Transformation de nos vies en prières


Messages de Jésus
et de Marie

Origine de la dévotion &
Explication


Comment pratiquer


Origine de la dévotion consistant
à Transformer nos vies quotidiennes en prières

La dévotion consistant à transformer nos vies en prières, que Julia recommande, avec les messages du Seigneur et de la Sainte Mère, n’a pas commencé tout d’un coup, mais il s’agit d’une spiritualité qui a été préparée par le Seigneur Lui-même à travers la vie de Julia depuis quelques années.

Hong-Sun Yoon (le nom complet de Julia avant qu’elle ne se convertisse au catholicisme en 1980) est née dans une famille relativement aisée en 1947 à Naju qui est situé au nord-est de la péninsule coréenne. Jusqu’à l’âge de quatre ans, elle a reçu un amour et des soins intenses de nombreuses personnes autour d’elle, tout spécialement de son père qui était un spécialiste respecté dans la littérature chinoise.

Sa joie n’a pas duré longtemps, la guerre coréenne, une énorme tragédie pour le peuple coréen, a éclaté le 25 juin 1950 et duré trois années. Son père a été soudainement pris de force par les soldats de la Corée du Nord et a été probablement tué par eux. Sa famille a essayé de retrouver le père mais sans succès. Et en faisant ces recherches, la famille manqua l’occasion d’échanger la vieille monnaie en une nouvelle monnaie lorsque le gouvernement coréen mit à exécution une réforme monétaire.

La famille de Julia perdit le grand-père, la plus jeune soeur de Julia ainsi que tout son argent. Depuis lors, Hong- Sun eut à travailler dur tout en allant à l’école primaire. C’était très difficile pour elle qui avait grandi dans une famille aisée. Néanmoins, elle continua à mener sa vie sans se plaindre et prit l’habitude d’aider ceux qui étaient plus pauvres qu’elle, recherchant la paix parmi les gens qui l’entouraient. Elle acceptait toutes les difficultés et les souffrances en prenant une attitude positive et avec joie. Cet entraînement durant son jeune âge devint une assise et un pouvoir moteur pour 17 sa vie difficile durant ses années d’adulte. Par exemple, Hong-Sun a été engagée par une usine mais ses mains ont été aussitôt endommagées, ont saigné à cause d’une solution d’ammoniaque qu’elle maniait sans porter de gants en caoutchouc. Mais elle continua à travailler diligemment et se souvenait elle-même «SEM-CHI-GO» (Renoncer à soi-même pour l'amour des autres) que ce qu’elle avait touché étaient de délicieux gâteaux secs.

Quand on lui donna un morceau de gâteau de riz cuit dans l’huile et qui semblait tellement délicieux, elle ne le mangea pas mais le mit dans sa poche pour le donner à sa mère plus tard. Alors qu’elle retournait à la maison, elle vit un mendiant qui paraissait vraiment affamé. Sans hésiter Julia donna le gâteau de riz au mendiant en se disant en elle-même, «Comme il a faim!» A travers ses gestes généreux, elle a pratiqué l’amour inconditionnel dans sa vie. Les difficultés ont continué après le mariage de 18 Hong-Sun mais elle tirait sa plus grande joie à rendre heureux sa famille et son entourage au lieu de prendre soin d’elle-même.

Quelques années après son mariage on lui a diagnostiqué un cancer qui s’était déjà répandu largement dans son corps. La tumeur grandit entre les doigts de pied et fit saillie à l’anus. Elle était déjà en phase terminale de son cancer et elle souffrait aussi de complications.

Les docteurs étaient sans espoir et disaient : «Nous avons fait de notre mieux. Retournez chez vous et mangez ce qui vous fera plaisir.» Alors que Hong-Sun s’attendait à mourir, son mari l’emmena à l’église catholique de Naju en 1980.

