sur eux ceux qui ont la vocation du mariage. Vous qui n'êtres pas fidèles à votre vocation (du mariage), comment pouvez-vous juger les prêtres et les religieux?


Comment voulez-vous enlever la paille qui se trouve dans l'oeil d'un autre, alors que vous ne voyez pas les poutres qui sont dans vos propres yeux?


Aujourd'hui, Je fais appel à toi pour laver les blessures de mes prêtres bien-aimés, de mes prêtres aussi chers que la prunelle de mes yeux. Veille et prie. C'est aussi le désir de mon Fils de vouloir sauver beaucoup d'âmes par eux.


Les religieux! Prie pour eux. Prie aussi pour mes chères filles (il s'agit des religieuses). Leurs coeurs sont pleins de meurtrissures. Elles sont de nature humaine comme vous, et à cause de cela, elles peuvent commettre des fautes. Alors, offre-les (au Seigneur) en les portant dans ta prière."


Message du 12 mai 1987


La Vierge pleura.


La Vierge dit : "Regrde, Julia: des âmes en très grand nombre parcourent le chemin de l'enfer à cause des avortements.

Je dois faire ainsi appel par mes larmes pour sauver ces nombreuses âmes. Je désire les sauver par toi, par tes sacrifices et tes pénitences.


Est-ce que Je ne connais pas les maux et les douleurs que tu supportes? Veux-tu partager les souffrances des bébés que leurs patents cruels suppriment par l'avortement?"


 

Message du 17 mai 1987


La Vierge dit : "Je fais appel au Pape, aux cardinaux, aux évêques et à tous les prêtres. Pour sauver ce monde corrompu par les erreurs, il faut prier ensemble au Gethsémani en portant sa croix.


Partagez les douleurs que mon Fils et Moi endurons dans nos Coeurs. Veillez et priez toujours au Gethsémani pour que vous ne tombiez pas dans les péchés contre la chasteté.


Seul l'amour peut suivre Jésus.


O mes fils, mes filles! Vivez avec Moi de façon à ne pas me décevoir. Mon Coeur est rempli de tristesse à cause de ceux qui commettent des péchés. Offrez donc de petits sacrifices. Ne cherchez pas vos propres satisfactions, mais aimez-Moi simplement.


Maintenant que la tyrannie de Satan devient de jour en jour plus grande, il s'acharne même auprès des âmes ferventes afin qu'elles me renient. Aidez-Moi.


Je donnerai à tous la lumière de mon Coeur Sacré pour que vous puissiez sauver les âmes. Recevez la lumière de mon Coeur embrasé et devenez-en les apôtres."   


Message du 13 juin 1987

La Vierge dit : "Ceux de mes enfants qui ont la foi et désirent vivre selon la Volonté du Seigneur ont davantage de souffrances. Offre-les toutes. Offrez encore plus de sacrifices.


Si vous offrez des sacrifices et des pénitences, sincèrement et avec amour, vous prenez part au salut de beaucoup de pécheurs. Fais savoir cela à tout le monde."

 

Message du 14 Juin 1987


Il était bien tard la nuit. Je priais et me fouettais, ardemment implorant la Vierge. La Vierge pleurante m'a embrassée chaleureusement comme une amie intime et  comme une soeur plus âgée. Elle a parlé d'une douce voix miséricordieuse.


LA VIERGE:  " Ma fille bien-aimée!
Ne vous vantez de rien
. Soyez l'humble et fraternel. Ne désirez pas les biens terrestres. Vivez comme un pèlerin et voyageur. Servez les autres, devenant toujours le plus petit et pauvre jusqu'à ce que vous soyez dans les bras de la Mère Céleste. Toujours - Ma fille bien-aimée!


Tout en suivant des saints et des saintes pour Jésus, ne prêtez pas trop d'attention aux critiques. Même si on vous donne des coups de fouet, répondez en donnant la paix et en faisant des sacrifices et pénitences, faites de bonnes actions.

 

Continuez à vous abaisser tous les jours, pensant à Jésus du Calvaire. Par la pauvreté, l'humilité, l'obéissance et la pureté, continuez à aller du haut vers le bas  suivant cette Mère qui veut que vous marchiez sur le chemin de la perfection. Ne devrions-nous pas aussi devenir plus humbles comme Jésus qui a choisi d'être humble! Changez  votre vie davantage en oubliant tout.  Changez  votre système de valeurs. Menez une vie de pénitence. Convertissez-vous à chaque moment et conversez avec Jésus. La conversion ne signifie plus simplement se repentir des péchés.

