La Vie préparée par le Seigneur

393. Le nouveau départ de mon mari


💌 393. Le nouveau départ de mon mari

Depuis ce jour, le le comportement de mon mari a complètement changé. Il m'a même emmenée à l'hôpital sur sa moto et m'a accompagnée au marché pour m'aider. Il a également commencé à s'occuper du ménage. Et lorsqu'il avait fini son travail, il rentrait directement à la maison. L'atmosphère à la maison est devenue chaleureuse et remplie de rires comme une fleur qui s'épanouit pour la première fois depuis très longtemps.


 

Tout le monde était heureux et mon cœur s'épanouissait comme une fleur d'amour au printemps. J'ai remercié Dieu de m'avoir enfin accordé la famille harmonieuse à laquelle j'aspirais. J'ai pensé : "Mon mari m'a toujours aimée, son cœur était toujours à mes côtés, mais ce sont les circonstances de notre vie qui l'ont rendu indifférent à moi et à la famille dans le passé. Me souvenant des personnes qui nous avaient décerné le prix Lovebird pour les couples, je leur ai également exprimé ma gratitude.


 

La vie renouvelée de mon mari à mon égard et à l'égard de notre famille a apporté de la joie à chacun d'entre nous. Grâce à cela, j'ai pu travailler avec plaisir, indépendamment de ma fatigue. Après l'éclatement de mon estomac et la sortie d'une longue gaze ressemblant à un intestin couvert de pus et de sang, il a fallu plus de six mois pour que la blessure commence enfin à cicatriser. Avec un corps affaibli, j'ai dû m'occuper de ma belle-grand-mère et même l'aider à se soulager dans les toilettes ce qui m'a encore davantage chargé.



Cependant, pendant que je m'occupais de ma grand-mère et que je partageais mon amour avec elle, elle était si heureuse que cela aussi me rendait heureuse tous les jours.


Dans ces conditions, j'ai préparé du kimchi frais à chaque repas pour mon mari qui aimait tant le kimchi frais, au lieu de faire du kimjang (le kimjang consiste à préparer à l'avance, généralement au début de l'hiver, une grande quantité de kimchi qui sera consommée pendant plusieurs mois). À cette époque, il n'y avait pas de réfrigérateur. Cependant, j'achetais beaucoup de choux pendant la saison du Kimjang et au lieu de faire du Kimjang, j'enveloppais chaque chou étroitement dans du papier journal et je les stockais en les posant  à l'envers. De cette manière, ils ne se flétrissaient pas et duraient très longtemps pendant l'hiver.


Quel que soit mon état de santé, je coupais un quart de chou pour chaque repas, je les faisais mariner dans de l'eau salée, je broyais du piment dans le mortier en pierre et je le mélangeais avec les choux coupés. Je servais ensuite le kimchi fraîchement préparé à la table de mon mari. Je n'ai pas voulu le manger avec lui, mais j'ai pratiqué le Semchigo comme si je mangeais un délicieux kimchi. Il l'a mangé avec tant de plaisir que je lui en ai été très reconnaissante et cela m'a suffi pour être satisfaite.


 

Chaque fois que je préparais des plats pour mon mari, je priais : "Mon Dieu, bénissez-nous pendant que je prépare ces plats. Comme tous les assaisonnements et les aliments s'unissent pour ne faire qu'un lors de la préparation de ce plat, faites que nous soyons une nouvelle génération et que nous soyons unis lorsque nous mangeons ce plat et que mon mari et notre famille le savourent délicieusement. S'il vous plaît, gardez notre corps et notre âme en bonne santé et permettez-nous de jouir d'une véritable paix au sein de notre foyer." Je mettais tout mon amour dans la préparation du repas tout en priant.



 

"Oh, Dieu n'a pas négligé ma demande alors que je préparais avec diligence de délicieux repas pour lui, en pratiquant le Semchigo comme si je les avais déjà mangés. J’ai ressenti une vive gratitude du plus profond de mon cœur à l'égard de Dieu pour avoir conduit mon mari vers une nouvelle vie de résurrection.


Je me suis dit que même en criant et en appelant, l'écho ne reviendrait jamais, mais l'écho de l'amour est finalement revenu, même si cela s'est fait tardivement ! Maintenant, je vais devoir faire encore plus d'efforts pour que l'écho revienne plus vite quand je crierai." Avec ces pensées, un sourire constant et satisfait est apparu sur mes lèvres alors que j'allais joyeusement de maison en maison pour louer une maison. Sans m'en rendre compte, un ami nommé "cancer" avait grandi en moi et, bien que mon corps fût malade et épuisé, mes pas étaient légers.



❤️ Nous apprécions que vous puissiez partager vos bénédictions, vos expériences, vos pensées et  la grâce que vous avez reçue par "La Vie préparée par le Seigneur" avec les autres. 🌹 Comme Maman Julia le disait que "La joie et la grâce sont doubles et même triples 💞💝 lorsqu'elles sont partagées💖🎁entre nous."

🕊️💗 La page de la Réflexion 💗👇

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc9WlagQysT2CMvKVqUbQkAWW-AcVc-Yq17Sndouw4PXLt_cg/viewform?usp=sf_link

2 0

Chapelle de Notre Dame de Naju    12, Najucheon 2-gil, Ville de Naju, Jeonnam, 58258, Corée du Sud | 

Montagne de Notre Dame de Naju   Singwang-ro 425, Dasi-myeon, Ville de Naju, Jeonnam, Corée du Sud 

TÉL  +82 61-334-5003 | FAX  +82 61-332-3372 | E-mail  najumaryfr@gmail.com

 COPYRIGHT ⓒ  "Marie, l'Arche du Salut" Tous droits réservés



Chapelle de Notre Dame de Naju   

12, Najucheon 2-gil, Ville de Naju, 

Jeonnam, 58258, Corée du Sud 
 

Montagne de Notre Dame de Naju   
Singwang-ro 425, Dasi-myeon,
 Ville de Naju, Jeonnam, Corée du Sud 

TÉL  +82 61-334-5003 | FAX  +82 61-332-3372  
E-mail  najumaryfr@gmail.com| 

 COPYRIGHT ⓒ  "Marie, l'Arche du Salut"
 Tous droits réservés