Trois jours après cette visite à l’église catholique et son entretien avec un prêtre, elle fut surprise d’entendre ces paroles de Jésus : «Approche-toi de la Bible. La Bible c’est Ma Parole vivante.» Julia ouvrit aussitôt la Bible et lu l’histoire d’une femme qui souffrait d’hémorragie depuis douze ans dans l’Evangile de saint Luc 8, 43-48. Au moment où la femme toucha avec foi et confiance la frange du vêtement de Jésus, le miracle de la guérison se réalisa en elle.

Jésus dit : «Ma fille,  ta foi t’a sauvée. Va en paix. » Jésus dit aussi à Jairos, «Sois sans crainte ; crois seulement et elle sera sauvée.» Au moment-même où Hong-Sun lut ces paroles de Jésus, le cancer sortit de son corps et disparut instantanément. Hong Sun sentit que son corps était sain et léger.

Lorsqu’elle alla à l’hôpital pour la confirmation de sa guérison, sa tension qui auparavant était de 50 / 40 redevint normale à 120 / 80. Tous les organes de son corps avaient retrouvé leur fonction. C’était là une guérison tout à fait étonnante !

Hong-Sun fut guérie et commença à vivre une vie de résurrection parce qu’elle avait cru ce que le Seigneur avait dit d’une manière simple et avait répondu à Ses Paroles en disant Amen ! Depuis lors, le Seigneur l’étreignit sur Son sein, l’éleva, la guida de Ses mains et elle commença à vivre la vraie joie, le vrai bonheur jour après jour. En 1981, Hong-Sun, son mari (Man-Bok Kim) et leurs quatre enfants furent baptisés à l’église paroissiale de Naju. Hong-Sun reçut le prénom de baptême de Julia et son mari celui de Julio.

Se souvenant de sa vie passée, ce n’est qu’une fois devenue adulte qu’elle comprit qu’elle avait été capable de vivre une vie d’amour pour les autres personnes malgré tant de difficultés et de douleurs, non pas seulement à cause de sa propre volonté mais en raison des plans du Seigneur préparés pour elle dès son enfance pour la former à sa future mission.

Alors, elle pria : «Seigneur, comme je serais heureuse de pouvoir contribuer à l’oeuvre du Seigneur pour le Salut des hommes en participant aux douleurs du Seigneur en dépit de ma bassesse et de mon indignité!» et elle demanda au Seigneur une vie de souffrances.

Dès lors, Julia commença une vie d’offrandes volontaires au Seigneur, Lui offrant toutes les souffrances qu’Il lui permettait de souffrir. Elle priait ainsi : «J’appartiens au Seigneur si je meurs ; j’appartiens au Seigneur si je vis ; comme j’appartiens au Seigneur, que la Volonté du Seigneur soit faite.» Elle a tout offert au Seigneur dans sa vie, même les choses les plus insignifiantes, et elle est devenue un sacrifice vivant d’offrandes en réparation. Elle disait : «Ce n’est pas moi qui vit, c’est le Seigneur qui vit en moi» et elle commença à vivre une vie de véritable offrande avec joie et grâce à tout moment.

Après avoir recouvré la santé par la grâce du Seigneur, Julia ouvrit un salon de coiffure pour financer la prise en charge de ses beaux-parents et aider ses beaux-frères. Un jour, une cliente entra et dit à Julia qu’elle avait décidé de divorcer de son mari. Avant de lui couper les cheveux, Julia fit le signe de la Croix et pria silencieusement, «Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit ! Révèle la gloire du Seigneur à travers cette pécheresse indigne.»

Pendant qu’elle lui coupait les cheveux, Julia pria ainsi : «Coupe d’elle et de nous tous toute haine et toute colère. Coupe d’elle  sa jalousie, ses envies, son orgueil et son égo. Et coupe d’elle aussi toutes ses mauvaises habitudes, celles de sa famille et celles de toutes les familles dans le monde. Envoie autant de grâces abondantes que nécessaires pour les pécheurs que le nombre de ses cheveux »

Quand Julia eut fini de lui couper les cheveux et de lui faire une belle coiffure en lui séchant les cheveux,  elle pria silencieusement avec une foi et une confiance totales dans le Seigneur, «Jésus ! Tu as coupé toutes les mauvaises habitudes de nos âmes. Maintenant, rétablis l’ordre en elle et dans sa famille aussi bien que dans toute les familles du monde qui souffrent de ces maladies. Rétablis l’amour qui a été effacé et rétablis la beauté de leurs âmes. Ensuite, libère-les du diable qui essaie de détruire leurs familles et laisse-les former une communauté remplie d’amour pour la gloire du Seigneur et la consolation de la sainte Mère. Et aussi que notre gratitude ne manque jamais. Amen.»