Elle sert à
montrer que vous souhaite vivre la vie que Dieu exige de vous. Abandonnez la vie mondaine et menez une vie évangélique. Vivez comme un lis. Car la protéine de haute-catégorie exhale une odeur plus puante et plus le soleil brille, plus l'obscurité s'épaissie. Mourons encore et imitons le Christ."
 


Message du 15 juin 1987

La Vierge recommande à Julia la confession fréquente.


La Vierge dit : "Si une âme se purifie en se confessant souvent, quand bien même elle n'aurai commis que des péchés véniels, elle peut recevoir Jésus.


Jésus a institué le sacrement de l'Eucharistie pour vous nourrir de Sa Chair et de Son Sang et pour S'unir à vous. Et Il a institué ce sacrement étonnant de la Confession par lequel une âme (morte intérieurement) ressuscite.


Je vous demande donc d'ouvrir vos yeux, vos oreilles et votre coeur tout grand par le sacrement de pénitence pour recevoir Jésus."


La Vierge pleure à cause des confessions et des communions sacrilèges.



Message du 27 juin 1987

La Vierge dit : "Ne tremble pas, mais aie confiance en mon pouvoir maternel qui réveille les âmes endormies:J'accueille

toutes les âmes qui se repentent. Il faut que ton amour soit fervent; l'amour ne peut briller et brûler que par des sacrifices continuels. Fais des efforts persévérants pour aveugler Satan. Et les jeudis, tu offriras des actes de pénitence au Saint Sacrement.


Prie constamment pour étouffer le mal perpétré contre le Seigneur et pour réparer les sacrilèges commis contre l'Eucharistie."

 


Message du 29 juin 1987

La Vierge dit : "Ma fille, beaucoup de mes enfants qui témoignent de Moi n'arrivent pas à annoncer l'Amour comme il faut, parce qu'ils vivent sans renoncer à leur "moi".


Il faut faire davantage de sacrifices et de pénitences pour les péchés que commettent encore beaucoup de mes enfants. Il faut que tu souffres encore davantage. C'est cela, partager mes douleurs. Mes messages changeront les âmes qui voudront bien les accueillir.


En ce temps-ci où les erreurs se propagent partout, même mes enfants bien-aimés en sont assaillis de façon très sérieuse. C'est pourquoi Je veux faire entendre ma Voix par ton intermédiaire. Je désire délivrer les hommes des ténèbres, en leur diffusant la lumière de mon Coeur embrasé. Sois donc une victime.


Julia, Moi, Je porte des fardeaux de pénitence pour toi, porte donc des fardeaux pour les autres âmes. Trop d'âmes mes font mal au coeur et vont en enfer. Quand tu accompliras des actes de pénitence et que tu prieras pour les innombrables âmes ingrates, elles seront sauvées.


Je t'aime dans ta faiblesse. Je veux que tout ton amour s'oriente vers Moi.


Je désire que les fidèles obéissent au Pape, aux cardinaux, aux évêques et à tous les prêtres. Ce sont mes fils bien-aimés; ce sont eux qui ont reçu les pouvoirs de Jésus, mon Fils, pour remettre les péchés de tant d'âmes souillées.


C'est pourquoi mon Fils Jésus, par la confession et l'Eucharistie, descend du ciel sur la terre en leur obéissant. Il est vrai que mon Coeur a mal parce qu'il y a des prêtres infidèles qui oublient cette mission d'amour.


Les prêtres fidèles se sacrifient pour réparer les offenses que mon Fils subit. Prie donc avec Moi pour qu'ils soient tous fidèles à la mission qu'ils ont reçue."



Message du 30 juin 1987

La Vierge pleure et la sueur perle à sont front.


La Vierge dit : "O mes fils! O mes filles! Revenez en mon sein. Je veux être votre asile dans ce monde dangereux. Je vous consumerai avec la flamme embrasée de mon Coeur.


O mes enfants bien-aimés! Si vous revenez à Moi en renonçant à vous-mêmes, Je lutterai avec vous. Je vous aiderai avec ma Puissance, celle avec laquelle J'ai écrasé le serpent."


La Vierge a pleuré les 13 et 14 juillet 1987. 



Message du 15 juillet 1987

Julia écrit dans son diaire que la Vierge recommande la récitation fervente du chapelet qui répand un parfum de rose dans le monde entier... C'est une arme puissante contre laquelle le démon ne peut rien.


La Vierge dit : "Oh! ma fille! Je ne suis pas venue pour appeler les justices. C'est parce que les pécheurs sont sur le chemin de l'enfer que Je t'ai tirée des souffrances et de la mort en voulant te faire travailler avec Moi pour le salut des âmes; ne serait-ce que pour en sauver une seule.

C'est pourquoi mon Fils Jésus t'a sauvée.


Quand ton corps souffre, supporte tes souffrances pour ceux dont les âmes sont mourantes. Tu désaltéreras ma soif extrême par tes sacrifices et tes pénitences offerts pour ceux qui ne reconnaissent pas, comme toi, que Je subis maintenant d'innombrables souffrances, pareilles à celles que J'ai subies sur le Calvaire pour mon Fils.


Ne te soucie par trop de tes fautes involontaires de tous les jours.

Compte sur Moi sans te fâcher de dépit ou t'excuser. Cela t'aidera à devenir humble. Je sauverai autant de pécheurs que tu Me le demandes, par tes sacrifices, tes réparations et tes pénitences. Tu Me combles de joie quand tu subis dans ton coeur des souffrances pour des choses minimes et que tu commences à avoir les mêmes sentiments que Moi. Que la paix soit avec toi. Au revoir."


La Vierge pleura le 18 août, puis encore du 27 au 30 août.

Le 15 septembre, la Vierge versa des larmes de sang. 

 


Message du 19 octobre 1987

Pemier anniversaire des larmes de sang


La Vierge versa des larmes naturelles. Dès que Julia en fut avertie, elle courut vers la Vierge, tomba en extase et endura pour la première fois les douleurs de la croix. Durant l'extase, elle transmit le Message de la Vierge. Près d'elle, le Père Johan Pak écoutait les paroles que Julia prononçait et les répétait à quelqu'un qui prenait note.


La Vierge dit : "J'ai appelé le Père Pak parce que Je l'aime. Vous devez témoigner de Moi en vous tenant par la main et unis au Père Lee. Vous ne comprenez pas toute ma douleur.


A cause des pécheurs, Je n'arrive pas à respirer. Il faut que vous M'aidiez. Beaucoup d'ecclésiastiques détournent les yeux de Moi."


Le Père Pak demande: Par quel moyen puis-je vous aider?


La Vierge dit : "Beaucoup de mes brebis poursuivent le chemin de l'enfer. J'ai beau faire appel un peu partout dans le monde entier par des apparitions et par des larmes, mes Messages ne sont pas bien transmis.


Père Pak, toi, mon prêtre bien-aimé, tu n'es pas venu ici par hasard; c'est Moi qui t'ai appelé. Je t'ai choisi. Il faut que tu m'aides dans la souffrance. Le Père Pha aussi, Je l'ai choisi.


Il faut que mes Messages soient répandus rapidement partout dans le monde, ces Messages que Je vous donne à travers les souffrances de Julia. Faites-les connaître à l'évêque. Mes larmes sont importantes, mais le contenu de mes Messages est plus important. Il faut que les Messages que J'ai donnés jusqu'à présent soient transmis rapidement."


La Vierge est apparue à Julia dans un état de grande souffrance à cause des péchés du monde si nombreux et si lourds. Julia souffrait en union avec la Vierge.


La Vierge dit : "Ceux qui prétendent témoigner de Mon Fils Jésus me donnent ces souffrances... ces souffrances. Vous devez participer à mes souffrances.


Père Pak, tu dois M'aider, la main dans la main avec le Père Lee et le Père Pha (P. Spies).

Père Pak, c'est Moi qui t'ai choisi. Je suis toujours avec toi. Ne te crois pas solitaire.


Avec Moi, tu dois faire connaître les souffrances de mon Fils Jésus. Tu dois gravier le Calvaire avec Lui, portant la croix de l'Amour.


Tu dois prier avec le Père Lee et le Père Pha pour sauver beaucoup d'âmes. Vous devez travailler la main dans la main. Offrez vos prières, vos sacrifices, vos pénitences.