Quand Julia eut fini sa prière, elle entendit la voix du Seigneur pleine de joie, chuchotant dans son oreille : «Ma petite âme! C’est bien cela! Ce sont ‘les Prières de la Vie’ (Transformation de sa Vie en Prières) que j’ai si ardemment désiré. Cette prière est unie à ton amour pour moi et pour tes voisins. Cette prière que tu as offerte est une offrande gratuite qui coule de la douceur et de l’humilité provenant de mon Coeur d’Amour. Cela prouve aussi que je suis présent en toi et vis la vie avec toi. C’est pour cette raison que tu es Ma petite âme.»

Par ces Paroles, Jésus a fait savoir à Julia que les prières qu’elle avait offertes en relation avec sa vie ordinaire étaient les Prières de la Vie. Ainsi les Prières de la Vie peuvent paraître simpliste, mais c’est actuellement une belle prière qu’on offre au Seigneur, animé d’une foi et d’une confiance totales en Lui.

C’est pour cette raison que la cliente qui avait décidé de divorcer de son mari - et elle n’était même pas catholique - revint dans le salon de coiffure de Julia avec son mari pour remercier Julia et lui dit qu’ils étaient prêts à accepter la foi catholique. Il y a bien d’autres personnes qui sont venues dans le salon de coiffure de Julia et qui ont été guéries de leurs maladies physiques.

Si nous confions nos vies entières au Seigneur et à la sainte Mère avec une foi et une confiance totales, nos coeurs remplis de dévotion et d’amour, alors nos âmes deviennent petites et humbles et suivent le Seigneur et la Sainte Mère comme Julia le fait.

Et nous pouvons recevoir un droit spécial de prendre et manger les fruits de l’Arbre de la Vie Eternelle dans la vie future et de jouir de la joie éternelle, de l’amour et de la paix à la table du Seigneur dans Son Royaume où il n’y a ni mort, ni soif, ni tristesse, ni souffrance ou lamentation et qui est seulement rempli d’amour. En transformant chaque événement ou circonstance que nous rencontrons dans notre vie quotidienne, nous pouvons toujours rester éveillés et prier.
 


Explication sur "La Transformation
de nos vies quotidiennes en prières"

Ce sont des explications sur la façon de pratiquer cette dévotion selon les méthodes suggérées par Julia Kim, en utilisant quelques exemples

1. En se réveillant le matin (avant de se lever)

Nous pouvons commencer notre jour par une prière à Dieu le Père, à Dieu le Fils, et à Dieu le Saint Esprit. Nous pouvons prier : "Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit ! Soyez avec moi aujourd'hui", et "Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit ! Soyez en outre avec (mentionnez les noms d'autres personnes) aujourd'hui", en pensant à nos parents, frères et soeurs, enfants, et même ceux auxquels nous ne pouvons facilement pardonner. Puis, avec de l'eau bénite, nous pouvons faire le Signe de la croix.

Avec cette prière de quelques mots seulement, Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit seulement et la Vierge Marie seront avec nous, nous donnant des grâces, pendant la journée. Il y a des proverbes comme "les petits ruisseaux font les grandes rivières."  Ceux-ci nous indiquent que, au lieu d'essayer d'accomplir quelque chose durant la nuit, nous devrions construire une maison petit à petit sur la roche de l'amour et sur les pierres angulaires de la confiance et de la foi inébranlable. Prions afin que nous puissions profondément nous rendre compte comment construire un château spirituel qui ne s'effondre jamais et qui est un raccourci pour gagner le Ciel.

2. Tout en faisant sa toilette

Notre-Dame n'a-t-elle pas dit à Naju, Rappelez-vous toujours que "le centre de vos prières devrait être mon Fils Jésus qui est présent dans la Sainte Eucharistie pour être davantage absorbé en Lui. Faites vite pour devenir des flammes de l'amour ardent dans l'adoration et la réparation au Seigneur Qui est dans la Sainte Eucharistie."

La plus grande de toutes les prières que nous offrons vers le haut est la messe. Elle est une bénédiction très convenable pour que nous dirigions toutes nos prières vers Jésus, notre Seigneur très sacré Qui est vraiment présent dans le Saint Sacrement avec Sa Chair, Son Sang, Son Ame et Sa Divinité. En outre, si nous lisons chaque jour l'Ecriture sainte, en méditant sur son contenu, et que nous prions le chapelet ainsi que la Vierge Marie, méditant sur Ses mystères, ce sera de beaux cadeaux que nous donnerons au Seigneur et à la Vierge Marie.

Cependant, si nous offrons vers le haut des dévotions sacrées sans repentir, humilité et amour sincères mais d'une manière superficielle et hypocrite en raison de notre spiritualité, fierté et droiture mal orientées, nous pouvons réussir à satisfaire notre propre vanité centrée sur soi, mais nous ne pourrons donner les cadeaux du vrai amour au Seigneur et à la Vierge Marie indépendamment du nombre de prières que nous offrons vers le haut.

Ainsi, notre Seigneur et la Vierge Marie souhaitent ardemment que tout ce que nous faisons en nos vies soit basé sur le vrai repentir, l'amour, et l'exaltation et nous vivrons ainsi une vie consacrée.

Si nous nous répétons nos efforts de consécration au Seigneur par la Vierge avec la dévotion et l'amour les plus sincères qui ne négligent pas même les choses les plus insignifiantes et les plus petites en nos vies comme le Seigneur et la Vierge nous l'ont enseigné par Julia à Naju, nous pourrons prier, même ne serait-ce que quelques dizaines du chapelet, plus attentivement et pieusement, et nous ne deviendrons pas de manière erronée fiers de "notre spiritualité avancée" pour quelques dizaines du chapelet par jour.

Pourquoi en est-il ainsi? Parce que toutes les fois que nous pratiquons la méthode de transformer nos vies en prières à chaque moment, nous allons sans cesse plus près du Seigneur et près de la Vierge sans désespoir ou déception mais avec une foi pleine   de persévérance et de confiance, en disant, "J'admets même cent fois par jour que je suis un pécheur et que je ne peux me purifier avec ma propre force, ni ne peux déraciner même mes plus petites et mauvaises habitudes. Je suis si faible et indigne, mais, si le Seigneur et la Vierge travaillent avec moi, je crois que le miracle du Seigneur de l'eau se changeant en vin arrivera aussi."

De cette façon, nous pourrons également agir sur la Vierge d'après les messages : "Ne pas oublier que vous respirez, vous vous déplacez, et vous vivez en Lui, faire vite pour Lui rendre grâce, Lui donner l'éloge, la gloire et l'adoration."

3. Tout en se lavant le visage

Nous nous lavons le visage chaque jour, même plusieurs fois par jour. Si nous répétons cet acte sans lui donner une signification spéciale, ce sera juste un acte habituel de se laver. Cependant, si nous prions pendant que nous nous lavons le visage (ou nos mains, nos pieds,  les cheveux, ou le corps entiers), "Seigneur, j'enlève la saleté de mon corps ; Enlevez la saleté de mon âme et des âmes de..." par cet acte simple de lavage que nous répétons jour après jour en plus de nos prières d'offrande, le Seigneur non seulement lavera et enlèvera la saleté mais aussi nous accordera des grâces prestigieuses, fruits de nos prières, qui pourront aussi bien s'écouler dans d'autres âmes.