Veillez et priez avec Mon Fils Jésus, au Gethsémani, et annoncez mes Messages dans le monde entier. C'est Moi qui vous ai choisis, vous ne pouvez pas l'oublier. Vous devez collaborer avec Moi qui vous prépare une couronne de lauriers. Julia n'est qu'un instrument.

Vous devez lui prendre la main et ne pas la lâcher.


Beaucoup de prêtres détournent leurs yeux de Moi.

Il faut que vous M'aidiez... vous devez porter la croix avec Moi afin de sauver beaucoup d'âmes et de calmer la juste colère de Dieu le Père.


Le feu du Coeur de Jésus et le feu de mon Coeur continuent à brûler, lançant de grandes flammes d'amour.


J'aime tous les prêtres. Je verse toutes les larmes pour les prêtres. Je les verse pour laver leurs blessures.

Les larmes des prêtres ne doivent pas être des larmes de rancune, mais des larmes unies aux Miennes. Les cris de rancoeur se dressent contre le Ciel."


La Vierge versa des larmes naturelles du 8 au 26 décembre 1987. 

 

Message du 11 décembre 1987


Julia communique ce message au Père Spies par lettre personnelle.


La Vierge dit: "JJulia, Julia! Ma fille bien-aimée! Petite âme! Ne cherche pas des satisfactions. Renonce à toi-même et viens à Moi. Je travaillerai avec toi qui te prends pour un être misérable et indigne. Défie-toi de ton vain amour-propre. De quoi es-tu si inquiète, toi qui dois faire des aumônes à une Mendiante Céleste? Pourquoi contraries-tu mon Coeur de Mère du Ciel puisque Je t’ai dit que Je t’aime dans tes faiblesses?

 

Regarde-Moi. Je verse des larmes de joie. J’ai appelé mes prêtres bien-aimés parce que tu t’es sacrifiée pour t’offrir en victime. Les prêtres appelés n’ont pas pu venir tous, mais J’ai béni mes enfants par mes prêtres choisis et Je rassemble sous mon manteau tous mes enfants réunis ici pour qu’ils deviennent des apôtres de mon Coeur.

 

Et puis, ma fille! As-tu vu? Mes prêtres bien-aimés, c’est Moi qui les ai appelés; J’en même appelé un d’un pays lointain (l’Abbé René Laurentin). C’est Moi qui ai fixé la date. C’est Moi qui ai changé la date pour que lui aussi témoigne de Moi. Lui, il parlera au Pape. C’est mon cher fils tout petit, tout simple à l’âme belle.

 

(Père Raymond Spies a demandé 2 fois au Père René Laurentin se rendre du 7 Décembre 1987, en Corée du Sud afin qu’il puisse arriver à Naju le 8 Décembre 1987, la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. mais c’était impossible. Parce que le Père René Laurentin a eu la conférence occupé et le plan de voyage, il pourrait arriver à Séoul le 8 Décembre au plus tôt. L’aéroport international de Gimpo est près de Séoul et Naju est à environ 200 miles au sud de Séoul. soudainement, de nombreux horaires d’avions en Asie ont changé in extremis et le Père René Laurentin a été en mesure d’arriver à Séoul le 7 Décembre et le lendemain il a pu visiter à Naju. Sa Parole de Notre-Dame de Naju concerne cette affaire.)

 

Père René Laurentin, Docteur en théologie spirituelle de la France
(Il prie devant la statut de la Vierge de Naju qui pleure dans la Chapelle,
le 8 Décembre 1987, la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie)

 

Il est urgent de mettre mes Messages en pratique, les gens ne prient pas assez. Si on obtient vite l’approbation de l’évêque, un grand nombre de mes enfants qui sont sur le chemin de l’enfer pourront changer de direction. Et ce sera un chemin vers la paix mondiale. C’est dire que les prières des enfants bénis de Corée monteront bien vite jusqu’au trône de Dieu.

 

Je rassemble beaucoup de mes enfants sous mon manteau, mais ils se dispersent pourtant souvent. Aide-Moi,

 ...

Je les éclaire de la lumière de mon Coeur Sacré pour les prêtres qui viennent à Moi qui pleure. Ils recevront de plus en plus mon Amour brûlant encore plus. Au revoir.”